publicité
Accueil du site > Actu > Ils changent le monde > Contre le mal logement, voici la maison qui déménage
21-05-2014
Mots clés
Urbanisme
Architecture
Ville
France

Contre le mal logement, voici la maison qui déménage

Taille texte
Contre le mal logement, voici la maison qui déménage
(Crédit photo : DR)
 
Afin de loger rapidement des personnes en difficulté, cette maison écoconçue est démontable et déplaçable à l'envi.
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET

Ici, on a détruit une ruine et on attend un promoteur. Là, la mairie prévoit de construire un nouveau bâtiment sur une zone en friche mais n’en est qu’à la phase de réflexion. Dans les villes, les terrains temporairement libres, pas encore construits ou tout juste démolis sont nombreux. Et si on installait des maisons démontables dans ces espaces, que les urbanistes appellent des « dents creuses » ? C’est l’idée portée par Habitat et Humanisme Ile-de-France – une association spécialisée dans le logement temporaire de personnes en difficulté – et par la Scop Univers & Conseils, qui a inventé une maison en bois à la fois écoconçue et entièrement démontable.

« Nous logeons des personnes en grande difficulté financière ou administrative, qui ne sont pas éligibles au logement social, et nous les accompagnons pendant dix-huit mois à deux ans, jusqu’à ce qu’elles puissent accéder à un logement social pérenne. Cette maison démontable est une solution écologique qui répond bien et rapidement à ce besoin social, alors que le montage d’un projet de long terme peut parfois être interminable », note Olivier Launay, directeur d’Habitat et Humanisme Ile-de-France. Sa structure loge des personnes de manière temporaire, pourquoi ne pas les loger dans une maison elle-même temporaire ?

Maison mobile n’est pas mobile home

Sa maison pourrait donc jouer pendant quelques mois son rôle de « passerelle sociale » pour une famille à un bout de l’Ile-de-France et, quelques jours plus tard, déménager à l’autre bout de la région pour en accueillir une nouvelle. « On peut également faire évoluer son aspect pour l’adapter au paysage, indique Pascal Colné, son concepteur. C’est une solution à l’opposé du mobile home ou du conteneur. On est partis des besoins des occupants et, au final, on propose un logement avec beaucoup de confort, des charges faibles et qu’on peut installer en quelques jours sur des terrains viabilisés et bien situés. »

Pour l’instant, le prototype a été installé dans le parc de la Villette à Paris pour y être exposé de mai à juillet. Il pourra ensuite accueillir sa première famille à Jouy-en-Josas (Yvelines). Avant que d’autres maisons démontables soient construites ? Pas sûr. Car ce projet atypique n’est éligible à aucune subvention. Les deux structures tentent donc de recourir au financement participatif pour boucler leur budget. « Ce prototype doit nous permettre de faire bouger les réglementations », espère tout de même Olivier Launay. Qui rêve même à d’autres débouchés : « Pour nous, ce principe a beaucoup d’avenir. A terme, pourquoi ne pas proposer aux occupants de participer à l’autoconstruction de ce logement dans leur parcours de réinsertion ? »

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter

Non, nous n’avons pas à « sauver la planète ». Elle s’en sort très bien toute seule. C’est nous qui avons besoin d’elle pour nous en sortir.

5 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Super votre logement, j’ai eu l’occasion de le voir à un salon sur Paris en 2015
    ça serais génial pour les S D F pour toute l’année & aussi les personnes qui ne trouve pas de logement car pour cela la politique n’as pas changer depuis plus de 30 ans .
    quand on sait que dans tous les départements se trouve des terrains inoccupés comme les anciens
    terrains de camping . Je suis en Eure et loirs et j’en connais.
    je serais prêt à faire une étude mais le gouvernement ne donnera pas d’aide . Alors qu’avec ce projets
    sela donnerais du travail à beaucoup de monde .
    Je pourais vous en dire plus encore .
    Si vous voulez en parler plus profondément je suis à l’écoute n’hésitez pas surtout .

    26.05 à 13h54 - Répondre - Alerter
  • J’aime bien l’idée. J’aimerai connaitre vos capacités de production et commercialiser ses maisons à l’international si vous savez me faire une offre, et nous rencontrer et m’envoyer vos catalogues. Cordialement Jean TAIEB TEL : 06 48 20 63 16

    1er.05 à 19h13 - Répondre - Alerter
  • Non, cela leur viendrait pas à l’idée, puisqu’ils considèrent que les foyers de classe moyenne n’ont pas besoin d’aide. A l’heure actuelle autant trouver des solutions soi-même et passer par des courtiers comme bbcourtage.fr pour essayer d’avoir un bon prêt immobilier et acheter sa maison. Au moins, on pourra assurer un minimum sa retraite...

    20.08 à 15h25 - Répondre - Alerter
  • Enfin un projet immobilier qui a une réelle envergure ! Voilà le type de projet sur lequel Sylvia Pinel devrait se concentrer pour sa feuille de route plutôt que ceux qu’elle a énoncé... D’ailleurs j’ai vu que le gouvernement tendait à construire des logements plus respectueux de l’environnement par exemple avec cette construction visant à réduire la consommation d’énergie ! Espérons que des projets comme vous détaillez soient plus présents et rencontrent un franc succès pour lutter contre le mal-logement qui est de plus en plus présent en France...

    27.05 à 10h18 - Répondre - Alerter
  • Et permettre de l’acheter aux particuliers sans conditions de précarité ne leur est pas venu à l’idée ?
    Pourquoi être obligés de prendre un crédit pour acheter une maison, hein pourquoi ?

    22.05 à 18h07 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité