publicité
Accueil du site > Actu > Conso > La viande, stop ou encore ? Notre dossier à point
28-04-2014
Mots clés
Alimentation
Agriculture

La viande, stop ou encore ? Notre dossier à point

Taille texte
La viande, stop ou encore ? Notre dossier à point
(Crédit photo : thecssdiv - Flickr)
 
Vous vous interrogez sur votre rapport à la viande et à l'animal ? Vous pensez à arrêter la viande mais ne savez pas comment faire ? Ce dossier est fait pour vous.
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET

Manger ou pas de la viande, telle est la question qui se pose un jour ou l’autre à toute personne qui s’essaye à la transition. C’est à la fois un choix de vie et une décision politique. Mais c’est aussi un problème très concret qui s’impose à nous trois fois par jour. Pour y voir plus clair sur les questions que soulève le végétarisme et ses déclinaisons - le végétalisme ou le flexitarisme -, nous vous proposons de découvrir cette série d’articles.

 
Quiz / Sondage
Et vous, quel est votre rapport a la viande ?

4576 avis
OPINION TRANCHÉE « Tout dans la société nous pousse à devenir végétalien » La cohérence serait d’arrêter la consommation de tous les produits animaux, estime Thomas Lepeltier, philosophe des sciences.
VU DE LA FERME « La question n’est pas de manger moins de viande, mais comment en manger mieux » Non, l’élevage n’est pas forcement synonyme de souffrance animale. Oui, il existe une voie « éthique » pour manger de la viande, estime la sociologue Jocelyne Porcher.
EN PRATIQUE Leçon numéro 3 : Arrêter la viande Galettes de céréales, cuisine italienne… Avec les conseils de votre coach, biffer le bifteck de vos menus devient facile.
TEMOIGNAGE Pourquoi j’ai décidé de continuer à manger de la viande Non je n’ai pas honte de manger de la viande, oui je décide de continuer à en manger. Mais je ne me voile pas pour autant pas la face.
Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter

Installée entre Paris et Nantes, la rédaction de « Terra eco » commet des enquêtes et articles originaux et « pilote » un réseau de 100 correspondants sur les 5 continents.

- Aimez notre page Facebook

- Suivez nous sur Twitter : @terraeco

- Rejoignez-nous : ouvrez votre blog en un clic sur Terraeco.net

- Terra eco vit principalement du soutien de ses lecteurs. Abonnez-vous à partir de 3€ par mois

6 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Pas de racisme mais bien être des animaux créatures d’un Dieu de Paix et Amour...

    www. senat.fr/leg/ppl12-118.html Dr Dalil BOUBAKEUR, alors président du Conseil Français du Culte Musulman avait déclaré, en février 2006 ...

    Abattage religieux avec étourdissement www. facebook.com/gaia.be/posts/885511194835519 ?pnref=story

    http: // leplus.nouvelobs.com/contribution/696398-abattage-rituel-des-animaux-oui-a-l-etourdissement-obligatoire.html

    10.11 à 13h08 - Répondre - Alerter
  • Bonjour,

    Voir les cahiers des charges du Label Rouge !
    http:/ / www. labelrouge.fr/20_Labelrouge_qualite_cahiers.php
    Les conditions de vie sont quasiment identique au bio mais surtout il est bien préciser l’engagement d’étourdir les animaux avant abattage donc sans indicibles souffrances inutiles !

    Pourquoi le soi disant bio pour les animaux de nos viandes et fromage sont-ils abattus non laïquement avec bqc de souffrances et que l’agriculture bio ne veuille surtout pas communiquer mais cacher cette lamentable, cruelle vérité aux consommateurs en les leurrant sur la qualité de vie !

    Que deviennent les chèvres et leurs cabris lorsqu’ils partent en « réforme » pour valorisation biobio ??? Cupidité ! Terrible ! non ?

    2.11 à 11h29 - Répondre - Alerter
  • Mangeons moins de viande, mais de la viande de qualité, bio ou au moins label rouge ou bleu blanc coeur.500 G par semaine suffisent pour un adulte, les proteines sont aussi apportées par oeufs, poisson, légumes secs( trop oubliés)
    C’est la viande issue des elevages intensifs hors sol, nourris à coup de soja OGm et d’antibiotiques qu’il faut bannir : NON aux « 1000 vaches »et autres saloperies que l’agro-industrie veut nous imposer !!!
    L’élevage traditionnel, à condition qu’il respecte les conditions ci dessus ,doit lui être préservé et même développé : quelle agriculture resterait il en Aveyron si l’élevage devait y disparaitre ?

    1er.11 à 10h21 - Répondre - Alerter
  • exemple vidéo abattoirs d’Ales ... carte des abattoirs dont le bio hypocrite qui refuse de communiquer sur le sujet ... lâche et déni du "comsomacteur" cher à biocoop (même s’ils ont copié ce terme à l’association de profs SBSSA...)

    www. senat.fr/leg/ppl12-118.html

    Dans le journal Sud-ouest, du 23 mai 2012 (au sujet de l’abattoir d’Anglet), M. Abderrahim WAJOU représentant l’association des musulmans de la Côte basque déclare : « La viande halal, ce sont les entrepreneurs qui sont demandeurs, pas les musulmans. Ce marché est porteur, ils se lancent donc là-dedans. L’idée n’est pas de favoriser une communauté ». Le Recteur de la Grande Mosquée de Paris, le Dr Dalil BOUBAKEUR, alors président du Conseil Français du Culte Musulman avait déclaré, en février 2006 dans un entretien à Filières Avicoles : « J’ai personnellement assuré à Brigitte BARDOT, lorsque je l’ai rencontrée, que l’Islam n’est pas hostile à l’étourdissement mais à condition qu’il ne soit pas irréversible ».

    La réversibilité de l’étourdissement des animaux d’abattoir a été établie, en décembre 2006, par l’Académie vétérinaire de France qui a remis un rapport, aux ministères de l’Agriculture et de l’Intérieur, dans lequel on peut lire : « L’étourdissement électrique des animaux de boucherie, et notamment des ovins, est réversible s’il est correctement appliqué ; l’animal soumis à cette forme d’étourdissement reste vivant, mais dans un état d’inconscience et d’insensibilité à la douleur ».

    Abattage religieux avec étourdissement www. facebook.com/gaia.be/posts/885511194835519 ?pnref=story

    donc l’abattage industriel d’êtres sensibles c’est une question de rentabilité, de cupidité, de chantage au chômage,... au détriment du plus grand mépris des animaux et des consommateurs puisque omerta !!! Rien de religieux ! Uniquement le fric et le pouvoir d’imposer des aliments "non laïque" soumettre le peuple en cachette et traiter d’hérétique, de malades mentaux ceux qui dénoncent !

    31.10 à 15h21 - Répondre - Alerter
  • Votre sondage me semble un peu trop "tranché"... (ça va avec la viande !). En effet, j’ai eu du mal à me positionner, car je ne mange plus que de la volaille élevée en plein air (poulet, canard, dinde, lapin) sous plusieurs formes : saucisses, steack haché, cuisses de canard confites, filet de canard, mais par contre plus jamais de boeuf, veau, agneau, ou en de très rares exceptions. Et cette volaille, c’est environ 3 fois dans la semaine, et un jour dans la semaine du poisson, le reste de mes repas est végétarien.
    Je n’ai guère eu le choix dans votre sondage... Car je mange donc tout de même de la viande, mais je ne souhaite pas diminuer. Je ne suis donc pas "dans les clous" pour y répondre.

    1er.05 à 15h05 - Répondre - Alerter
  • que mange-t-on ? de simples protéines ?
    par juliette
    Les animaux des être sensibles surtout les mammifères...

    bonne lecture :

    http://agriculture.gouv.fr/IMG/pdf/...

    http://www.senat.fr/leg/ppl12-269.html

    http://www.senat.fr/leg/ppl12-118.html

    Nous arrivons encore a manger des volailles, plaine air ou bio et du poisson.
    nous avons supprimé les mammifères depuis 3ans au détour d’une vidéo sur le net et d’avoir enquêté...

    30.04 à 14h13 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
Site conçu avec
publicité