publicité
Accueil du site > Actu > COP21 > Bouquet final pour la COP21 : où vous mobiliser ce samedi à Paris
11-12-2015
Mots clés
ONG
Climat
France
Pratique

Bouquet final pour la COP21 : où vous mobiliser ce samedi à Paris

Taille texte
Bouquet final pour la COP21 : où vous mobiliser ce samedi à Paris
(Crédit photo : Greenpeace)
 
Des fleurs et des parapluies rouges, des lettres géantes formées à partir d'individus qui se géolicalisent : tel est une partie du menu des actions pour la fin de la COP21, ce 12 décembre.
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET

La rue ? Un stade ? Des rassemblements autorisés, interdits, tolérés ? Le suspense aura duré jusqu’à la veille du jour J, ou plutôt du « D12 », le nom de code choisi pour ce samedi 12 décembre, jour de clôture des négociations à la COP21 et apogée des mobilisations pour le climat. Après les attentats du 13 novembre, le ministère de l’Intérieur avait interdit les rassemblements. Pour donner à des milliers de citoyens, parfois venus du monde entier, l’occasion « d’avoir le dernier mot », les ONG organisatrices, 350.org, Avaaz et Les Amis de la Terre en tête, ont dû faire preuve de flexibilité. « Tout a été organisé dans des conditions extrêmement compliquées, reconnaît Malika Peyrault des Amis de la Terre. Le gouvernement a très clairement joué avec nous. » Elle voit dans ce « bras de fer » et ces tergiversations une manière de « museler la société civile ». Un programme a finalement été ficelé. En voici la mouture la plus définitive.

9 heures 30 : Géolocalisez-vous pour écrire le message « Climate Justice for Peace » à travers tout Paris

Le mode d’emploi Allez faire un tour sur le site dédié des Amis de la Terre créé pour l’occasion pour connaître le lieu de rendez-vous. Chaque endroit correspond à une lettre et fait partie d’un canevas prédéfini. Rendez-vous sur place muni d’un smartphone ou rejoignez un groupe qui en possède un. Utilisez la fonction géolocalisation de l’appareil pour apparaître sur une carte. Sortez vos banderoles et signalez votre participation sur les réseaux sociaux.

L’histoire Pour être certains d’avoir le nombre suffisant de personnes pour former toutes les lettres, Les Amis de la Terre ont demandé aux premiers motivés de s’inscrire sur Internet. Vendredi midi, ils avaient relevé le défi : plus de 2 500 personnes s’étaient inscrites pour recevoir par e-mail l’indication de leur emplacement dans Paris.

Midi : Formez des lignes rouges entre la tombe du soldat inconnu et La Défense

Le mode d’emploi Le gros de la mobilisation aura lieu entre les Champs-Elysées et porte Maillot, le long de l’avenue de la Grande Armée. Elle aura pour épicentre la station de métro Argentine. Les organisateurs conseillent de descendre aux alentours de 11 heures 30 à l’une des stations suivantes : Charles-de-Gaulle Etoile, Ternes, Boissière, Kleber ou Porte Maillot. Consigne a été donnée de venir en binômes, munis d’accessoires rouges. La veille, lors de sessions d’information, des fleurs rouges ont été distribuées. Une fois les paires de manifestants sur place, le scénario est le suivant : au premier coup de corne de brume, on se rassemble en ligne en se rapprochant des groupes de trois personnes qui brandissent des parapluies. Aux coups suivants s’ensuivent la sortie des accessoires rouges et deux minutes de silence en hommage aux victimes du dérèglement climatique. Des centaines de biclous de la Vélorution pourraient rejoindre et encadrer le cortège.

L’histoire « A l’origine, nous imaginions encercler le Bourget avec nos lignes rouges, rappelle Juliette Rousseau, présidente de la Coordination climat 21. Mais ça, c’était dans nos rêves les plus fous avant l’Etat d’urgence. Après le 13 novembre, on a dû tout repenser. » Dès lors, l’action est préparée comme si elle n’allait pas être autorisée. C’est parce que les rassemblements ont été interdits que le mode d’action en binômes a été retenu. Toute la semaine, des formations à la désobéissance civiles se sont succédé au Centquatre, pour se préparer à braver la consigne donnée, se renseigner sur les implications juridiques, prendre les contacts, etc. Vendredi soir, moment de flottement, car « les discussions se poursuivent avec la police », explique l’ONG 350.org.

14 heures : Formez une chaîne humaine sur le champ de Mars

Le mode d’emploi Rejoignez le millier de personnes qui se regrouperont au pied de la tour Eiffel et prenez-les par le bras. Les plus motivés, qui n’auraient pas envie de participer à l’action lignes rouges, sont invités à se rendre sur place dès midi pour coordonner la formation de la chaîne.

L’histoire Cette chaîne humaine est la répétition du mode d’action du 29 novembre, la veille de l’ouverture de la COP21. Cette solution de rabattement a permis aux associations de proposer une alternative après l’interdiction des grandes marches prévues depuis des mois. Comme pour le 29 novembre, celle du samedi 12 décembre n’avait par reçu d’autorisation jusqu’à ce vendredi. Celle-ci a été accordée au dernier moment, provoquant un nouveau rebondissement. Les organisateurs attendent pour ce rassemblement de clôture entre 15 000 et 20 000 personnes, contre les centaines de milliers qu’aurait dû rassembler une marche. Seule consolation pour les militants, ils se mobiliseront aux pieds de la tour Eiffel, le point d’arrivée du parcours qui, avant les attentats, leur avait été refusé par la préfecture.

A lire sur Terraeco.net :
- Pour la clôture de la COP, les militants célibataires se draguent

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
Soyez le premier à réagir à cet article !
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
Site conçu avec
publicité