publicité
Accueil du site > Actu > COP21 > Du serment de Paris au mouvement citoyen
29-12-2015
Mots clés
Développement Durable
Monde
Edito

Du serment de Paris au mouvement citoyen

Taille texte
Du serment de Paris au mouvement citoyen
(Crédit photo : Frédéric Stucin pour « Terra eco »)
 
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET
Article publié dans le

N° 74 - janvier-février 2016

2016, l’année des écoféministes

Une immense joie, doublée d’une grande fierté : c’est ce que nous avons ressenti à l’annonce, le 12 décembre, de l’adoption de l’accord de Paris pour le climat. Scellé au terme d’une COP21 intense, ce texte demeure imparfait. Mais, pour la première fois, l’ensemble des Etats de la planète ont pris acte du péril climatique. Ils ont fait le serment, devant l’histoire, devant leurs peuples, leurs enfants et leurs petits-enfants, de tout mettre en œuvre pour limiter le réchauffement de la terre à moins de 2 °C, voire à 1,5 °C, d’ici à la fin du XXIe siècle. Si l’on croit à la force des symboles, l’accord de Paris peut constituer un tournant. Car ce 12 décembre, nous avons collectivement programmé le déclin de la civilisation des énergies fossiles. Et nous avons collectivement appelé la naissance d’une nouvelle civilisation : celle d’une humanité réconciliée avec sa nature, précautionneuse de ses ressources, avide d’énergies renouvelables et de justice sociale.

La promesse est belle. Trop belle et donc intenable, maugréeront les cyniques. Il faut les entendre, car notre défi ne connaît pas de précédent. Les tenants du « vieux monde » vont-ils renoncer en une pichenette à leur rente ? Les industries fossiles vont-elles muter comme par enchantement pour participer à cette renaissance ? Certes pas. Le dérèglement climatique est et fait le jeu des vieux lobbies, des financiers sans scrupule, des néo-libéraux sans limite. Ceux-là sont tenaces. Mais d’autres ont déjà fait le pari du progrès et comprennent le signal lancé par la COP21 au monde économique : c’est un monde sans « fossiles », mieux régulé et plus juste que nous encouragerons. Le succès grandissant de la campagne mondiale de désinvestissement dans les énergies fossiles, initiée par l’ONG 350.org, l’illustre magnifiquement. L’innovation sociale, financière, technologique sera l’instrument de la révolution. Mais rien ne se fera sans la mobilisation et la pression de la société civile. C’est grâce à celle-ci qu’a été arraché le serment de Paris. Pour qu’il tienne, c’est à nous, simples citoyens, de faire mouvement. Cela vaut le coup : voici, enfin, un projet de société à l’échelle de nos rêves.

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter

Cofondateur et directeur de la publication du magazine Terra eco et du quotidien électronique Terraeco.net

- Suivez-moi sur twitter : @dobelioubi

- Mon blog Media Circus : Tant que dureront les médias jetables

3 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • « Car ce 12 décembre, nous avons collectivement programmé le déclin de la civilisation des énergies fossiles. »

    MAis enfin, c’est le seul déclin des ressources qui pousse les pouvoirs en place à se tourner vers la société civile !
    Ouvrez les yeux s’il vous plait.

    Reprenons, je suis un pétrolier. Je constate que je ne trouve plus de pétrole, ou plus précisément, ce que je trouve ne couvre plus ce qui est consommé.
    JE vois donc ma fin inéluctable si je continue avec le pétrole.
    Je dois préparer la suite.
    ALors je regarde les substitutions avec comme hypothèses :

    (- j’écarte le nucléaire qui semblait disponible après constatation du gouffre financier - le nucléaire actuel devrait être multiplié par 100 pour être une substitution - c’est trop cher, et trop de risques (financiers si ça pète) donc trop de contraintes ..)

    - je cherche une rente pour mes actionnaires (pour remplacer petit à petit le pétrole et equiv)

    - je pense que le besoin d’énergie demeurera sans trop baisser ni trop augmenter (gros marché stable)

    - on est tous dans le même bain (tous les pétroliers-rentiers)

    - il y a de très gros investissements à lancer

    - si je me lance seul je perds en rentabilité - je disparais

    - si je demande plus de subventions c’est mal vu et insuffisant (les États étant pauvres - nous rentiers prenons déjà tout)

    - si je lance un mouvement mondial, ma rentabilité relative restera stable.

    conclusion

    DONC nous avons, nous pétroliers-rentiers, intérêt à demander aux États un accord global de façon que nous rentiers ne soient pas défavorisés relativement les uns aux autres, l’effort étant mondial.
    Ainsi, les obligations des États nous contraignent à agir. Mais l’État étant engagé il doit nous aider. Je gagne car ma rentabilité ne baissera pas - on investit à la marge et avec des aides ... génial non ?

    CET ACCORD PERMET AU CAPITALISME DE SURVIVRE MALGRÉ SES DÉSASTRES PLANÉTAIRES AVÉRÉS.

    CET ACCORD DÉMONTRE L’INCAPACITÉ DU CAPITALISME DE MARCHÉ DE FONCTIONNER EN CONTRADICTION TOTALE AVEC LA LOGIQUE DE MARCHÉ QUI PRÉTEND ÊTRE L’OPTIMUM DE NOS SOCIÉTÉS DITES LIBÉRALES.

    CET ACCORD NE SERT QUE LES RENTIERS EN LAISSANT LES 99,9% DE LA POPULATION À SES PROBLÈMES : LES DÉSASTRES DU CAPITALISME, SON ESCLAVAGISME MONDIAL...
    CAR

    VOUS NE SAVEZ PAS CE QUE FERONS LES ENTREPRISES - LES CAPITAUX - ILS IRONT AU PLUS RENTABLE, PAS DANS L’INTÉRÊT DE TOUS !!! COMME TOUJOURS.

    Merci de bien comprendre que la solution actuelle n’est pas la bonne.

    il y a des alternatives qui sont de reprendre le pouvoir, c’est à dire qui décide dans les grandes entreprises qui décide de l’usage des capitaux, IL FAUT donc reprendre le pouvoir aux rentiers. 4.02 à 08h57 - Répondre - Alerter
  • Je tiens à signaler à vos lecteurs qu’un véritable "Serment de Paris" rédigé par plusieurs collectifs citoyens a été lancé le 12 décembre 2015 à Paris, et est en train de circuler dans le monde entier en plus de 7 langues (repris notamment par le Forum Mondial Social qui aura lieu à Montréal en Août 2016) vous pouvez le signer et le partager ici : http://lesermentdeparis.wesign.it/fr

    30.01 à 11h05 - Répondre - Alerter
  • Bravo, une lueur d’espoir nous ouvre la route
    c’est dans les choix de chacun d’entre nous que ce changement se fera, nous sommes de par nos choix de consommation au quotidien, les architectes de ce changement
    moi j’y crois !!

    30.12 à 11h22 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
Site conçu avec
publicité