publicité
Accueil du site > Actu > COP21 > Pacifique, ces îles qui coulent
25-11-2015
Mots clés
Océans
Climat
Asie Et Océanie
Diaporama

Pacifique, ces îles qui coulent

Taille texte
Suiv

Kiribati. Un enfant s’accroche à un bateau, en nageant dans une zone inondée. (Crédit photo : Vlad Sokhin / Cosmos)

Prec
Suiv

Kiribati. Vue aérienne du pays, l’un des plus touchés par la montée du niveau de la mer. (Crédit photo : Vlad Sokhin / Cosmos)

Prec
Suiv

Kiribati. Un père et sa fille prennent un bain dans le village d’Aberao, submergé par une inondation. (Crédit photo : Vlad Sokhin / Cosmos)

Prec
Suiv

Kiribati. Dès que le niveau de l’eau est trop important, les habitants utilisent un canoë pour rejoindre leur maison. (Crédit photo : Vlad Sokhin / Cosmos)

Prec
Suiv

Kiribati. Sur l’atoll d’Abaiang, des habitants embarquent à bord d’un avion Air Kiribati pour rejoindre Tarawa, la capitale. (Crédit photo : Vlad Sokhin / Cosmos)

Prec
Suiv

Tuvalu. Sur l’atoll de Funafuti, capitale du pays, ces habitants vivent dans des maisons sur pilotis, menacées par l’océan. (Crédit photo : Vlad Sokhin / Cosmos)

Prec
Suiv

Tuvalu. En mars 2015, un cyclone a ravagé l’atoll de Nui et 40% de la population a dû déménager. Ici, des habitants traversent à vélo un lieu inondé. (Crédit photo : Vlad Sokhin / Cosmos)

Prec
Suiv

Papouasie-Nouvelle-Guinée. Joséphine Kiou a vu sa maison détruite après une forte marée en 2012. Les habitants de son île, Pamachau, l’ont aidée à la reconstruire. (Crédit photo : Vlad Sokhin / Cosmos)

Prec
Suiv

Tuvalu. Des enfants jouent dans la zone inondée du village de Teone durant une forte marée. (Crédit photo : Vlad Sokhin / Cosmos)

Prec

Kiribati. La zone proche du village de Naa, sur l’atoll de Tarawa, souffre d’érosion, comme la plupart des côtes du pays. (Crédit photo : Vlad Sokhin / Cosmos)

 
Des Kiribati à la Papouasie-Nouvelle-Guinée, plongée dans ces territoires où les habitants apprennent à vivre, au quotidien, avec les effets du dérèglement climatique.
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET
Article publié dans le

N° 73 - décembre 2015

Le jour d’après (sauf si…)

« Warm waters » (littéralement « Eaux chaudes ») est un travail d’enquête de longue haleine portant sur les effets du changement climatique sur la nature et sur les populations établies dans l’océan Pacifique. L’engagement de l’auteur, observateur – grâce à son appareil photo – du respect des droits de l’homme, se lit à chaque image. Vlad Sokhin a ainsi parcouru le centre et le sud du Pacifique en traversant la Papouasie-Nouvelle-Guinée, le Vanuatu, les îles Marshall, Niue, les Kiribati, et l’archipel polynésien des Tuvalu. Le fil rouge de ce travail consiste à montrer les stigmates des dérèglements climatiques. Qu’il s’agisse de réchauffement, de montée des eaux ou de déforestation, il suit à la trace les effets de l’activité humaine sans perdre de vue la vie quotidienne des communautés indigènes directement touchées par ces bouleversements. Documentariste, l’auteur prend ainsi le temps de capturer les instants d’humanité à chacune de ses escales photographiques. Les extraits que nous publions aujourd’hui dans ce numéro spécial climat de Terra eco sont tirés de la première partie de son voyage. La seconde, prévoit-il, devrait le mener jusqu’en Alaska, aux Etats-Unis. —


- Le site de Vlad Sokhin

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
Soyez le premier à réagir à cet article !
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
Site conçu avec
publicité