publicité
Accueil du site > ZZZ Papiers en attente > A classer depuis V4 > Le Blog de Terra Economica > "Le microcrédit ne peut pas tout faire"
8-03-2007

"Le microcrédit ne peut pas tout faire"

Taille texte
 
Comment contribuer au développement du Sud grâce au microcrédit. C'est la mission que s'est fixée le réseau d'ONG PlaNet Finance.
SUR LE MÊME SUJET
Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
1 commentaire
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Par Alioune Zergal * : Nouvel article

    - Sébastien Duquet, vous êtes Directeur général de PlaNetFinance, comment peut-on définir la philosophie du micro-crédit ?

    C’est un crédit destiné à une personne exerçant une activité professionnelle, crédit de proximité, distribué rapidement. L’évaluation de ce crédit repose sur deux critères fondamentaux : la qualité de l’activité professionnelle du micro-entrepreneur et sa capacité (moralité) à gérer cette micro-entreprise. Normalement, le microcrédit se fait sans prise de garantie réelle, matérielle (pas d’hypothèque ou autre nantissement de fonds de commerce). Le microcrédit permet à ces micro-entrepreneurs d’avoir accès à des services financiers que les banques locales, frileuses, leur refusent. La microfinance englobe le microcrédit, mais aussi l’accès à l’épargne, l’assurance, les transferts d’argent et à la formation professionnelle.

    - Peut-on, par ce système, contribuer à changer le monde ou n’est-ce finalement qu’une goutte d’eau ?

    Dans les pays du Sud, le sentiment d’appartenance, d’utilité, d’autonomie, notamment chez les femmes, est considérablement renforcé par le microcrédit. Ainsi, selon les études d’impact que PlaNet Finance a conduit , plus de 90 % des femmes bénéficiant d’un microcrédit estime que cela a un impact positif sur leur vie quotidienne (par exemple 90% des femmes participant à des programmes de microcrédit depuis plus de 6 ans perçoivent une amélioration de la qualité de leur alimentation), le microcrédit ayant permis de générer au sein du foyer des revenus complémentaires.

    En cela, le micro crédit contribue a changer le monde. Toutefois, il est indispensable de mentionner ses limites : c’est un outil permettant de développer de manière modérée les revenus de la microentreprise et donc du ménage par le financement de l’activité des micro entrepreneurs. Modérément, car entre 7 et 10 % par an de croissance de revenu sont constatés chez les microcrédits.

    Le microcrédit seul n’a donc pas d’impact significatif, massif sur la réduction de la pauvreté. La bonne gouvernance de l’état, le développement des infrastructures de transports, l’accès à l’éducation du plus grand nombre, le développement du commerce avec les pays voisins sont des facteurs clés du développement.

    - Etes-vous d’accord avec la théorie selon laquelle le microcrédit est une passerelle du Nord vers le Sud ?

    Je ne comprends pas vraiment en quoi le microcrédit est une passerelle entre le Nord et le Sud. Le microcrédit existe dans le Sud depuis longtemps et a été théorisé et développé au Sud. Le microcredit dans les pays du Nord ne s’est développé que récemment sur un modèle sensiblement différent de celui des pays du Sud.

    - Que manque-t-il à PlaNetfinance pour se développer encore davantage ?

    Des ressources ! Même si nos ressources ont cru de 50% par an depuis 8 ans, nous n’arrivons à répondre qu’à moins de 10% de la demande de nos partenaires, dans les pays du Sud, faisant du microcrédit et demandant notre aide. Nous aurions besoin de 10 fois plus de ressources pour répondre aux besoins exprimés par les acteurs locaux !

    * Alioune Zergal est journaliste à Terra Economica

    7.03 à 20h01 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité