publicité
Accueil du site > Actu > COP21 > Le bassin d’Arcachon et l’île de Ré seront bientôt sous l’eau
19-01-2015
Mots clés
Océans
Monde

Le bassin d’Arcachon et l’île de Ré seront bientôt sous l’eau

Taille texte
Le bassin d'Arcachon et l'île de Ré seront bientôt sous l'eau
(Crédit photo : Capture d'écran Flood maps)
 
D'après une nouvelle étude, le niveau de la mer monte plus vite que prévu par nos projections actuelles. Si rien n'est fait, les habitants du marais poitevin et de l'île d'Oléron, notamment, devront porter des palmes avant la fin du siècle !
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET

Lentement mais sûrement, la mer grappille des millimètres. Lentement ? Plus vraiment. « Ces vingt dernières années, la hausse a été 25% plus forte que ce que l’on pensait », note une étude publiée par la revue Nature. En réexaminant les mesures de 600 marégraphes, les chercheurs de l’université Harvard, aux Etats-Unis, ont constaté une accélération flagrante du phénomène. Tandis qu’entre 1901 et 1990, la mer a gagné 1,2 millimètre chaque année, cette hausse atteint 3 millimètres par an entre 1993 et 2010.

Fonte des glaciers, dilatation thermique des océans… Tant que le mercure grimpe, cet emballement n’a aucune raison de s’arrêter. Les nouveaux résultats de l’équipe de Harvard pourraient même « affecter les projections actuelles de l’augmentation future du niveau des mers » si l’on en croit l’étude. Pour l’heure, le Giec (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) estime, dans son dernier rapport, que la hausse totale du niveau des mers au cours de ce siècle sera comprise entre 28 et 98 centimètres. Cette fourchette, déjà réactualisée par rapport aux projections de 2007 – qui prévoyaient entre 18 et 59 centimètres supplémentaires – pourrait être revue une nouvelle fois à la hausse. La perspective d’une augmentation d’un mètre d’ici à la fin du siècle devient de moins en moins hypothétique.

Entre autres victimes, l’île française de Miquelon serait alors coupée en trois, tandis que son aéroport, sa centrale électrique et son centre médical auraient les pieds dans l’eau. La métropole ne serait pas épargnée. Comme le montre cette carte réalisée par le site Flood Maps à l’aide de données rendues publiques par la Nasa, l’île de Ré, celle d’Oléron, l’estuaire de la Loire, le bassin d’Arcachon et le marais poitevin seraient très mal en point.



Cette carte a initialement été publiée dans notre article « Si la mer montait d’un mètre, seriez-vous sous l’eau ? ».

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
3 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
Site conçu avec
publicité