publicité
Accueil du site > Actu > Société > Au Liban, Winta s’affranchit grâce à ses plats éthiopiens
Article Abonné
29-12-2014
Mots clés
Immigration
Afrique
Moyen-Orient
Portrait

Au Liban, Winta s’affranchit grâce à ses plats éthiopiens

Taille texte
Au Liban, Winta s'affranchit grâce à ses plats éthiopiens
(Crédit photo : Sophia Marchesin)
 

Cette immigrée de 29 ans, qui a longtemps travaillé comme domestique dans des conditions précaires assimilées à de l’esclavage, vient d’ouvrir un restaurant clandestin à Beyrouth.

LES ARTICLES PRÉFÉRÉS DES ABONNÉS
Les voisins ne sont pas encore au courant, le propriétaire de l’immeuble non plus. Mais au creux d’un escalier dans une rue sombre de Beyrouth, au Liban, l’appartement de Winta (1) se transforme tous les vendredis soir en restaurant éthiopien. A l’extérieur, pas de panneau lumineux, mais dès que (...)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
Site conçu avec
publicité