publicité
Lève-toi et marche !

Le média qui change le monde

Nos actualités exclusives, nos archives, 9 ans d'archives,
le magazine papier chez vous et le magazine numérique à télécharger...

Abonnez-vous au magazine papier...

 
 
Accueil du site > Actu > Les Brèves > Quand la poule pondeuse devient éboueuse
10-07-2013

Quand la poule pondeuse devient éboueuse

Taille texte
 

Achetez une poule et touchez 10 euros ! Pour réduire ses tonnages de déchets, la communauté d’agglomération du Pays de l’Or dans l’Hérault propose aux habitants de ses sept communes d’adopter un gallinacé subventionné. Pour sa troisième édition, l’initiative rencontre un franc succès. Cette année, 480 poules ont déjà été acquises par des particuliers grâce au coup de pouce public, contre 229 en 2011, première année de l’opération.

Le principe n’est pas tout à fait neuf. A Pincé dans la Sarthe, la municipalité a également offert 62 poules pondeuses de Loué à ses administrés. Car la volaille est une éboueuse redoutable. Une poule ingère entre 150 et 160 kilos d’épluchures et autres restes de repas par an. En échange, elle pond 200 œufs.

A condition de ne pas finir au four. Pour éviter que des gourmands ne sautent sur l’opportunité, la communauté d’agglomération du Pays de l’Or demande aux nouveaux adoptants de signer « une convention de bon élevage ».

- A lire sur 30 millions d’amis.

Voir aussi notre article sur les poules de Pincé.

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
Le rédacteur :
Amélie Mougey
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte
publicité
publicité
publicité
Site conçu avec
publicité