publicité
Accueil du site > Actu > Les Brèves > Nicolas Hulot rameute Kyan Khojandi et les stars du Web pour faire buzzer (...)
7-10-2015
Mots clés
Climat
France

Nicolas Hulot rameute Kyan Khojandi et les stars du Web pour faire buzzer le climat

Taille texte
Nicolas Hulot rameute Kyan Khojandi et les stars du Web pour faire buzzer le climat
(Crédit photo : DR)
 
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET

Pour sauver le climat, Nicolas Yolo se lance dans la vidéo badass sur Youtube. Si vous êtes né(e) avant 1990, inutile de relire cette phrase quatre fois. Sachez seulement que Nicolas Hulot, l’homme désigné ambassadeur pour la planète par François Hollande, donne de sa personne pour partir à la conquête du jeune, de la génération Y, du web 2.0. Coaché par les Golden Moustache et épaulé par une brochette de stars – dont Kyan Khojandi, l’homme de « Bref », Jerôme Niel, la gameuse Kayane et d’autres, l’ancien présentateur de « Ushuaïa » se met en scène dans le rôle du vieux ringard dans Break The internet, pour cinq minutes d’humour potache mais efficace (du moins, on l’espère).



Cette conquête des réseaux sociaux via la vidéo est le volet viral d’un appel plus large baptisé « Osons », lancé ce mercredi 7 octobre par l’homme et sa fondation. Plus fidèle à ses traditions, celle-ci publie un manifeste du même nom aux éditions Les Liens qui libèrent et une pétition. Dans une interview au Parisien, Nicolas Hulot interpelle les politiques à se « contreficher de la présidentielle de 2017. C’est maintenant que se joue notre avenir ».

A lire aussi sur Terraeco.net :
- Nicolas Hulot : « L’écologie n’est pas une option »

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
2 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Bonjour,
    Je trouve pour ma part que cette vidéo est très sélective, pour connaitre les acteurs que je découvre dans votre revue, il faut être "d’jeun " et les personnes qui prennent la parole ne sont pas du tout représentatives de la population française ni en âge, ni en origine, ni en milieux sociaux. Je pense qu’une grande partie de la population ne se reconnaîtra pas dans cette vidéo et c’est bien dommage !!

    11.10 à 19h47 - Répondre - Alerter
    • Bonjour,
      Cette vidéo cible très clairement une tranche d’age donnée qui doit sans doute s’arrêter quelque part entre 30 et 40 ans. Ceci étant, n’est il pas particulièrement important d’interpeller prioritairement les jeunes sur le sort de la planète ? Car a priori, c’est eux qui souffriront le plus des conséquences...

      D’autant que les jeunes de cette génération (et notamment ma génération) sont beaucoup plus familier avec l’idée que "ça ne peut pas continuer comme ça". De ce que je constate dans mon entourage, la génération de mes parents (50-65) est sensible mais pas spécialement prête à changer ses habitudes, et la génération d’encore avant comprend l’idée mais se sent sans doute moins concernée.

      Conclusion, si il faut fédérer une population, je pense que la cible est bonne. Sans compter qu’on ne peut sans doute pas s’adresser à tout le monde de la même façon quoi qu’il en soit.

      12.10 à 11h58 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
Site conçu avec
publicité