publicité
Accueil du site > Agir > Terra Responsable > Fabriquez votre récupérateur d’eau de pluie
2-10-2014
Mots clés
Recyclage, Déchets
Eau

Fabriquez votre récupérateur d’eau de pluie

Taille texte
Fabriquez votre récupérateur d'eau de pluie
(Crédit photo : barbndc - flickr )
 
Il permet d'arroser potager et jardinières. Construire un récupérateur d'eau de pluie, c'est facile. Lancez-vous !
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET

Chaque année, un habitant français consomme en moyenne 150 litres d’eau par jour, selon Eaufrance, un service public d’information sur l’eau. Parmi cette eau utilisée, une partie peut facilement être économisée, en remplaçant le robinet par une source naturelle : la pluie. Recueillie grâce à un récupérateur d’eau, placé dans votre jardin ou sur votre balcon, l’eau de pluie permet par exemple d’arroser vos plantes ou de laver votre voiture.

Fabriquer son propre récupérateur d’eau, simplement et avec peu de matériel, peut alors s’avérer très pratique et économique.

Matériel :

-un baril en plastique avec un couvercle. Vous pouvez en trouver auprès des agriculteurs, des coopératives agricoles, des jardineries ou encore sur Internet. Nb : un tonneau en bois, une grande poubelle ou un bidon peuvent aussi faire l’affaire. Cela dépend du matériel dont vous disposez, mais aussi de vos besoins et de la place disponible pour installer votre récupérateur d’eau. Ici, nous utiliserons un baril en plastique de 200 L.
- un morceau de moustiquaire (ou du grillage à maille serrée ou une passoire avec des trous très fins)
- un robinet avec filetage
- du scotch (ruban Téflon si possible, pour l’étanchéité)
- un petit anneau de caoutchouc (il sera inséré sur la partie filetée du robinet pour assurer l’étanchéité)
- un coude en plastique
- un tuyau de jardinage (facultatif)
  • 1) Laver l’intérieur du baril.
  • 2) Scier un trou dans le couvercle du baril (environ 20 cm de diamètre). Il doit être assez large pour capter tout le flux d’eau qui s’écoulera de la gouttière.

(Crédit photo : wikiHow)

  • 3) Positionner et fixer le morceau de moustiquaire (grillage ou passoire) sur le trou. Il doit recouvrir l’ensemble du trou. Cela servira de filtre, pour empêcher les feuilles ou les petites bêtes d’entrer dans le baril. Vous pouvez par exemple fixer le filtre avec des boulons et des écrous. L’important est qu’il tienne en place.

(Crédit photo : Ville de Saint-Bruno-de-Montarville)

  • 4) Percer un trou à environ 10 cm de la base du baril. Le robinet sera inséré dans le trou. Nb : attention à la place du trou. Trop bas, il empêchera de bien actionner le robinet à la main. Trop haut, il ne permettra pas à toute l’eau accumulée dans le baril de s’écouler.
  • 5) Enrouler du Téflon autour du filetage du robinet.

(Crédit photo : wikiHow)

  • 6) Placer l’anneau de caoutchouc sur cette même partie filetée du robinet.

(Crédit photo : Ville de Saint-Bruno-de-Montarville)

  • 7) Fixer le robinet dans le trou que vous avez percé à l’étape 4.
  • 8) Percer un autre trou, cette fois à environ 10 cm du haut du baril.
  • 9) Insérer le coude en plastique dans le trou. Il permettra au trop-plein d’eau de s’écouler. Nb : vous pouvez fixer un tuyau en plastique au coude afin de choisir l’endroit où vous voulez que l’eau s’écoule (vers un fossé, une plaque d’égout, etc., pour éviter d’inonder votre jardin). Vous pouvez également y raccorder un deuxième baril. Il est important de choisir l’emplacement de votre récupérateur d’eau en anticipant la fuite de ce trop-plein d’eau.

(Crédit photo : Ville de Saint-Bruno-de-Montarville)

(Crédit photo : wikiHow)

  • 10) Placer le baril sous votre gouttière. Pour que l’eau de la gouttière s’écoule parfaitement dans l’entrée du baril, il est souvent nécessaire d’ajuster la gouttière, en la coupant ou en ajoutant un coude à son extrémité. Nb : Pour d’avantage de pression, il est mieux de surélever votre baril, avec des parpaings par exemple. Cela permettra aussi de placer un arrosoir, par exemple, sous le robinet. Ne pas oublier de vérifier que le baril est stable, qu’il ne tombera pas.

(Crédit photo : wikiHow)

Votre récupérateur d’eau est prêt à fonctionner ! Après plusieurs utilisations, vérifiez régulièrement la propreté du baril et enlevez les feuilles et débris qui pourraient obstruer l’entrée du récupérateur d’eau. En hiver, pensez également à vider l’eau pour éviter qu’elle gèle et abîme le baril. Si vous avez besoin d’autres précisions, vous pouvez également consulter les explications de wikiHow et de la ville de Saint-Bruno-de-Montarville (Québec). Et pour un récupérateur d’eau personnalisé, n’hésitez pas à le décorer !

(Crédits photos : flickr-tokenblogger.com et flickr-krossbow)

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
3 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Je vais tenter de suivre votre astuce pour concevoir un récupérateur d’eau de pluie fait-maison car je ne veux plus me servir de l’eau du réseau de la ville et cela fait longtemps que l’idée d’arroser mes végétaux avec l’eau de pluie me trotte dans la tête ! halte au gaspillage inutile !

    9.05 à 17h02 - Répondre - Alerter
  • Bonjour,

    j’ai déjà les fûts qui ont été découpés entièrement sur le haut, du coup il faut maintenant que je trouve une combine (pas chère) pour les couvrir, si vous avez des idées..
    Merci !

    20.02 à 21h16 - Répondre - Alerter
  • Bonjour,

    C’est vraiment excellent internet, on fait une recherche, et on tombe (en général) sur la bonne solution... Mon projet est presque le même que celui de votre article... à la place du robinet, je veux y mettre un tuyau légèrement percé de plusieurs tout petits trous qui va venir s’allonger sur le terrain ou j’ai mes plants à arroser. L’idée, c’est que même si je pars quelques temps, le jardin reste arroser en permanence (tant qu’il y a de l’eau dans les barils... ). La seule chose qui me questionne, c’est comment je vais faire pour que le trou où va démarrer le tuyau reste étanche ?

    Merci pour cet article :)

    14.04 à 16h10 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité