publicité
Accueil du site > Agir > Terra Responsable > Nos astuces pour fabriquer un hôtel à insectes
7-10-2014
Mots clés
Biodiversité

Nos astuces pour fabriquer un hôtel à insectes

Taille texte
Nos astuces pour fabriquer un hôtel à insectes
(Crédit photo : quinn.anya - flickr )
 
Ils sont les alliés du jardinier. Pour attirer ces insectes dans votre potager, il suffit de leur offrir le gîte. Voici un mode d'emploi.
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET

Avec l’arrivée des jours de pluie et de froid, les insectes cherchent un toit pour s’abriter. Quoi de mieux que de leur proposer une chambre dans votre jardin ? Au creux de tiges de bambous, dans la paille ou les bûches de bois, les petites bêtes pourront idéalement passer l’hiver, se protéger de la pluie et pondre leurs œufs, qui écloront à l’arrivée des beaux jours. En échange de ce toit, les insectes vous donneront un précieux coup de main pour l’entretien de votre jardin. Abeilles solitaires et bourdons polliniseront joyeusement fleurs et arbres fruitiers. Les coccinelles ou les perce-oreilles se feront eux un plaisir de dévorer les pucerons qui attaquent votre potager. Un échange de bon procédé, grâce à un hôtel à insectes facile à fabriquer et à installer.

Matériel :

-* Pour la structure : La taille de votre hôtel à insectes dépend de la place et du matériel dont vous disposez. Sa forme, sa hauteur et l’organisation de ses étages sont libres, vous pouvez les adapter à vos besoins et à vos envies. Ici, nous construirons un hôtel d’environ 1 mètre de hauteur sur 80 cm de largeur et 22 cm de profondeur.

- 2 planches de bois de 100 x 22 cm. Nb : pour toutes les planches, l’épaisseur est de 2,5 cm environ.
- 4 planches de bois de 80 x 22 cm
- 3 planches de bois de 30 x 22 cm
- 4 planches de bois de 30 x 30 cm
- 2 planches de bois de 70 x 22 cm
- 4 pieux en bois
- Peinture naturelle, papier goudron ou ardoises pour protéger le toit

  • Pour l’intérieur des compartiments : Composez avec ce que vous trouverez.
    - Bûches
    - Paille
    - Morceaux de bois, branches et brindilles
    - Glaise
    - Briques creuses
    - Tiges creuses : roseau, bambou, etc.
    - Tiges à moelle : ronce, rosier, sureau, etc.
    - Un ou deux pots de fleurs en terre cuite

    Construction de l’ossature en bois :

    (Crédit photo : Mairie de La Souterraine)
  • 1) Assemblez les montants de la structure, afin de construire un cadre en forme rectangle. Utilisez les 2 planches de 100 x 22 cm (N°1 sur le schéma ci-dessus) et 2 planches de 80 x 22 cm (N°2).
  • 2) Fixez les deux étages à l’intérieur du cadre : ce sont les deux autres planches de 80 x 22 cm (N°2), que vous placez horizontalement.
  • 3) Créez 3 compartiments à l’intérieur du cadre, avec les 3 planches de 30 x 22 cm (N°3) et les 4 planches de 30 x 30 cm (N°4 et 5). Le premier compartiment, en haut à droite, est vide. Fixez simplement une planche de 30 x 22 cm. Pour le deuxième compartiment, sur l’étage du milieu : créez une boîte, avec une planche de 30 x 22 cm et deux planches de 30 x 30 cm qui fermeront la boîte. Le troisième compartiment, en bas à droite, est construit selon le même procédé que le précédent.
  • 4) Fixez le toit, avec les deux planches de 70 x 22 cm (N°6).
  • 5) Recouvrir le toit de peinture, papier goudron ou tuiles.
  • 6) Fixez solidement les pieux (N°7) en bas de l’hôtel à insectes. Enfoncés dans le sol, ils permettront de maintenir l’hôtel et de le surélever pour éviter l’humidité. Attention : avant de fixer l’hôtel à insectes au sol, il est important de bien choisir l’endroit, car une fois installé il est préférable de ne plus le déplacer pour ne pas perturber les insectes. L’hôtel doit être orienté face au soleil, au sud/sud-est, le dos aux vents dominants et abrité au maximum des intempéries. Il doit également se trouver à proximité d’un parterre de fleurs, d’une haie, etc., sources de nourriture pour les petites bêtes, et loin des va-et-vient des piétons et des voitures.

    Aménagement des compartiments :

    1) Remplissez la boîte du bas avec de la paille. Découpez des fentes dans la planche (celle sur la face visible de l’hôtel). C’est un abri idéal pour les chrysopes, des insectes qui raffolent des pucerons.

2) Remplissez également la boîte du milieu de paille. Au bas de la planche, percez un trou d’environ 10 cm de diamètre, et fixer en dessous un petit bout de bois. Ce sera une sortie et une planche d’envol pour les bourdons.

(Crédit photo : Jean-Marc Chery)

3) Remplissez les espaces vides restants avec les différents matériaux :
- des bûches, dans lesquelles vous aurez préalablement percé des trous à diamètres variables (de 4 à 10 mm). Des abeilles solitaires viendront s’y réfugier.

(Crédit photo : Roberto Verzo - flickr)

- des tiges creuses entassées. Nb : elles doivent être bouchées à une de leur extrémité, grâce à leurs nœuds naturels ou avec de l’argile. Les abeilles solitaires viendront également s’y nicher.

(Crédit photo : Roberto Verzo - flickr)

- des tiges à moelles. De la même manière que les tiges creuses, les abeilles viendront s’y abriter, mais devront percer leur nid avant.

- des briques creuses remplies de glaise. C’est aussi un bon abri pour les abeilles.

(Crédit photo : Ramon Cutanda - flickr)

- un ou deux pots de fleurs, remplis de paille. Idéal pour les perce-oreilles. Nb : couchés à l’horizontal, vous pouvez les caler entre les bûches, les briques, les morceaux de bois, etc.

- des morceaux de bois, branches et brindilles pour les carabes, des insectes friands de limaces, escargots et pucerons.

(Crédit photo : Jean-Marc Chery)

Une fois tous ces éléments installés, votre hôtel à insectes est prêt à ouvrir ses portes. Les insectes viendront s’y installer au fur et à mesure de l’approche de l’hiver. Si vous avez besoin de plus de détails, vous pouvez également consulter la fiche explicative de la mairie de La Souterraine.

Et si vous avez envie d’attirer tous ces insectes dans votre jardin, mais que vous n’avez ni le matériel ni la place pour construire un hôtel, ne soyez pas déçu. Vous pouvez aménager des petits abris pour les abeilles ou les perce-oreilles sans les regrouper dans un hôtel :

- A l’aide de rafia ou de fil de fer, rassemblez plusieurs tiges creuses en fagots. Vous pouvez varier la longueur des tiges. Déposez ensuite les fagots dans votre jardin, sur votre balcon, etc. Les abeilles viendront y nicher, déposer leurs œufs et leurs réserves de nourriture.

Nb : vous pouvez faire la même chose avec des tiges à moelle.
- Percez une bûche de trous, en variant les diamètres (de 4 à 10 mm), sans la transpercer de part en part. Les abeilles et les bourdons viendront s’y loger.

- Fabriquez un pot abritant les perce-oreilles. Pour cela, garnissez un filet à pommes de terre ou à oranges avec de la paille. Placez le filet à l’intérieur d’un pot de fleurs en terre cuite. Accrochez une ficelle au filet, que vous faites ensuite passer dans le trou au fond du pot. Le pot peut alors être suspendu la tête à l’envers, accroché à une branche d’arbre. Le pot doit rester en contact avec le tronc ou la branche pour faciliter le déplacement des perce-oreilles. En accrochant cet abri près d’une plante sensible aux pucerons, les perce-oreilles se régaleront des ces petites bêtes.

Avec ces différents nids, les insectes viendront dans votre jardin, ou sur votre balcon, pour polliniser les fleurs ou manger les pucerons !

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
19 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité