publicité
Accueil du site > Actu > Les Brèves > Elle transforme de vieilles poupées pour les rendre plus naturelles
21-09-2015

Elle transforme de vieilles poupées pour les rendre plus naturelles

Taille texte
Elle transforme de vieilles poupées pour les rendre plus naturelles
(Crédit photo : http://treechangedolls.tumblr.com/)
 
SUR LE MÊME SUJET

Du maquillage en moins, des yeux et des lèvres de taille normale, des vêtements plus simples tricotés à la main, un visage plus enfantin, et des petits défauts et particularités qui rendent uniques : c’est le résultat de la transformation opérée par Sonia Singh sur d’anciennes poupées.

Lorsqu’elle s’est retrouvée au chômage, cette scientifique et mère de famille australienne s’est mise à chiner dans des boutiques d’occasion et à acheter des poupées pour quelques euros, dans le but de leur redonner une nouvelle vie. Et c’est principalement aux Bratz qu’elle s’est attaquée. Ces poupées au physique irréel, maquillées à outrance, chaussées de talons hauts et habillées à la mode dernier cri sont souvent accusées de contribuer à l’hyper-sexualisation des jeunes filles. Et de faire l’objet d’une stratégie marketing ciblée faisant de leurs jeunes propriétaires de parfaites futures consommatrices. Sonia Singh efface complètement ces lèvres pulpeuses et yeux peinturlurés pour y dessiner un nouveau visage, plus humain et plein de malice. Puis elle remodèle des parties abimées et rhabille la poupée avec des vêtements tricotés et cousus par sa propre mère.

La transformation est totale et le succès est au rendez-vous : dès la mise en ligne des photos de ces poupées en janvier 2015 et la création d’une page Facebook, les demandes de parents ont afflué. Sonia Singh s’est alors mise à en vendre en ligne sur son site. Mais la créatrice ne souhaite pas accroitre son rythme de production pour autant et ne peut répondre à toutes les demandes. Elle met ainsi à disposition ses astuces de création pour permettre à ceux qui le souhaitent de faire de même.

« Si ce que je fais a de l’influence sur les industries et le genre de poupées qu’ils mettent sur le marché, je ne penserai pas que c’est une mauvaise chose ! », commente Sonia Singh. A travers ses créations, elle invite chacun à recycler ses vielles poupées, à encourager les enfants à créer eux-mêmes leurs jouets et à réfléchir à deux fois au moment où on jette de vieux objets.

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
Soyez le premier à réagir à cet article !
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
Site conçu avec
publicité