publicité
Accueil du site > Actu > Présidentielle > Que retiendrez-vous du débat Sarkozy/Hollande ?
3-05-2012
Mots clés
Politique
France

Que retiendrez-vous du débat Sarkozy/Hollande ?

Taille texte
Que retiendrez-vous du débat Sarkozy/Hollande ?
(Crédit photo : DR)
 
2h30 de débat en face à face. Le match Sarkozy/Hollande a bien eu lieu. A « Terra eco », on a noté petites phrases et grand moment. On a retenu aussi une grande thématique. Et vous ? Qu'en pensez-vous ?
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET

1) Leurs petites phrases :

- François Hollande :

« Quoi qu’il arrive, vous êtes content. »

« M. Sarkozy, vous aurez du mal a passer pour une victime. »

« Vous n’êtes pas là pour donner les leçons, vous n’êtes pas là pour donner les leçons », s’est agacé François Hollande, auquel Nicolas Sarkozy avait demandé de donner le déficit commercial hors énergie.

Hollande ne veut pas « être président de tout et responsable de rien ».

« Vous aurez du mal à passer pour une victime et pour un agneau. »

- Nicolas Sarkozy :

« Vous êtes un petit calomniateur »

« Il n’y pas d’homme en surpoids ? », rétorque Nicolas Sarkozy à François Hollande qui évoque les horaires réservées aux femmes dans les piscines qui viseraient « les femmes en surpoids ».

« La France traite mieux les musulmans en France que les chrétiens en Orient. »

« Votre normalité n’est pas à la hauteur des enjeux. »

Le candidat socialiste explique qu’il n’avait aucune information sur la vie privée de Dominique Strauss-Kahn : « Ponce Pilate », rétorque Nicolas Sarkozy.

2) Leur moment fort :

- François Hollande :

A la question « quel président comptez-vous être ? », François Hollande répond par une tirade scandée de « Moi, président de la République » et critique au passage vertement le quinquennat de Nicolas Sarkozy. A revoir, ici :

- Nicolas Sarkozy :

« Qu’attendez-vous de ce débat ? » Cette simple question d’introduction posée en ouverture a donné lieu à quinze minutes de débat autour du « rassemblement » prôné par François Hollande. « C’est un beau mot, mais il faut mettre des faits », a attaqué dare-dare Nicolas Sarkozy (à la quatrième minute de la vidéo ci-dessous), soulignant que lui n’était « pas l’homme d’un parti » et qu’il s’adressait « au peuple de France ».

3) Le grand débat :

Plusieurs passes d’arme sur l’énergie, principalement le nucléaire, ont émaillé le débat. C’est Nicolas Sarkozy qui a dégainé le premier :

- en soulignant que le choix du nucléaire avait fait consensus depuis De Gaulle jusqu’à Chirac en passant par Mitterrand,

- en avançant que les Français payent l’électricité 35% moins cher grâce au nucléaire,

- puis accusant son rival d’avoir « vendu les ouvriers de Fessenheim » pour un accord « misérable » avec les écologistes.

François Hollande a répondu que :

- l’accident de Fukushima a changé la donne, glissant au passage que Nicolas Sarkozy a dit avoir été à Fukushima alors qu’il n’y est jamais allé,

- il souhaite - pendant son mandat - ne fermer que Fessenheim, plus vieille centrale de France, placée dans une zone sismique,

- il maintient l’objectif à terme de 50% du nucléaire dans le mix énergétique

Nicolas Sarkozy a rétorqué : « si vous voulez en fermer une, il faut toutes les fermer » puis a assuré que l’Autorité indépendante du nucléaire (ASN) a certifié que Fessenheim « était plus sûre aujourd’hui que lorsqu’elle a été inaugurée ». Il a ensuite rappelé que les renouvelables sont passées de 10,5% à 13% de notre mix énergétique et a assuré que notre puissance éolienne a été multipliée par quatre pendant son mandat (un chiffre légèrement surestimé). Pour ses dernières cartouches sur le sujet, François Hollande a dénoncé les pertes d’emplois liées à la fin des incitations fiscales au photovoltaïque.

Et vous qu’en pensez-vous ? Qu’avez-vous retenu de ce débat ? Postez vos réponses en bas de cet article.

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
13 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Do other types of individuals be part of my membership site ? If you want additional details on chiropractor serving New Lenox Illinois head over to James O.
    marketing internetowy Łódź

    29.06 à 19h50 - Répondre - Alerter
  • Je n’ai pas tenue jusqu’à la fin, j’ai détesté l’arrogance de François Hollande, il m’a fait penser à la grenouille qui se veut faire aussi grosse que le bœuf, le pauvre, il va exploser s’il est élu !

    5.05 à 10h37 - Répondre - Alerter
  • Après autant de commentaires négatifs sur le débat, voilà un point de vue plus positif :
    http://www.terraeco.net/A-quoi-sert...

    4.05 à 17h24 - Répondre - Alerter
  • Enfin, on parle de nucléaire dans cette campagne.

    Mais il y a une chose que je ne comprends pas chez la gauche. NS passe son temps à rappeler qu’en France, on n’a pas de pétrole, mais que Dieu merci on a du nucléaire, qui assure notre indépendance. Mais pourquoi donc personne ne pense jamais à lui faire remarquer que l’uranium ne pousse pas naturellement dans nos champs, qu’il est absent de notre sous-sol et qu’il faut bien l’acheter en dehors de nos frontières pour alimenter les centrales... En quoi le nucléaire assure-t-il plus d’indépendance énergétique que le pétrole ?

    Quelqu’un a un avis ?

    4.05 à 11h15 - Répondre - Alerter
  • j’en suis toujours au même point ,indécise .Il est certain que l’écologie n’a pas été abordée .Il semble que ce ne soit plus d’actualité !! le nucléaire ,très peu et pourtant ....Je comprends que le chômage soit la première préoccupation et celui des jeunes en particulier car nous sommes nous-mêmes touchés malgré de longues études mais dans la mauvaise filière l’environnement .Alors qui croire ? les promesses seront-elles tenues ? Le futur président entendra-t-il les plus démunis ? Que pourra-t-il faire ?En aura-t-il les moyens ?Tout cela reste en suspens

    3.05 à 14h49 - Répondre - Alerter
  • Hélas toujours beaucoup de "menteries":du gros bobard flagrant au mensonge par approximation ou imprécision !Ce match là est incontestablement remporté par NS,même si FH n’a pas été en reste !Pourtant toutes leurs rafales de chiffres douteux avaient été auparavant systématiquement dénoncées par Désintox de Libé ou les Décodeurs du Monde !Celà ne les a pas empêchés de récidiver sans vergogne,pariant avec cynisme sur l’audience limitée de ces blogs(20 000 à 50 000 visites/billet)par rapport aux millions de téléspectateurs de ce débat !C’était d’autant plus facile que les 2 journalistes n’étaient là que pour vérifier le chronomètre.La politique n’en sort pas grandie du tout.
    Je n’ai pas apprécié non plus cette façon systématique de vouloir couper la parole à son contradicteur.Là encore NS remporte le match et ce n’est pas à son honneur.
    Le logement,la santé,l’agriculture n’ont pas été abordés,et l’écologie à la marge.Quelle société pour demain ?Nous ne sommes guère avancés.
    Ceci dit NS était toujours décrit comme un grand fauve politique en campagne,mais le lion a semblé bien pelé et les crocs émoussés sur son tabouret de petit cirque de province.

    3.05 à 13h53 - Répondre - Alerter
  • J’ai surtout retenu que M. Hollande pour qui je vais voter sans hésitation face à la politique nauseabond de Nicolas Sarkozy, envisageait d’investir dans AREVA dans l’énergie nucléaire plus performante faisant forcément allusion à l’EPR. M. Hollande reste avec son parti pro nucléaire, et dans la dynamique de l’indicateur de croissance. Il est à noter qu’il est le seul à envisager de discuter sérieusement de cette question et nous pouvons au moins le reconnaitre contrairement à l’UMP qui reste arc bouté sur ses positions pro nucléaire.
    Le sujet des déchets est essentiel, et facile à argumenter, dommage Monsieur Hollande, c’était l’occasion d’expliquer simplement cet enjeu. François Hollande s’est défendu honorablement face aux différentes offensives de Sarko !

    3.05 à 12h33 - Répondre - Alerter
  • J’ai noté que Monsieur Sarkozy a un mépris sans limite pour l’écologie et ceux qui se donnent du mal pour faire prendre conscience des enjeux majeurs autour des sujets écologiques dont le nucléaire.
    J’ai noté aussi que Monsieur Hollande a pris leçon de Fukushima, même si cela ne lui fait pas remettre en question la construction de centrales plus modernes.
    J’ai noté aussi que Monsieur Hollande compte les emplois et les compétences à développées nécessaires au démentellement des centrales en Frances et dans beaucoup d’autres pays.

    Il a parlé du risque sysmique ; il n’a pas parlé du risque de réchauffement et de diminution des eaux fluviales qui refroidissent nos centrales et alimentent nos mers et nos océans.

    Je regrette qu’il n’y ait pas plus d’information grand public sur le travail des "anti-nucléaires" ou devrais-je dire des "pro-avenir" ?
    et Sarkozy parle des 2% de mobilisation pour le 1er tour ; il n’a pas parlé des manifestant s qui se sont pris la main aussi nombreux le long de la nationale 7 pour dire non au nucléaire que ceux qui étaient à la fête autour de monsieur Sarkozy à Paris le meme jour

    3.05 à 10h48 - Répondre - Alerter
  • Un Sarkozy plus calme et maître de lui que Hollande plutôt agressif et qui n’a cessé de couper la parole de Sarkozy. Je reste convaincue que l’homme de la situation est Nicolas Sarkozy par sa prestance, sons assurance, son argumentation toujours très pointue. Il connaît parfaitement ses dossiers et ne recule jamais devant la difficulté et l’affrontement, sans pour autant tomber dans le consensus facile, ce qui est plutôt la marque de fabrique de François Hollande.
    Bref, si rien de nouveau n’est sorti de ce débat, les différences énormes de caractère et personnalité sont indéniables.

    3.05 à 10h33 - Répondre - Alerter
    • Votre idéologie de droite vous rend complètement aveugle, le pays est ruiné, les riches sont gavés et les banquiers heureux.Monsieur Sarkozy passe son temps à mentir, (il n’est jamais allé à Fukushima).C’est un menteur patenté, je pense d’ailleurs que c’est son atout le plus important.je n’ai jamais connu de politicien plus girouette, il change d’avis comme de chemise, toujours dans le sens du vent.Sur François Hollande j’ai un énorme doute, finalement ils sont tous pro-européens, cette europe qui va broyer tous les peuples et nous conduire au pire...exactement l’inverse du but recherché, soit-disant.Ce sont les marchés qui gouvernent, ils nous imposent leurs candidats, cette "démocratie" est un mirage, vous êtes les esclaves des banquiers.Tout est sous contrôle, les politiques en vue et surtout les médias.Les médias passent leur temps à mentir, les experts et spécialistes étant les pires, eux sont payés pour çà.

      3.05 à 16h33 - Répondre - Alerter
  • Saperlipopette, c’était hier le grand débat ? Pourquoi personne ne m’a rien dit ? Moi qui ai passé la soirée a regardé des vieux épisodes de Laurel & Hardy... ça m’aurait changé !

    3.05 à 10h17 - Répondre - Alerter
  • Avec tout le vent déplacé, ils auraient pu alimenter quelques éoliennes pour électrifier tout le plateau télé.

    3.05 à 08h37 - Répondre - Alerter
    • Heureusement il y avait ce face à face téléspectateurs et le beau décolleté de la journaliste Laurence FERRARI. La femme nous sauve d’un plongeon fatal dans la piscine de Lille après avoir ingurgité le discourt de la viande hallal et du communautarisme.
      A quoi bon faire des hautes études pour finir HS.
      J’ai tenu bon j’ai regardé jusqu’au bout mais aucune satisfaction. Je souris en chantonnant "au fond de la piscine...je marche à reculons...."d’Isabelle Adjani.

      3.05 à 14h58 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité