publicité
Accueil du site > Actu > L’économie expliquée à mon père > Qui sont les exclus bancaires, cibles du « compte Nickel » ?
13-02-2014
Mots clés
Economie
France

Qui sont les exclus bancaires, cibles du « compte Nickel » ?

Taille texte
Qui sont les exclus bancaires, cibles du « compte Nickel » ?
(Crédit illustration : matthias malingrey pour « terra eco »)
 
Ce compte bancaire alternatif, hébergé par les buralistes, s'ouvre en quelques secondes, sans condition de revenus. Il s'adresse aux Français n'ayant pas de compte et à ceux rencontrant des problèmes avec leur banque…
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET
Article publié dans le

N° 59 - juillet-août 2014

Changer de vie : ils ont osé, pourquoi pas vous ?

Votre banque ne veut plus de vous : qu’à cela ne tienne, le bureau de tabac vous tend les bras. L’équation semble étrange. C’est pourtant, en substance, le message des deux inventeurs d’un compte en banque sans banque. Mardi dernier, deux petits génies de la finance et de l’informatique, Hugues Le Bret, ex-banquier de la Société générale, et Ryad Boulanouar, un ingénieur qui a conçu, entre autres, le Pass Navigo de la RATP, lançaient le « compte Nickel ». Il s’agit d’un compte low cost, hébergé par un buraliste, dont l’ouverture prend quelques minutes, sans condition de dépôts ni de revenus. Le slogan, « une banque pour tous ceux qui ne comptent pas ou plus pour les banques » visent ceux que l’on nomme les « exclus bancaires ». Et l’on aurait tort de ne pas se sentir concernés. Car ces personnes en difficulté avec les institutions financières ne sont pas toujours celles que l’on imagine.

D’après la Banque mondiale, 59% des adultes des pays en voie de développement ne possèdent pas de compte en banque. Dans les pays à revenus élevés, ils ne sont plus que 11%, ce qui rassemble tout de même beaucoup de monde. En mai dernier, la Commission européenne estimait que 58 millions de consommateurs de plus de 15 ans en étaient dépourvus. En France, ils représentent une minorité de personnes, probablement près de 500 000. Leurs profils sont variés. Des gens seuls à la rue, des migrants venus de divers horizons, aux prises avec des casse-tête administratifs multiples… Mais aussi des clients dont les établissements financiers ne veulent plus, tant l’historique de leur compte témoigne d’incidents à répétition.

Le compte Nickel : une oasis dans le désert bancaire ?

Un jour, votre banquier vous informe qu’il est au regret de fermer votre compte… « Si c’est préalablement motivé, c’est légal, explique Georges Gloukoviezoff, économiste et directeur du bureau d’études 2G Recherche. De même qu’une banque – l’un des seuls acteurs à avoir le droit de refuser une vente – peut refuser d’ouvrir un compte. » Pour tous ceux-là, la vie est un enfer. Ne serait-ce que pour percevoir un salaire, la loi exige d’être l’heureux détenteur d’un compte de dépôt. « C’est une population mal connue qui doit mettre en place des stratégies de survie », précise Georges Gloukoviezoff.

Un système comme le compte Nickel, qui ouvre ses serrures au tout-venant, serait-il une oasis dans le désert bancaire ? « Si l’on était au Burkina Faso ou en Mongolie, pourquoi pas ? suggère Alain Bernard, responsable du département « Emploi et économie solidaire » du Secours Catholique. Mais dans un pays doté d’un important réseau d’agences, ce service payant me paraît surtout une excellente opération de communication. » Car, en réalité, nos législateurs ont déjà imaginé des bouées de sauvetage. Toute personne dépourvue peut saisir la Banque de France. Celle-ci inspire souvent la crainte. Elle se fera cette fois un devoir de vous ouvrir un compte de dépôt, avec des services bancaires de base, dont des moyens de paiements, gratuits. Mais, en 2010, une étude du Credoc (Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie) a montré que parmi les ménages concernés, seuls 5% avaient fait valoir ce droit au compte. C’est donc plutôt de conseils et d’assistance qu’ont besoin les invisibles de la vie bancaire. « En France, nous sommes bancarisés à 99%, il n’y a pas de réel problème d’accès aux comptes, souligne Alain Bernard. L’exclusion, c’est surtout de ne pas avoir accès à des services bancaires, et là, il y a de grande inégalités. »

Les clients fragiles ont peur des banques

Disposer d’une carte bleue pour payer au supermarché, d’un chéquier pour régler la cantine, les amendes, les traites de l’assurance, obtenir un crédit pour financer les études du cadet ou l’achat d’une voiture : un compte en banque n’y fait rien si vous n’avez pas à disposition les accessoires qui vont avec. Là encore le scénario se répète. Trop de découverts, trop de chèques en bois, des revenus trop faibles, trop irréguliers et vous voilà classé parmi les clients peu intéressants, pas solvables, pas rentables. Seulement, cette fois, les spécialistes estiment que c’est cinq à six millions de personnes, soit un Français sur dix, qui sont privés de l’un ou l’autre des outils bancaires indispensables à la vie quotidienne. Parmi eux, certains sont bien connus. Il y a 1,7 million de personnes « interdites bancaires », inscrites au fichier central des chèques, ou 200 000 personnes qui déposent chaque année un dossier de surendettement à la Banque de France, en hausse de 47% cette année.

« Et, derrière, l’énorme masse qui n’a pas fait de dossier, qui continue à s’endetter, qui est au bord du no man’s land », souligne Maxime Pekkip, chargé de mission à l’association Cresus, un réseau national de prévention et d’accompagnement des ménages surendettés. Il les connaît bien, ces clients à qui bientôt on enlèvera le carnet de chèques, ou qui n’obtiendront jamais de quoi finir de rembourser la maison. Et ils n’ont rien d’une mère célibataire au RSA atteinte d’un syndrome d’achats compulsifs. Parmi les 3 444 personnes suivies par le réseau pour éviter qu’elles ne basculent, plus d’un tiers gagne entre le Smic et 2 000 euros par mois ; 43% sont salariés ; 31% propriétaires ; 51% sans enfant à charge ; et 47% ont entre 45 et 65 ans. Des profils archi-communs qui ressemblent au Français moyen. « Ce n’est pas un grand accident de la vie qui fait tomber ces gens, explique Maxime Pekkip. C’est une lente accumulation de dettes et le dysfonctionnement des organismes de contrôle et d’octroi (les banques, ndlr). Pire : les clients fragiles ont peur de leurs banques et vont les voir quand c’est déjà consommé. »

Une entrée non stigmatisante dans le système financier

C’est dans ce déficit de confiance que s’engouffre une innovation comme le compte Nickel. « C’est à la fois une réponse et un symptôme à l’échec de la bancarisation : cette création porte le fer là où les pratiques des banques se révèlent inadaptées », analyse Georges Gloukoviezoff. A peu près tous les acteurs spécialistes de l’exclusion bancaire s’accordent à dire qu’un tel système ne peut pas résoudre les situations difficiles. Mais certains imaginent que c’est un premier pas pour qui veut remonter la pente. « Un tel compte qui n’autorise pas le découvert peut fonctionner comme une tirelire, comme un outil d’autocontrôle, c’est une nouvelle entrée non stigmatisante dans le système financier », ajoute Maxime Pekkip. Pour d’autres, la fausse bonne idée à la mode du moment détourne les regards des vrais enjeux. « Ce qu’il faut aux clients, ce sont des conseils avisés, sur la gestion d’un compte, sur le prêt et l’épargne, martèle Alain Bernard. Et ce n’est pas le buraliste qui va en donner ! » A ses yeux, les banquiers doivent s’adapter, faire bouger leur perception du risque pris en évaluant la solvabilité de ses clients. Bref, donner du crédit et en récupérer.
Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
44 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Bonjour
    Est ce qu’un étranger (hors UE) non résident peut ouvrir ce compte

    25.07 à 15h12 - Répondre - Alerter
  • C’est une arnaque qui au final revient beaucoup plus cher qu’un compte bancaire classique. Je m’explique : ça coute 20 € par an, à cela il faut ajouter 2% du dépôt (ce qui représente 26 € pour 1300 € par mois). Le retrait chez un buraliste coûte 0,50 centimes et dans un guichet automatique 1 €. Si tous les mois je dépose mon salaire de 1300 € et qu’on me ponctionne 26 € à chaque fois ça fait 312 € de frais annuel + 20 € d’abonnement annuel = 332 € par an sans compter le coût des retraits. Pour ne pas que la supercherie se remarque, les dépôts ont été limités à 250 euros par opération et à 750 euros par mois ce qui signifie que même en ne mettant que 750 € par mois je me fais entuber bien profond puisque 2% de 750 ça représente 15 € x 12 mois = 180 + 20 € = 200 € annuel sans compter les coûts de retrait. Ma banque me prend 35 € par an pour ma carte et 1 € par mois pour les frais de maintien de compte soit 47 € par an et je ne suis pas limité ni taxé sur mes dépôts et retraits.

    14.07 à 09h34 - Répondre - Alerter
  • DES BANDITS TOUT SIMPLEMENT FUYEZ.........

    21.06 à 17h49 - Répondre - Alerter
  • BONJOUR A TOUS ! OU PEUT-ON RETIRER DE L’ESPÈCE AVEC LA CARTE NICKEL DANS QUEL BANQUE SIL-VOUS-PLAÎT ?

    31.05 à 01h28 - Répondre - Alerter
  • Depuis Novembre 2014, j’ai un compte "Nickel" sur lequel est viré mes appointements.
    J’effectue moi même mes Virements, je règle mes Achats avec ma carte (sur internet comme chez les commerçants) et je fais des retraits aux DAB.
    Je ne rencontre aucuns problèmes.
    Il suffit qu’il y ait de l’argent.
    Seul bémol ... pas de chèques (mais comme ils vont disparaître !!!)
    Je recommande cette formule, c’est génial.
    Les autres banques sont tous des maquereaux et des escrocs.

    19.05 à 16h43 - Répondre - Alerter
  • Bonjour, j’ai un compte Nickel depuis 2 ans et n’ai eu aucun soucis avec eux. Si un refus intervient, c’est qu’il n’y a pas assez d’argent sur le compte pour pouvoir payer le commerçant.
    Tout est visible par internet sur un compte en ligne. Les frais sont moindres à comparer à une banque traditionnelle, qui aura tendance à vous assimiler à un graphique pour leur statistique et vous éjecter car vous n’êtes pas rentable ! eh oui on m’a fait le coup !
    Pour ma part, ce compte sans banque est une aubaine étant à mon compte. Quand je déduis toutes les charges professionnelles, il me reste 250 € tous les mois car mon compte est dans une banque traditionnelle, et croyez bien que c’est mortel. Une carte bleue mastercard internationale à 20 € TTC à l’année, avec des virements qui arrivent le jour même est une bénédiction. Après je pense qu’il y aura toujours des personnes pour se plaindre ou faire de la contre publicité. C’est une méthode Française déposée certifiée.
    Je remercie les fondateurs et cofondateurs du compte Nickel, grâce à vous je peux donner à manger à mes enfants tous les jours. C’est l’essentiel.

    9.05 à 12h21 - Répondre - Alerter
  • J’ai ouvert un compte nickel il y a 2 mois et demi, ce n’est que des bugs à répétition, l’argent est débité 2 fois et il faut plus de 10 jours pour récupérer son argent. Il bloque le compte sans raison, une première fois soi disant que l’adresse postale n’était confirmée, le lendemain c’est à cause une opposition administrative de 40 euros, ils bloquent la totalité des fonds, alors que la loi dispose une quote part alimentaire.
    Des gens incompétents au téléphone, qui sont à la limite de se foutent de votre gueule, ce sont des menteurs et des voleurs qui travaillent également
    comme les autres banques avec votre argent. Surtout éviter cette banque, je vais envoyer un courrier à RTL pour leur signaler l’arnaque et également à Elise Lucet sur France 2 pour que l’arnaque soit diffusée au plan nationale.

    30.04 à 11h12 - Répondre - Alerter
  • ce compte est une vaste arnaque !
    des bugs à répétitions.
    des blocages de comptes des qu’un virement entrant est trop important (! !)
    la fermeture de comptes sans le préavis légal de deux mois !
    des promesses jamais tenues (carte en relief et nominative promise depuis 1 ans.... ! compte pro idem....)
    un service client lamentable !! numéro de téléphone ou on vous fais attendre 10 minutes pour...vous raccrocher au nez,des mails qui restent sans réponses..
    une page Facebook ou l’on vous censure si vous posez des questions gênantes ou si vous n’êtes pas content...
    enfin cerise sur la cerise du gâteau,des frais !! oui oui...des frais !! alors que leur pub était de "chanter" venez chez nous c’est zéro frais sur les prélèvements rejetés,voila que à présent c’est 5 euros le rejet !!(depuis début mars) et les saisies sur compte seront facturés 20 euros aussi !!
    voila,c’est juste des menteurs,des pubs mensongères et des........voleurs comme les banques "normales" !!
    au début c était tout nouveau tout beau et ils faisaient les "gentils" pour attirer les pigeons et,à présent ils se gavent comme des porcs.........
    compte nickel une arnaque totale à éviter !! plus cher que certains banques à présent avec largement moins de services !!
    un conseil............fuyez !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    16.03 à 23h42 - Répondre - Alerter
  • Bonjour,
    Je comprends que ce service est unique pour associer une carte prépayée à un compte avec un RIB mais finalement question coût on est bien supérieur à ce que fait un service de carte prépayée classique ou une banque en ligne (source : Alternativea.fr) et de loin. Mais il est indéniable que le tapage médiatique fait autour de l’offre n’a pas son pareil et les buralistes en manque de rentrées financières ont tout intérêt à participer à l’opération.
    Attention donc, les comparaisons faites uniquement avec les établissements bancaires physiques ne sont qu’une partie de l’affaire.

    Laurent.

    8.03 à 22h58 - Répondre - Alerter
  • J’ai un compte nickel et je suis furieux !!!! Mais collègues de travail on leurs salaire sur leur comptes ,quand moi je dois attendre 6 jours pour pouvoir retirer de l’argent. Trois jours après que mon collègue a son salaire disponible sur son compte je reçois seulement un texto m’informant que dans trois jours j’aurai mon salaire sur mon compte. Conclusion ,je pense que nickel se permet de travailler avec mon argent avant de m’en autorisés l’accès … Pas cool quand on sait que comme moi les clients nickel compte pour la plupart son des gens qui on mal à ouvrir un compte on va dire "normal". Donc Nickel bougez vous pour revoir votre copie sans ça,vous allez vous casser les dents. À bon entendeur

    28.02 à 19h42 - Répondre - Alerter
  • J’ai un compte nickel et je suis furieux !!!! Mais collègues de travail on leurs salaire sur leur comptes ,quand moi je dois attendre 6 jours pour pouvoir retirer de l’argent. Trois jours après que mon collègue a son salaire disponible sur son compte je reçois seulement un texto m’informant que dans trois jours j’aurai mon salaire sur mon compte. Conclusion ,je pense que nickel se permet de travailler avec mon argent avant de m’en autorisés l’accès … Pas cool quand on sait que comme moi les clients nickel compte pour la plupart son des gens qui on mal à ouvrir

    28.02 à 19h37 - Répondre - Alerter
  • Bonjour
    Commént est controle l argent verse par viremént sur son compte nickel ? Cela suscite T’il l’a l attention de la banque de France ou de quelqu’un d autre ?La somme versée est t’elle supervisée par l état ?
    Jé m’explique... ..lorsqu on depose la somme correspondante à une vente immobilière par exemple..notre banquier nous appelle pour nous demander à quoi correspond cette somme !!.. et nous proposer des placements ..Qu én est t’il alors avec un compte nickel puisque l interlocuteur n est plus un conseiller . ??!!
    Merci pour vos réponses

    21.02 à 10h51 - Répondre - Alerter
  • bonjour a tous ! comment mettre en place un prélèvement sur votre Compte-Nicke ? car jetait a sfr est iban nest pas passer ! mercii

    4.02 à 01h58 - Répondre - Alerter
  • C’est vrai que la carte nickel n’est pas très attrayante , mais bientôt il y aura de nouvelle carte
    avec le nom dessus et nouveau visuel .

    La carte nickel passe partout j’ai fait des achats chez castorama et giffi pas de problème carte accepter j’ai régler les abonnement pour carte envibus passer aussi, achat sur internet aussi .

    Merci nickel continuer comme sa.

    30.10 à 22h30 - Répondre - Alerter
  • ropper : compte nickel

    enfin un compte qui vous prend pas agios et qui vous reviens beaucoup moins cher qu’une banque traditionnel .

    Je dit merci a nickel pour leur compte et je dit adieu au banque traditionnel.

    30.10 à 22h24 - Répondre - Alerter
  • j’ai un compte nickel tous fonctionne bien

    30.10 à 22h18 - Répondre - Alerter
  • Bonjour à tous, étant en dernière année d’étude, je mène depuis quelques mois un travail sur les systèmes bancaires alternatifs. Ainsi, j’aurais besoin qu’un maximum de client Nickel répondent a ce petit questionnaire qui vous prendra moins de 3 minutes à compléter. Un grand merci à tous !!

    https://docs.google.com/forms/d/14T...

    27.03 à 18h23 - Répondre - Alerter
  • Je suis chez Nickel depuis 3 mois et j’en suis satisfait.
    Ce qui m’a convaincu, c’est le temps réel sur les rentrées d’argent, alors que dans le circuit classique, il faut attendre 48 heures (date de valeur).
    Pour 20€ annuels, c’est pas cher.
    Après, faut voir au cas par cas.
    Les retraits sont certes payants, mais c’est à vous de prévoir la somme que vous aurez besoin en espèces pour le mois : il vaut mieux retirer 50€ d’un coup que de faire 5 retraits de 10€

    23.08 à 18h34 - Répondre - Alerter
  • Le compte Nickel est une réelle avancée qui va dans le sens du durcissement de l’application du droit au compte.
    Ca apporte surtout deux innovations majeures par rapport à ce qu’on connait des services bancaires actuels :

    1- Le temps réel sur toutes les transactions et leurs notifications

    Le temps réel nous donne une vraie indépendance dans la gestion de son compte par rapport à un banquier (ou plutôt à un vendeur de services financiers, quand il ne se prend pas pour un comptable). Entre l’agence qui est ouverte alors que vous êtes au travail, les 2 ou 3 jours nécessaires pour envoyer ou recevoir vos virements... Des aberrations et des abus, notamment dans les temps de traitements, il y en a beaucoup trop quand on connait les possibilités techniques à l’heure actuelle.

    2- Le refus systématique (carte ET prélèvements) si le solde est insuffisant, non payant

    Quand dans une banque, on ouvre un compte de dépôt avec services ou par le droit au compte, le seul fait que le compte soit dans une banque nous met en danger par ce qu’il peut tomber en négatif à tout moment et engendrer des frais. Car si vous vous retrouvez dans une situation ou vous n’avez pas d’argent, qu’un prélèvement doit survenir et que vous n’avez pas d’autorisation de découvert, la banque va soit s’opposer au prélèvement avec frais, soit ne pas s’y opposer en échange d’une lettre pour compte débiteur facturée 10€.
    Dans le cas contraire elle va accepter que votre compte ait un solde négatif pendant une certaine durée sachant que le découvert fait parti de votre forfait.
    Dans une banque, un prélèvement peut passer même s’il le compte ne dispose pas du montant de la transaction, contrairement à une carte, ou au compte Nickel qui bloque carte ET prélèvements.

    Pour que les gens comprennent le message envoyé par Compte Nickel, il faut surtout qu’ils n’aient plus peur de ne pouvoir régler leurs factures à temps. Parce qu’au lieu de prendre un crédit (l’autorisation de découvert) pour régler ses créanciers, il suffit d’en discuter avec eux pour en général obtenir très facilement un délai, un report ou même un changement des jours de prélèvements, gratuitement et parfois pour des délais plus longs que ce que permettent les banques dans leurs autorisations de découvert.

    31.05 à 12h23 - Répondre - Alerter
  • Je connais bien le compte Nickel car j’ai bossé comme presta sur les premiers protos en 2009-2010.

    D’abord le gros intérêt du compte nickel (pas forcément visible) c’est que vous avez un RIB, un vrai, donc possible de domicilier des salaires, allocs etc... sur un compte disintinct de votre compte courant par exemple. Retrait possible en cash Jusqu’au dernier centime au bureau de tabac ce qui permet d’acheter la boite de ravioli pour finir le mois....

    Ensuite vous pouvez domicilier des prélèvements, et les rejets sont 100% GRATUIT, donc pas de stress. Perso je vais basculer tous mes prélèvements sur le compte nickel et alimenter depuis mon compte courant. Fini le banquier qui vous colle interdit bancaire pour avoir fait passé un prélèvement CANAL+ puis qui refuse le chèque de la cantine de votre fille. Là ça passe ou ça casse mais pas de risque et pas de frais.

    Enfin pour les achats sur Internet et les paiements sur des sites craignos.... le compte ne peut pas être à découvert alors rien que pour ça, ça vaut le coup.

    Voilà, précision pour l’auteur de l’article ce n’est ni Mr Le Bret ni Mr Boulanouar qui ont inventé le compte nickel. Quand j’ai bossé sur le produit c’était pour le compte de la BRED (BPCE) qui sous-traitait un bout de l’IT à notre boîte, le mec qui a inventé ça était une sorte de savant fou complètement déjanté (genre une idée à la seconde qui dort 2 heures par nuit) qui a pondu le système avec des bouts de ficelles en très peu de temps avec 3 stagiaires et des sous-traitants. A l’époque le déploiement était prévu chez les buralistes (adhérents PMU) et les Franprix/Leader Price.

    Ensuite, d’après ce qu’on m’a dit le big boss de la BRED à tout simplement annulé le projet juste avant le lancement et à viré toute l’équipe qui s’en occupait tellement il flippait que ce truc soit incontrôlable (nous on a halluciné...) et le paquet s’est retrouvé estampillé Compte-Nickel un peu plus tard je sais pas comment (nous on a été dégagé du projet à ce moment là, apparemment l’IT a été refait de zéro).

    Voilà : c’est un vrai bon produit.

    16.04 à 01h40 - Répondre - Alerter
  • 1. Quelle est la pérennité de cette nouvelle entreprise ?

    En d’autres termes, est-ce que son modèle économique est viable, et, dans le cas contraire, si elle disparait rapidement, ses clients ne risquent-ils pas de perdre les sommes déposées ?

    2. Quelle est la crédibilité de l’entreprise ?

    « COMPTE NICKEL est un service proposé par la Financière des Paiements Électroniques (FPE), société par actions simplifiées au capital de 468.211 euros [...] »

    Moins de 500.000 € de capital pour une entreprise ayant à terme, si elle connait le succès, la charge de gérer des dizaines, voire des centaines de millions d’euro, est-ce suffisant ?

    FPE est un établissement de paiement agréé sous le numéro 16598 R et contrôlé par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR : 61 rue Taitbout, 75436 Paris Cedex 09). »

    Le sérieux de l’APCR n’est pas à démontrer, puisque c’est une émanation de la Banque de France : https://acpr.banque-france.fr/accue.... Je suppose que FPE y est agréée dans la catégorie « Compagnies financières », qui implique les poins suivants (source : https://acpr.banque-france.fr/agrem...) :

    - elle fait l’objet d’une surveillance prudentielle sur base consolidée ;
    - elle doit communiquer à l’ACP certaines informations sur son siège social et ses dirigeants ;
    - elle doit solliciter l’autorisation préalable de l’ACP en cas de prise de participation significative dans un établissement agréé.

    Cet agrément est-il une condition suffisante pour protéger les clients de FPE ?

    3. Qu’est-ce que ça coûte d’essayer ?

    20 €. Je ne suis ni interdit bancaire, ni dans une situation financière périlleuse, en délicatesse avec mes banques, mais compte tenu des montants de frais de plus en plus élevés prélevés pour la gestion des comptes, diverses opérations, les cartes bancaires payantes, etc., je me dis que 20 € n’est pas cher payé pour tester ce nouveau service, qui pourrait, à terme, remplacer un de mes comptes.

    Voila, quelques réflexions...

    16.02 à 18h08 - Répondre - Alerter
  • A RIEN.
    Aujourd’hui les "conseillers" n’ont plus aucun pouvoir sur la gestion des comptes.
    Ils ne sont là que pour vous vendre des produits financiers, d’assurance, de téléphonie, de voyage et bientôt de la lessive.
    MAIS QUE FONT ILS DE NOTRE ARGENT ?
    Ce n’est pas avec les 2 ou 3 % d’intérêts qu’ils prétendent gagner qu’ils peuvent se payer des agences à chaque coin de rue.

    13.02 à 19h25 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité