publicité
Accueil du site > Agir > Coach Bridget > Le grand nettoyage, pourquoi, comment ? Bridget revient vous (...)
22-04-2014
Mots clés
Société
Logement
France

Le grand nettoyage, pourquoi, comment ? Bridget revient vous coacher

Taille texte
Le grand nettoyage, pourquoi, comment ? Bridget revient vous coacher
(Crédit photo : C1ssou - flickr )
 
Chers lecteurs, voici le nouveau défi de Bridget Kyoto, et donc un peu le vôtre également : faire le vide chez vous. N'hésitez pas, posez vos questions et faites part de vos expériences !
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET

Les psys avaient la transaction ; nous, on a la transition. Embarquez avec moi pour un long et non-douloureux coaching transitionnel qui vous emmènera sur les cimes du XXIe siècle, là où tout ne sera que résilience, joie de vivre, poilade continue et permaculture.

Pour la troisième étape, Bridget et vous, petits scarabées, vous êtes dirigés vers la cuisine, en expérimentant les repas sans viande. Patience, patience, les réponses arrivent très bientôt, le 25 avril dans votre magazine et la veille, jeudi 24, sur Internet.

Place désormais au nouveau défi : comment vider votre maison ?

On entasse, on récupère, on s’attache, et au final, nos X mètres carrés deviennent tout petits. Et si vous faisiez un peu – beaucoup ? – de tri dans votre intérieur direction la brocante ? A la clé, quelques deniers, une maison allégée et une libération d’entraves matérielles insoupçonnées.

N’hésitez pas à poser toutes vos questions et à communiquer avec Bridget Kyoto dans les commentaires au bas de cet article ou sur la page Facebook des Ambassadeurs de Terra eco. Vous pouvez également, si ce n’est déjà fait, ouvrir votre blog pour nous raconter vos expériences.

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter

Bridget Kyoto est un double déjanté de Laure Noualhat, journaliste, qui offre chaque semaine une Minute nécessaire sur Internet.

Les liens de Bridget : page Facebook, Youtube

6 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Mon compagnon et moi adhérons pleinement à cette idée du "Grand Nettoyage" qui est devenu pour nous "un tri systématique et régulier" de nos affaires.

    Pourquoi ?
    Le gain de place, la facilité de rangement au quotidien sont les premiers arguments. Il y a aussi des raisons plus spirituelles comme celle de s’éloigner des entraves matérialistes et ainsi se recentrer sur le Nécessaire et l’Efficace.

    Comment ?
    Comme le suggèrent les autres commentateurs, il est moins décourageant de commencer par des zones restreintes et limitées. Le tri peut s’effectuer meuble par meuble, puis pièce par pièce ! La vente d’occasion ou le don à des associations sont des solutions à la portée de tous. Surtout évitons de jeter !!!!
    Le "grand nettoyage" est aussi le moment de penser et réfléchir à nos modes de consommation pour éviter de ré-entasser encore et encore !!

    Je n’ai pas encore lu "l’art de la simplicité" de D. Loreau (à faire !) mais j’ai pu dénicher quelques bonnes idées dans son condensé "l’infiniment peu" !!

    Pour terminer, le Grand Nettoyage est un acte régulier lorsque l’on déménage souvent ! Nous sommes venus nous installer en Martinique avec seulement 10 cartons d’affaires... Ils ont tendance à diminuer régulièrement. Surtout depuis que nous connaissons une association locale RSP (pour protéger les animaux). Elle organise des vide-greniers tous les mois. Ainsi nous donnons régulièrement le "Trop engrangé" à cette association !

    Merci Bridget pour vos interventions, vos idées et votre humour !
    Sabrina & Sébastien

    4.05 à 20h06 - Répondre - Alerter
  • J’ai vidé et je vide encore, c’est d’avoir lu "Zéro déchet" de Béa Johnson qui a confirmé mon choix vers plus de sobriété ! On commence par s’interroger sur son mode de consommation, pour se rendre compte que c’est directement lié à son mode de vie.
    Et attention, pour ne pas se laisser de nouveau envahir, il faut apprendre à refuser. Refuser des babioles, des cadeaux... et Résister : aux "tentations" du marketing, au réflexe d’acheter et d’accumuler, aux "traditions" d’offrir des cadeaux par milliers à Noël...

    23.04 à 21h08 - Répondre - Alerter
  • J’ai mis de côté ces dernières semaines toutes ces petites choses qui ne servent plus et ne serviront plus mais qu’on ne veut pas jeter - vaisselle en surplus, gadgets de petite fille, bijoux fantaisie, BD dépassées, même des cartes postales neuves !
    Direction la brocante du lundi de Pâques chez ma Maman - on s’y est tous retrouvés, au soleil, chacun ayant apporté son bric-à-brac : on se débarrasse, on passe un bon moment en famille, et on est tout fier d’avoir joué à la marchande ! pour au final, un petit pécule, pas trop sinon on risquerait de racheter des babioles !
    Et puis pour le reste de l’année, il y a donnons.org (parfait pour le matelas qu’on ne veut pas laisser aux encombrants et qui peut en dépanner certains), Emmaüs et le Bon Coin.
    Pour finir, on se sent bien plus libre une fois débarrassé de ces objets sans âmes, et on redécouvre d’autres objets, plus attachants ceux-là !

    23.04 à 12h33 - Répondre - Alerter
  • Bibiche : Faire le TRI...

    Je me suis mise au tri voilà quelques mois, après avoir lu "l’art de la simplicité " de Dominique Loreau...
    Une démarche que j’encourage chacun à faire, en commençant par de petites "zones" pour ne pas se décourager !
    Cet exercice est vraiment salutaire, le minimalisme est l’étape suivante...

    Bibiche

    23.04 à 10h56 - Répondre - Alerter
    • Cauzette : Faire le TRI...

      J’ai également lu le livre de Dominique Loreau, française partie vivre au Japon.
      J’ai essayé de trier : des cartons de choses en notant la date afin de voir si cela a été utile au bout d’un an !
      Après c’est le tri définitif : Emmaüs ; Secours Populaire...
      Quel bien fou lorsqu’on se débarrasse "un peu du passé" de la consommation .

      Quant à sa penderie , sa salle de bains : y a de quoi faire et destocker tout ce qui ne sert pas ou plus depuis combien de temps ???
      Par contre , les albums photos papier , je garde même si on ne se retrouve plus pour les regarder....
      Une trace du passé là , à ce moment , est précieuse...

      Quel bon moment c’est le printemps et tout ce qui n’a pas servi hop ne servira plus !
      Le vide ça délasse et simplifie !
      Cauzette

      27.04 à 15h03 - Répondre - Alerter
  • Je suis bien d’accord , on recycle beaucoup, mais il faut aussi savoir conserver les souvenirs, même les plus infimes. C’est le plus difficile.

    23.04 à 10h01 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité