publicité
Accueil du site > Actu > L’économie expliquée à mon père > Championnat d’Europe de l’austérité, épisode II
8-11-2011
Mots clés
Finance
Social
Economie
Europe

Championnat d’Europe de l’austérité, épisode II

Taille texte
Championnat d'Europe de l'austérité, épisode II
(Crédit photo : Loungerie - flickr)
 
La France vient d'annoncer un deuxième plan de rigueur. Où se situe-t-elle dans la course à l'austérité ? La réponse avec notre classement des coûts par habitant.
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET

Avec ses deux plans d’austérité bouclés en moins de trois mois, la France rattrape à toute vitesse ses voisins européens dans leur course à l’austérité. Les efforts cumulés des plans, annoncés mi-août puis lundi 7 novembre par François Fillon, se porteront à 19 milliards d’euros d’ici 2012 et même 100 milliards d’ici 2016. L’occasion pour Terra eco de mettre à jour son classement de l’austérité en Europe, en se penchant sur le coût par habitant de chaque plan annoncé depuis le début de la crise et mis en place d’ici 2012.

En voici la carte. Passez la souris sur chaque pays pour découvrir le coût par habitant (en euro) d’ici 2012. Et retrouvez le classement par écrit dans l’encadré au bas de l’article.

Le haut du classement reste le même que lors de notre première édition : les Grecs demeurent encore largement leaders. Leur plan, en marche depuis l’été 2010, prévoit 45 milliards d’euros d’économies entre 2010 et 2015, après de premières coupes en 2008 : baisse de salaires, hausse de la TVA, réduction des prestations sociales. Dans ce pays - le premier a avoir pris le tournant de la rigueur depuis la crise - le tour de vis n’a pas permis de redresser la croissance, restée négative.

De son côté, la dette a continué de grimper. Et ce, alors que les coupes budgétaires ont déjà de graves conséquences sanitaires et sociales. Le Portugal, deuxième du classement, semble emprunter le même chemin.

Seule l’Irlande pourrait tirer partie de la rigueur. Même si l’ancien Tigre celtique est loin d’être sorti d’affaire, il a renoué avec la croissance depuis le début de l’année et la situation s’est apaisée.

La France rejoint le peloton

L’Hexagone, jusque-là en toute fin de classement avec l’Allemagne, dépasse désormais son voisin. L’austérité coûtera 294 euros à chaque Français, soit 100 euros de plus qu’en Allemagne. La France rejoint le peloton constitué des Pays-Bas (302 euros), de l’Espagne (362 euros) et du Royaume-Uni (308 euros).

A la différence près que ces deux derniers pays ont pris plus tôt, dès 2009, le tournant de l’austérité. Sans succès là encore : le Royaume-Uni n’a pas du tout redressé ses finances malgré le plus sévère tour de vis du pays depuis la Seconde guerre mondiale et, l’austérité a même alourdi le déficit du pays.

En Espagne, la récession a fait exploser le chômage à un niveau record en 2011. De très mauvaises nouvelles, alors que l’ensemble des pays se sont engagés à poursuivre de lourdes mesures de rigueur jusqu’en 2015 (voir classement ci-dessus).

Dans une note récente, l’Observatoire français des conjonctures économiques s’alarme : « Les mesures d’austérité annoncées vont peser sur les demandes intérieures de chaque pays, mais aussi sur la demande adressée aux pays voisins, de telle sorte que l’effet des resserrements budgétaires va se démultiplier. » A en croire l’institution, ces plans vont mener à une récession dans la plupart des pays européens en 2012. Pour respecter coûte que coûte son engagement de réduire le déficit à 3% en 2013, la France n’aurait plus alors qu’une solution : lancer un nouveau plan d’austérité...


1. Grèce : 1 061 euros par habitant d’ici 2012. Et trois fois plus d’ici 2015.

2. Portugal : 973 euros par habitant d’ici 2012. Soit près de deux fois le salaire minimum dans le pays, qui espère économiser plus de 10 milliards d’euros en 2011.

3. Irlande : 671 euros par habitant d’ici 2012. Et cinq fois plus d’ici 2015.

4. Italie : 547 euros par habitant d’ici 2012. Et trois fois plus d’ici 2013.

5. Espagne : 362 euros par habitant d’ici 2012, quatre fois plus d’ici 2015.

6. Royaume-Uni : 308 euros par habitant d’ici 2012. Et même cinq fois plus d’ici 2015.

7. Pays-Bas : 302 euros par habitant d’ici 2012, quatre fois plus d’ici 2015.

8. France : 294 euros par habitant d’ici 2012. En cinq fois plus d’ici 2016.

9. Allemagne : 195 euros par habitant d’ici 2012, cinq fois plus d’ici 2015.

(Source Eurostat, Insee, OCDE, projets de budgets 2012 initialement répertoriés par l’AFP. Si tous les pays européens ont procédé à des économies, seuls les plans d’austérité présentés comme tels ont été comparés.)

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter

Non, nous n’avons pas à « sauver la planète ». Elle s’en sort très bien toute seule. C’est nous qui avons besoin d’elle pour nous en sortir.

1 commentaire
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité