publicité
Accueil du site > Actu > L’économie expliquée à mon père > Apple : une marque « cool » ? Qu’en pensez-vous ?

Apple : une marque « cool » ? Qu’en pensez-vous ?

Taille texte
Apple : une marque « cool » ? Qu'en pensez-vous ?
(Crédit photo : aditza121 / Flickr)
 
Longtemps surnommée « la boîte la plus cool de la planète », l'envers de la pomme n'est pas vraiment reluisant du côté de ses sous-traitants chinois. A la place de Steeve Jobs, que feriez-vous pour améliorer le bilan d'Apple ?
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET

Côté face, tout va bien. Avec le succès incroyable de l’iPhone et de l’iPad, la marque a réalisé au dernier trimestre 2010 un bénéfice record de 6 milliards de dollars. Ses produits high tech au design chiadé séduisent de plus en plus de clients. Apple est même devenue un cas d’école pour les professeurs de marketing, peu de marques étant parvenues à créer autour d’elles un courant de sympathie si fort. Et pour couronner le tout, le magazine Fast Company vient tout juste de la consacrer « entreprise la plus innovante » du monde. Les actionnaires d’Apple qui se réunissent ce mercredi pour leur assemblée générale annuelle peuvent donc afficher un large sourire, même si l’état de santé du président-fondateur Steve Jobs, en congé pour raison médicale, nourrit quelques inquiétudes.

Mais il y a bien plus grave que la succession du gourou d’Apple. Côté pile, les ombres s’amoncellent au tableau de la marque, fut-il tactile. Son dernier iPad ne brille pas par ses qualités environnementales ; les éditeurs de presse commencent à s’insurger contre les commissions que touchent Apple sur la revente de leur contenu ; l’entreprise est de plus en plus souvent perçue comme arrogante ou agressive et comparée à Microsoft du temps de Bill Gates. Mais le feu couve aussi dans l’arrière-boutique. Dans son dernier rapport social, la société californienne a beau se dire extrêmement vigilante à l’égard de ses sous-traitants asiatiques, le travail des enfants, le dépassement des horaires ou les intoxications aux produits chimiques font bien partie du quotidien des usines qui fabriquent ses produits. Un groupe d’ONG chinoises a d’ailleurs récemment dénoncé ces dérapages dans un rapport intitulé « la face cachée d’Apple ».

Alors, y aurait-il un ver dans la belle pomme ? Quels conseils donneriez-vous à Steve Jobs pour qu’Apple soit réellement « l’entreprise la plus cool de la planète » ? Croyez-vous qu’une industrie high tech respectueuse de l’homme et de la nature soit possible ? Dites-le nous en laissant un message dans le forum au bas de cet article.

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
8 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • The considered of it could be quickly attractive. Most businesses present affiliate benefits for directing new organization towards their organization.
    Krzysztof Balicki

    15.06 à 10h01 - Répondre - Alerter
  • Ben tout simple , il lui faut exiger de ses fabricants chinois d’augmenter substantiellement le salaire des employés. Et d’exiger la suppression du travail des enfants.

    23.02 à 17h48 - Répondre - Alerter
  • Qui vend des matériels et logiciels complètement fermés ?

    Sur quels appareils ne peut-on pas installer les logiciels que l’on veut ?

    Qui celle les batteries pour pousser à la consommation ?

    Qui change les vis des appareils en SAV pour ne plus permettre à l’utilisateurs d’ouvrir son produit chèrement acheté ?

    Qui censure les applications qui permettent d’accéder aux données de wikileaks ? (et sans aucune décision de justice !)

    Qui retire des applications sans justification ?

    Qui décide de ce qui est politiquement correct ?

    Qui fait tout pour pousser à l’achat de ces nouveaux produits coûteux et polluants ?

    D’autres éditeurs de logiciel et de matériels enferment leurs utilisateurs mais Apple est vraiment la pire entreprise dans le domaine.

    Apple cool ? Si Apple était un pays, ce serait une dictature. Il y ferait peut-être bon vivre mais ce serait une dictature quand même. Nous libertés numériques valent plus que leurs brillants !

    Si vous inquiétez de vos libertés numériques, si vous voulez participer à un mouvement de collaboration mondiale, si vous souhaitez payer seulement « le prix que ça coûte », si vous voulez prolonger la durée de vie de votre matériel, des solutions existent : utilisez des logiciels libres !

    22.02 à 20h32 - Répondre - Alerter
  • Comme beaucoup, je suis un fan d’Apple. La fiabilité et l’ergonomie des Mac. La convivialité des Ipod et des iPhones.... Mais quand je vois ce qu’il se passe dans les usines qui fabriquent ces appareils, je suis dégoûté. Le côté pile de la "marque la plus cool du monde" est bien sombre : travail des enfants, non respect des horaires, utilisation de matières toxiques sans protection des salariés....

    Apple a déclaré avoir "découvert" récemment ces problèmes chez ses sous-traitants. Car la firme a une particularité : elle ne possède pas d’usine en propre. Elle va, dit-elle, renforcer les contrôles chez ses sous-traitants.

    C’est un peu facile de faire fabriquer ses produits dans les pays à bas coûts, connus pour leur piètre respect des conditions de travail, d’engranger les bénéfices, et de jouer les vierges effarouchées lorsque qu’une vague de suicides touche Foxconn, le fabricant chinois de l’iphone. D’autant que la souffrance est double : chez les Chinois, exploités, mais aussi dans les pays occidentaux, où les délocalisations causent des dégâts sociaux.

    A quand la fin de cette hypocrisie ? On ne peut plus dire que l’on de sait pas ce qui se passe dans les usines chinoises. Alors, ce qui serait vraiment cool, ce serait que plutôt que de marger à 50% sur ses produits, Apple accepte de se gaver un peu moins pour redistribuer une part juste aux salariés qui produisent ces joujoux qu’ils ne peuvent pas se payer. En aidant les Chinois à améliorer leurs conditions de travail et leurs salaires, ce sera bon pour eux, et pour nous, puisque l’écart des salaires sera réduit et limitera l’intérêt de délocaliser.

    La, je trouverai vraiment qu’Apple est une marque cool.

    22.02 à 14h58 - Répondre - Alerter
  • Apple une marque cool ?

    Voyons voyons...

    Marque innovate bien entendu, mais le prix à payer et une arrogance et un cynisme qui devraient se faire se rebeller les utilisateurs et pourtant ceux ni continuent à suivre aveuglément cette marque, c’est dingue ça.

    Exemple : vous achetez un iPhone qui a un défaut de conception d’antenne connu et que vous répond Steve Jobs : "si votre téléphone fonctionne mal, c’est que vous l’utilisez mal". Trop fort Steve. On peut aussi citer la gamme de serveurs XServe arrêtée du jour au lendemain en laissant les utilisateurs (des professionnels donc) dans la panade.

    L’écosystème des logiciels est hyper fermé et n’évolue que très très peu.

    Bref, Apple, sans moi.

    22.02 à 09h55 - Répondre - Alerter
  • Son succès fait qu’on se focalise sur Apple, mais j’ai bien peur que ce n’est pas meilleur ailleurs. C’est globalement tout le marché des technologies qu’il faut forcer à adopter des méthodes respectueuses des travailleurs et de l’environnement.
    Donc boycotter Apple pourquoi pas, mais dans ce cas soyons logique et boycottons tous les fabricants d’électronique.....
    Globalement Apple produit de bons produits, faciles d’usage et donc qu’on utilise plus longtemps. Il ne faut surtout pas tomber dans le piège des modes et suivre Apple dans tout ce qu’ils font, le pragamatisme doit l’emporter.

    22.02 à 09h39 - Répondre - Alerter
  • Un petit effort environnemental et social couterait à Apple bien moins que ses excès en matière de pollution et d’exploitation de l’humain dans des pays en voie de développement. Bien que ses bénéfices se comptent en millards de dollards, si l’on admet que l’image d’une entreprise représente 50% de sa valeur, elle se résume aujourd’hui à 50% de pas grand’chose.
    Malgré ses performances technologiques, je n’achèterai plus Apple...
    ...si chacun faisait de même, jusqu’à un éventuel changement de mentalité chez ses dirigeants.

    22.02 à 09h00 - Répondre - Alerter
  • Ce dimanche, suite au film "Prêt à jeter" sur Arte, plusieurs forums comme celui-ci ont examiné la questions sous un autre aspect : celui de l’obsolescence programmée. Invitée dans les années 20 par le "cartel de l’ampoule", ce concept vise à "raccourcir volontairement la durée de vie des produits pour accroître la demande des consommateurs".

    Apple est traditionnellement connu pour la qualité de ses produits. Mais le cycle de renouvellement de ces produits a connu depuis quelques années une accélération, dû au succès des nouveaux produits : iPod, iPhone et iPad. Cette accélération du cycle de renouvellement, dans des gammes de produits qui sont habituellement davantage soumis à la mode et à la concurrence (je pense au téléphone portable) a sans doute suscité une nouvelle stratégie : celle de pousser le consommateur à en changer au bout de 18 à 24 mois. La durée de vie limitée des batteries a été la stratégie qu’Apple pourrait avoir choisi pour pousser au renouvellement anticipé de ces produits.

    Aux Etats-Unis, un recours collectif a été posé contre Apple pour la durée de vie des batteries non remplaçables des iPod sur les 3 premières générations. Un accord à l’amiable a aboutit à une garantie de 2 ans et au changement de la batterie par les services techniques d’Apple.

    Mais l’obsolescence programmée prend bien des formes, comme l’explique cet article. Et l’histoire n’est pas fini pour les iPhone et iPad...

    21.02 à 23h10 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité