publicité
Accueil du site > Actu > L’économie expliquée à mon père > Agriculture bio : où en est vraiment la France ?

Agriculture bio : où en est vraiment la France ?

Taille texte
Agriculture bio : où en est vraiment la France ?
(Photo : tomates bio. Crédit : hardworkinghippy / Flickr)
 
Le secteur affiche une belle progression à deux chiffres. Alors quoi, tout est pour le mieux dans le meilleur des monde bio ? Pas si vite.
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET

Depuis quelques jours, l’information se diffuse comme une trainée de poudre sur la toile : l’agriculture bio serait en train d’inonder le marché Français. Alors, fini les pesticides, à chacun son petit panier bio ? Après tout, les surfaces cultivées en bio ont connu une belle hausse de +23,5% en un an seulement ! Et pourtant, loin d’être sceptique de nature, le doute s’empare de moi. Je perçois mal la correspondance entre les titres accrocheurs « explosion », « croissance », « bond » et ce que je vois sur le terrain.

Agriculture bio, réalité ou fantasme ? Où en sommes-nous vraiment ? La réponse en image dans l’infographie suivante (cliquez sur l’image pour l’agrandir) :

Qu’en dites-vous ?

Cet article a initialement été publié sur le site Ecolo Info par Esra, qui travaille pour Terra Cités.

Plongez dans le web écolo avec

Sources de cet article

- Le site de l’Agence bio
- Le site d’Eclairage Public

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
5 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Je suis cuisinier dans un collège de 800 couverts.
    Les collèges sont dirigés par le conseils général de chaque département.

    D’ici 2012, nous avons pour obligation de fournir 20% de produits bio dans nos cantines. 2011 nous travaillons 10%.
    Notre budget est et restera identique à ce qu’il etait il y a déjà quelques années.

    Bien que de mon côté, je suis totalement favorable au produit bio ( je ne manque que ça à la maison ) , comment faire pour acheter des produits plus chers quand nous avons le même budget ? Car oui le bio reste plus cher, et ne l’oublions pas, les denrées alimentaires non bio augmentent elles aussi !!!!!

    Bon vous allez me dire de réduire la quantité de viande et de poisson ( 1 par jour dans les cantines ), le hic, c’est que là les parents refusent catégoriquement cela.
    Alors on fait des jours raviolis, pâtes au beurre de temps à autres avec une viande premier prix afin d’économiser pour non pas les 20% de bio qui seront obligatoire en 2012 mais les 10% obligatoire cette année.

    Comment vais-je faire l’année prochaine si le bio est toujours aussi cher ( kilo de carottes fraiches 3 fois plus cher par exemple ou simplement le yaourt bio à 24cents d’euro alors que le non bio est à 10cents d’euro

    10.02 à 11h18 - Répondre - Alerter
  • personnellement, j’ai bien aimé le graphisme qui expose aussi la ventilation entre les exploitation bio, entre les céréales et le maraichage, entre la volaille et les bovins, ovins... ça résume de manière visuelle et permet de voir pas mal de chose en un coup d’œil.
    Zveta

    9.02 à 13h55 - Répondre - Alerter
  • Visuel très éloquent je dirais ! D’un côté les discours politiques sur la santé publique (malbouffe et OGM en tête...) et les spots de pubs vantant les bénéficies d’une alimentation saine n’ont jamais autant inondé les ondes et les écrans. A croire que ça y’est ! La révolution du Bio est en marche et que d’ici peu on le retrouvera dans toutes les assiettes ! Pourtant lorsque l’on voit la part occupée en France par le Bio il y’a de quoi s’étonner du déphasage total entre la réalité et le matraquage publicitaire des agences de comm’...

    Ceci dit, vu que la finalité de toute publicité est de tenter de nous faire acheter ce qu’elle nous présente, il y’a de quoi se réjouir que le Bio soit sans doute un des "produits" ayant droit à une des plus grosse publicité en comparaison de son importance marketing actuelle. Alléluia !

    9.02 à 11h59 - Répondre - Alerter
  • Belle présentation mais peu d’intérêt.

    Aucun développement, aucune analyse des données laissant libre court à toute expression.

    En clair on reste sur sa "faim".

    9.02 à 10h49 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité