publicité
Accueil du site > Actu > Techno > Shell invente l’usine à gaz flottante
Article Abonné
31-05-2011
Mots clés
Energies
Australie
Vidéo

Shell invente l’usine à gaz flottante

Taille texte
Shell invente l'usine à gaz flottante
(Crédit photo : Shell)
 
Shell lance la construction d'un mastodonte des mers capable de liquéfier au large le gaz pompé par les plates-formes offshore. De quoi exploiter des ressources énergétiques jusqu'ici difficilement accessibles. Mais le faut-il vraiment ?
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET

488 mètres de long (plus de 4 fois la longueur d’un terrain de foot), 600 000 tonnes à plein (quinze fois le poids du porte-avions Charles de Gaulle). Non il ne s’agit pas d’envoyer en croisière tous les seniors de l’Union européenne. Ni de construire une Arche de Noë capable d’abriter les 1,9 million d’espèces désormais connues. Non. Avec son mastodonte des mers, Shell entend traiter le gaz pompé par les plateformes offshore - c’est-à-dire le liquéfier - avant de le transférer vers des navires gaziers chargés d’acheminer le précieux produit vers la terre. Avantages avancés ? La disparition des interminables pipelines reliant les plate-formes à la terre. La possibilité aussi d’aller chercher du gaz plus loin, dans des conditions plus difficiles.

Dès son achèvement en 2015, le bateau-raffinerie devrait en effet être ancré à 200 kilomètres au large des côtes australiennes. Enfin, les capacités du navire sont immenses : 340 000 tonnes de matière première peuvent être stockées dans ses cuves. Pas d’inquiétude, souligne Shell, le navire a été conçu pour résister à des mers et des vents exceptionnels comme des cyclones de catégorie 5.

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter

Rédactrice en chef à « Terra eco ».

3 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • On ne peut pas éditer ou effacer ses propres commentaires ???

    1er.06 à 10h44 - Répondre - Alerter
  • Je trouve le titre inadapté. Les "bateaux raffineries" existent depuis longtemps dans l’industrie pétrolière "offshore", il s’agit des FPSO (Floating, Production, Storage and Offloading) ou même des plateformes flottantes.

    Par contre, ce qui n’a jamais été fait jusqu’à présent, c’est une usine de gaz naturel liquéfié flottante, et c’est ce que Shell va faire !

    1er.06 à 10h42 - Répondre - Alerter
  • Bateau-raffinerie c’est un peu bête comme titre. Les "bateaux raffineries" existent depuis longtemps dans l’industrie pétrolière "offshore", il s’agit des FPSO (Floating, Production, Storage and Offloading) ou même des plateformes flottantes.

    Par contre, ce qui n’a jamais été fait jusqu’à présent, c’est une usine de gaz naturel liquéfié flottante, et c’est ce que Shell va faire !

    1er.06 à 10h39 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité