publicité
Accueil du site > Actu > Opinion > Révélation : remaniement, les deux gouvernements de Nicolas Sarkozy
10-11-2010
Mots clés
Politique
France
Billet

Révélation : remaniement, les deux gouvernements de Nicolas Sarkozy

Taille texte
Révélation : remaniement, les deux gouvernements de Nicolas Sarkozy
(Crédit photo : DR)
 
L'annonce de la composition du nouveau gouvernement de la France est imminente. Selon nos informations, le Président hésiterait encore entre deux scénarios. D'un côté, une équipe directement héritée du XXe siècle. De l'autre, une équipe tournée vers l'avenir. Révélations pleines de mauvais esprit.
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET

1 - Le gouvernement « XXe siècle » :

François Fillon, premier ministre. Mais est-il encore bien nécessaire de feindre exister ? Première mesure envisagée : aucune.

Jacques Attali, ministre de l’Economie reine et de la croissance infinie. Première mesure envisagée : déréglementation totale du marché des taxis. 0,001 point de croissance gagné.

Christian Estrosi, ministre des Transports à pot d’échappement. Première mesure envisagée : la construction d’un nouveau circuit de Formule 1 à Flins.

Bernard Tapie, ministre de la Justice et des sports. Parce que l’indépendance de la justice est devenue un sport de combat.

Philippe de Villiers, ministre des Moulins à vent et des arts graphiques. Parce que l’on peut créer des énergies renouvelables tout en renouant avec nos traditions.

Jean-Claude Gaudin, ministre de la Ville et du Tourisme. Pour exporter en France et en Europe l’exemple marseillais, ses transports individuels, ses automobiles stationnées en triple file et ses hôtels de luxe.

Jack Lang, ministre de l’Education comme avant. Parce qu’il faut bien une petite dose d’ouverture et surtout une bonne dose d’immobilisme.

Claude Allègre, ministre des Energies fossiles. Première mesure : rétablir un climat de confiance dans la capacité de l’industrie pétrolière à creuser toujours plus profond pour fournir le carburant nécessaire à la croissance infinie du ministre Attali.

Brice Hortefeux, ministre de la Bonne éducation, de la presse encadrée, de l’internet civilisé, des télécommunications sécurisées et de ce qu’il reste des libertés. Première mesure envisagée : création d’un nouvel ORTF chargé d’équiper les salles de rédaction en caméras de vidéosurveillance pour prévenir les vols d’ordinateurs.

Michael O’Leary, ministre du Travail low cost et de la réforme sociale. Première mesure : suppression du droit à la retraite et à la sécu, grande réforme du système social fondée sur la retraite et la santé par capitalisation.

Eric Zemmour, ministre de la Femme, de l’inégalité des sexes, de l’immigration et des relations avec les restes du monde.

Dominique Tian ministre de la Santé pour presque tous.

Michel Drucker, ministre des Ecrans, du temps de cerveau disponible et de la diversion. Objectif : cesser d’attirer l’attention du public sur les vrais problèmes (raréfactions des ressources, inégalités, etc.) car ça les déprime et ça entraverait le plan de relance par la consommation du ministre Attali.

- Vous voulez compléter ce gouvernement « XXe siècle » ? Postez vos propositions dans le forum de cet article. Nous offrons un an d’abonnement à la meilleure suggestion.


2) Et maintenant, rêvons un peu. Voici à quoi pourrait ressembler un gouvernement « XXIe siècle », pimenté au développement durable :

Nicolas Hulot, premier ministre en charge du développement soutenable

Tim Jackson, ministre de la Prospérité

Jean Jouzel, ministre de la Recherche contre le changement climatique et de l’enseignement supérieur

Esther Duflo, ministre des Savoirs contre la pauvreté

Yannick Jadot, ministre de l’Industrie décarbonée

Corinne Lepage, ministre de la Justice écologique et sociale

Philippe Lioret, (réalisateur de Welcome) : ministre des Solidarités

Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l’Agriculture durable

Marc Dufumier, ministre de la Coopération et de la lutte contre la faim dans le monde

David Servan-Schreiber, ministre de la Santé et du principe de précaution

Jacques Rougerie, ministre de la Mer et de l’exploration

Jean-Marc Borello, ministre de l’Entreprenariat

Lester Brown, ministre de la Prospective

Gunter Pauli, ministre de la Recherche et de l’innovation

Françoise-Hélène Jourda, ministre de la Ville verte

Chantal Jouanno, ministre de l’Education et de la libre circulation des idées

Daniel Cohn-Bendit, ministre des Sports et de l’esprit du jeu

- Vous voulez compléter ce gouvernement « XXIe siècle » ? Vous pensez que l’on peut proposer davantage de femmes à la tête des ministères ? Postez vos proposition dans le forum de cet article. Nous offrons un an d’abonnement à la meilleure suggestion.

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
10 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Jean-Marie Bigard à la Culture, pour le rayonnement de la France !

    16.11 à 09h34 - Répondre - Alerter
  • Roselyne Bachelot, ministre du développement des laboratoires pharmaceutiques et de l’aménagement du territoire en cliniques privées

    11.11 à 10h46 - Répondre - Alerter
  • Dans les deux cas, c’est la catastrophe !!

    11.11 à 00h22 - Répondre - Alerter
  • Dans votre proposition originale d’un gouvernement soutenable, il me semble que vous oubliez des personnages importants, le développement durable n’étant pas qu’une question d’écologie... :
    - Pierre Rabhi : ministre de l’agriculture et du monde rural
    - Pierre Calame : Personnellement, je dirais pourquoi pas premier ministre ? Un tout cas un charge d’un renouveau humaniste
    - Serge Latouche, que je mettrais plutot à l’économie, coupons vif !
    - Lozato giotart, ou Jean Viard, ministre du tourisme et du temps libre
    ... La liste pourrait être encore bien longue... et longue vie aux rêveurs !!

    10.11 à 16h09 - Répondre - Alerter
  • Premier ministre : Georges Moustaki : programme
    “Je déclare l’état de bonheur permanent
    Et le droit de chacun à tous les privilèges
    Je dis que la souffrance est chose sacrilège
    Quand il y a pour tous des roses et du pain blanc »

    Ministre des finances et des placements pour la fraternité : Ariane Mnouchkine
    Devise : Une place pour tout le monde au (théâtre du) Soleil. Création de la bourse de la fraternité.

    Ministre des Affaires étrangères : Régis Fayette-Mikano (dit Abdel Malik) « Rien de bon ne peut sortir hors de l’amour et hors de l’acceptation de l’autre »
    Ministre de l’Education au long du cours de la vie : Michel Desjoyaux surnommé « le professeur ». Très titré, il sait naviguer en Mer agitée. Créateur du Centre d’entraînement national pour la course au large, cette université promeut aussi dans le monde entier la Vendée, la seule région des puits sans fondement et sans pétrole ouverts sur le monde.
    Ministre de la Culture du beau, du bon, du vrai : Agnès Jaoui.Etudiante à ses débuts à Henry IV (un bon vivant, inventeur de l’écologie avec le vert galant), elle promeut les pièces essentielles dans la vie : la cuisine et ses dépendance qui lui permet de réaliser qu’elle a le goût des autres. Elle chante juste et sait allègrement s’entourer de vrais maîtres chanteurs au cœur généreux.
    Ministre des affaires étrangères et des êtres angéliques : Jean-Luc Mélenchon. Son programme : Qu’ils s’en aillent tous : les patrons hors de prix, les bonnes consciences, la caste médiatico-politique, les antihéros du sport, bref, il veut virer du monde entier les profiteurs et les parasites. Il y parviendra avec l’aide, comme secrétaire d’État, Rama Yade à la Défense les droits de l’homme souriant.
    Ministre du Travail et de l’éradication du chômage : Patrick Bruel Son programme : apprendre le poker aux chômeurs, faire fructifier l’argent virtuel et du coup rendre au travail bruelien toute sa richesse, faire de Pôle emploi, un casino mondial.

    Ministre de la Justice : Eva Joly
    Son programme : mettre en prison les patrons du CAC 40 anagramme de la bien connue Coopérative des Actionnaires Certifiés 40 voleurs. Elle pourra confisquer les valeurs volées, les remettre à la petite marchande d’allumettes première inspiratrice de Serge Gainsbourg.
    Mise en valeur également des échanges Nord/Sud

    Ministre de la Santé, du Bien être et de l’Education corporelle : Jean-Louis Borloo.
    Cette nomination lui permettra de développer enfin ses vrais savoir-faire et savoir être. Ce bon vivant a su en effet défendre le bon vivant Bernard Tapie. Il saura également avec ses relations promouvoir l’éducation corporelle par le foot, mais aussi avec Eric Besson secrétaire d’État de la proactivité qui appliquera à la lettre la définition de ce nouveau concept : « faire en sorte que quelque chose se produise pour pouvoir intervenir activement » (exemple prendre à bras le corps les Roms et les émigrés et les placer dans les conditions qui leur conviennent).

    10.11 à 12h58 - Répondre - Alerter
  • Bonjour,
    Je propose Roselyne Bachelot, ministre du néant. 1ère mesure : Lancement d’une campagne de communication "rester soi même"

    10.11 à 10h43 - Répondre - Alerter
  • Bonjour,
    Je propose Xavier Bertrand, ministre de la solidarité intra-nationale et de la coopération ultra centralisée. 1ère mesure : Lancement d’une collecte de fond pour équiper le merveilleux et gentil président d’un second Airbus privé.

    10.11 à 10h41 - Répondre - Alerter
  • Valse à mille temps : La croissance

    Comment peut on croire à la croissance, lorsque le consommateur achète le prix le plus bas, il vote pour les délocalisations, « Les entreprises et les commerçants ont un mal fou à vendre les taxes et les charges sociales. » La richesse créer à crédit n’en est pas, le raisonnement simpliste de dire “les patrons s’enrichissent” est l’arbre qui cache la forêt, la réforme des institutions ne suffira pas à la relance, il faut faire “la réforme des mentalités”. Quand un patron s’enrichis, c’est tout le monde en cascade qui s’enrichit, l’essentiel avant tout est de la créer cette richesse, il est toujours temps ensuite de veiller au partage équitable. L’homme étant ce qu’il est patrons ou salariés on y trouve les bons et les mauvais à tous les niveaux. Le clivage droite et gauche ne représente plus que les sièges disposées dans hémicycle de l’Assemblée Nationale, l’opposition consiste à s’opposer pour pouvoir reprendre les places au détriment des électeurs qui passent après leur intérêt particulier

    10.11 à 10h41 - Répondre - Alerter
  • Bonjour,
    Je propose Eric Woerth, ministre de la transparence et de l’éthique. 1ère mesure, création du centre Bettencourt destiné à accueillir les vieux donateurs UMP dans le besoin.

    10.11 à 10h38 - Répondre - Alerter
    • Alice : Super !

      J’ai bien aimé les propositions Bachelot et Bertrand, mais celle-là est encore plus fine ! J’adore...

      10.11 à 15h31 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité