publicité
Accueil du site > Actu > Techno > Le premier moteur vert est 100% made in France
8-06-2012
Mots clés
Technologie
France

Le premier moteur vert est 100% made in France

Taille texte
Le premier moteur vert est 100% made in France
(Crédit photo : Medee)
 
Des chercheurs béthunois viennent de construire un moteur électrique écologique, à base de matériaux made in France. Il associe meilleure performance énergétique et moindre impact environnemental.
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET

Cocorico ! Le premier moteur électrique vraiment écologique est français. Il a été conçu par les enseignants-chercheurs de l’université d’Artois, à Béthune (Pas-de-Calais), avec l’appui de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) et d’EDF. Le but de ces deux sponsors était de « concevoir un moteur électrique classique avec des rendements améliorés », explique Paul Ducasse, directeur général de Medee (Pôle de recherche sur la maîtrise énergétique des entraînements électriques) qui présente ce vendredi le moteur à la presse.

Mission réussie, grâce à l’utilisation de tôles magnétiques innovantes fabriquées par une entreprise du Nord-Pas-de-Calais. Elles permettent d’optimiser les champs magnétiques qui font tourner le moteur. Le gain d’énergie obtenu ne semble à première vue pas énorme. « Ce n’est pas révolutionnaire, admet Paul Ducasse. Cela permet d’augmenter les rendements du moteur, en les faisant passer par exemple de 85% à 90%. Il y aura toujours des pertes d’énergie liées à la mécanique ou au dégagement de chaleur. Mais imaginons que les 300 millions de moteurs électriques industriels à travers le monde en soient équipés, et ces petits gains pourraient devenir considérables. »

Du 100% made in France

Toutes les pièces non électriques du moteur sont produites dans l’Hexagone, pour limiter l’impact environnemental. Elles sont bio-sourcées, c’est-à-dire produites à partir de matériaux naturels comme le bois et le chanvre, et sont recyclables. Un émail spécial a également été mis au point pour isoler les fils de cuivre du moteur sans employer les habituels solvants, néfastes pour l’environnement.

« En principe, on pourrait dès demain utiliser ce type de moteur dans les machines à laver, les mixeurs, les aspirateurs. Mais les matériaux, parce qu’ils sont nouveaux et produits en France, augmenteraient le coût d’achat », prévient Paul Ducasse. Il envisage toutefois l’arrivée sur le marché de ce moteur d’ici deux à trois ans. Non seulement parce que l’Union européenne est en train de renforcer ses normes environnementales en matière de moteurs industriels, mais aussi parce qu’ « améliorer le rendement électrique d’un produit diminue, de fait, son coût d’exploitation. Et le surcoût à l’achat serait absorbé après cinq ans d’utilisation ». Le moteur vert risque donc de bientôt tout exploser.

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
4 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Oh la la je suis grave, j’ai lu "Un e-mail spécial" ...

    11.06 à 19h24 - Répondre - Alerter
  • Et les régions dévastées par l’extraction du lithium, sont-elles françaises ? Quelque soit la pseudo crise, si les petits français tiennent à investir encore dans 1 voiture /personne, pourquoi ne s’intéressent-ils pas à celles qui roulent à air comprimé, et à air français, bien sûr ? En précisant que jamais celui-ci ne serait irradié, du fait que toutes les catastrophes s’arrêteraient toutes, aux douanes françaises, n’est-ce pas ?
    C’est marrant comme les pseudo économistes s’amusent à émettre des hypothèses sur 50, 100 ans...en oubliant la destruction de leur capital de base : la Nature !

    11.06 à 09h38 - Répondre - Alerter
  • Et les régions dévastées par l’extraction du lithium, sont-elles françaises ? Quelque soit la pseudo crise, si les petits français tiennent à investir encore dans 1 voiture /personne, pourquoi ne s’intéressent-ils pas à celles qui roulent à air comprimé, et à air français, bien sûr ?

    11.06 à 09h32 - Répondre - Alerter
  • imaginons que pour gagner 5% l’on change les 300 million de moteurs .... la perte énergétique ne serait elle pas supérieure au gain et qu’en serait il du coût pour effectuer cette opération et que faire des moteurs existants ? il va probablement falloir entre 50 et 100 ans pour le faire au fur et à mesure que les moteurs lâcherons..... et d’ici là il y aura bien une autre équipe de chercheurs qui aura gagné 2 à 3 % de plus et nous voila reparti.....

    9.06 à 14h57 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité