publicité
Accueil du site > Actu > L’objet > La deuxième vie des boîtes de balles de tennis
Article Abonné
28-05-2009

La deuxième vie des boîtes de balles de tennis

Taille texte
 
Elles sont moins voyantes que les petites balles jaunes qu'elles contiennent. Mais quel sort est réservé à ces cylindres de plastique ou de métal ?
SUR LE MÊME SUJET
Article publié dans le

n°4 - juin 2009

Le bio est-il réservé aux riches ?

L’Opération balle jaune de la Fédération française de tennis (FFT) recycle les balles. Mais qu’en est-il des boîtes ? « Cela aurait eu un intérêt financier non négligeable, mais nous avons écarté la possibilité de récupérer les emballages », répond Arnaud Louveau, de Labosport, le laboratoire de certification d’équipements sportifs qui a réalisé l’étude de faisabilité. Les contenants en aluminium sont volumineux et lourds. Une boîte équivaut à 50 canettes de soda. Leur transport coûte donc cher. « Par ailleurs, la collecte sélective offre déjà la possibilité de récupérer les produits en aluminium », ajoute-t-il. Ressource finie, ce métal a l’avantage de pouvoir se recycler de très nombreuses fois sans perdre ses propriétés physiques. Encore faut-il qu’il soit jeté dans le bac réservé aux produits à recycler. Quant aux boîtes plastique, en général utilisées pour les balles d’entrée de gamme, elles sont composées de PET, comme les bouteilles d’eau, donc… recyclables.

SUR LE MÊME THÈME

- La balle de tennis
Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
Soyez le premier à réagir à cet article !
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité