publicité
Accueil du site > Actu > L’objet > L’Objet "qui tue" : cette semaine, la tondeuse à gazon
26-10-2006
Mots clés
Société
Consommation
France
Etats-Unis

L’Objet "qui tue" : cette semaine, la tondeuse à gazon

Taille texte
 
Plus d'un ménage français sur deux possède un jardin privatif et utilise une tondeuse. Problème : celle-ci coûte cher... à l'environnement.
SUR LE MÊME SUJET
Article publié dans le magazine
"Peut-on vivre avec moins ? - Terra Economica nouvelle formule, n°27"

700 000 tondeuses sont vendues chaque année dans l’Hexagone, et plus de 6 millions en Europe. Mécaniques, électriques ou à essence, ces machines font partie de l’attirail du jardinier modèle. En France, une tondeuse sur deux fonctionne au carburant. Le New York Times expliquait il y a peu, que ces tondeuses à moteur thermique polluaient "jusqu’à cent fois plus qu’une simple voiture". L’équation est simple : l’humidité de l’herbe coupée, additionnée aux relents d’essence, aux émissions de CO2 et au soleil, génère du smog : un brouillard composé d’air vicié.

Le quotidien nord-américain révèle ainsi que les tondeuses sont responsables de 2 % de la pollution au smog issue des moteurs. L’Etat de Californie associé à l’Agence fédérale de l’environnement (EPA) a donc décidé de tout faire pour convaincre le principal constructeur de tondeuses américain Briggs & Stratton (dont le dirigeant - Christopher Bond - est aussi sénateur républicain) d’équiper ses modèles de pots catalytiques. En vain jusque-là.

En France en 2005, selon l’Insee, 28,6 % des ménages possédaient une tondeuse à gazon. Un taux d’équipement particulièrement élevé, en décalage complet avec le taux d’utilisation de cet outil. D’après nos calculs, l’usage cumulé d’une tondeuse par ménage ne dépasse pas 30 heures par an. Après l’auto-partage (usage collectif de la voiture), peut-être est-il temps de songer au "tondo-partage" ?

37 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Bonjour
    Un autre problème de la tondeuse rarement évoqué est aussi le bruit : les nuisances sonores deviennent un problème chaque week-end dans les zones résidentielles.
    Outre le gazon synthétique qui fait aujourd’hui figure d’alternative, il faut avouer que quand le modèle de pelouse artificielle est réaliste il ne faut pas hésiter à passer le pas, Il y a aussi le gravier, couplé avec des stabilisateurs pour des raisons de conforts.
    Idem pour l’ensemble des bétons drainants qui commence a émerger depuis quelques années et qui deviennent sympas.
    Rien de parfait : tout cela demande de l’entretien, du temps et de l’argent !!!!!!.

    6.09 à 11h37 - Répondre - Alerter
  • Le plus drôle c’est qu’il existe un produit pour le gazon synthétique qui a la forme d’une tondeuse à gazon, qui a la couleur d’une tondeuse a gazon, qui est electrique comme certaines tondeuses à gazon...

    Mais qui en fait est une brosseuse spécial gazon synthétique qui nettoie et redresse la fibre.

    Mais de voir quelqu’un avec une tondeuse sur son synthétique....excellent

    7.06 à 11h57 - Répondre - Alerter
  • Effectivement, l’achat d’une tondeuse est discutable. Surtout lorsque l’on a juste une petit jardin à tondre, sans aucun potager ou autre complication.

    Après le souci est lorsque l’on souhaite faire "plus" que juste tondre... refaire une pelouse, réaménager des coins arbustes, etc cela nécessite une vraie tondeuse débroussailleuse ou des outils multi taches intéressants.

    21.04 à 09h00 - Répondre - Alerter
  • Effectivement c’est le genre d’objet connecté qui change la vie ces robots tondeuse, après elles ne sont pas toutes accessible financièrement : https://www.lereviewer.com/robot-tondeuse/ Le premier prix autour de 1000€ pour monter jusqu’a 5000€ !

    6.08 à 11h55 - Répondre - Alerter
  • Une seule solution moderne et écologique : à chacun sa chèvre ou se brebis pour tondre sa pelouse sans effort ! - Julien

    15.06 à 12h12 - Répondre - Alerter
  • Effectivement je suis d’accord, une tondeuse électrique est un moindre mal. Encore mieux je trouve, l’utilisation d’un robot-tondeuse. Pourquoi ? Simplement parce que cela ne génère aucun déchet. Le robot passe tous les jours ou tous les deux jours et les quelques millimètres d’herbe coupée servent d’engrais. Alors certes cela consomme de l’électricité, ce n’est donc pas aussi écologique qu’une tondeuse manuelle, mais c’est un bon compromis je trouve. Quoiqu’il arrive, on est loin de la pollution (de l’air mais aussi sonore) générée par les tondeuses thermiques.

    4.10 à 14h11 - Répondre - Alerter
  • annabeh : Gazon synthétique

    Chez moi (dans l’Hérault) il fait très chaud et le gazon nécessite un entretien très important. Pour résoudre le problème de la tonte et de l’arrosage j’ai opté pour le gazon synthétique, en faisant appel à une société du coin (Green Eco Concept proche de Montpellier) pour remplacer ma pelouse naturelle par un joli tapis vert !

    15.09 à 12h47 - Répondre - Alerter
  • Anonyme : Sacré gazon

    Pour moi plus de problème de tonte, cela fait quelques temps que j’ai opté pour du gazon synthétique dans mon jardin. Le gazon artificiel en rouleau se pose aussi bien dans un jardin que sur une terrasse. De plus, fini les arrosages abondants pour le conserver vert en plein été, ce qui le rend encore plus écologique.

    7.03 à 13h42 - Répondre - Alerter
  • 1 Ami du 62 : La tondeuse à gazon

    la tondeuse thermique pollue, est bruyante, demande un entretien lui même polluant (huile...)
    essayez la tondeuse électrique tractée pour les surfaces qui le permettent !
    au début j’étais trés rétissant...
    il faut savoir jouer de la ralonge électrique, et aprés c’est un plaisir...on s’appercoit qu’à la première tonte, on ne s’embette pas de la vidange... et qu’au niveau bruit, c’est beaucoup plus agréable...
    le modéle tracté permet une utilisation aussi simple et enfin, pour ceux qui ne "trichent" pas sur le systéme de sécurité qui coupe le moteur à chaque fois que l’on doit vider le sac, la tondeuse électrique redémare aussi simplement que d’allumer la lampe de son salon !
    l’essayer c’est l’adopter ! ;-)

    26.06 à 14h05 - Répondre - Alerter
  • Où peut-on trouver des tondeuses mécaniques ? Pour ma part, j’ai cherché...en vain. Je pensais qu’on n’en faisait plus. Peut-être faudrait-il sensibiliser les magasins à cette demande.

    26.06 à 11h49 - Répondre - Alerter
  • Bonjour,
    pour la co-tondeuse evoquée dans vos reponses, et plus precisement l’exemple du lotissement de 10 terrains de 700 M², comment faites vous pour tondre 7000 M² le samedi entre 8h00 et midi puis 14h00 et 19h00 (car les autres jours vous travaillez et le dimanche c’est interdit) ?

    26.06 à 10h16 - Répondre - Alerter
  • LandReveur : La tondeuse à gazon

    2 chevaux par lotissement, et double action, tonte et fumage en une seule fois :D je n’ai qu’une seule tonte par an a faire, les "refus" des chevaux (s’applique aussi bien à moutons, chevres (naines) veau et autres herbivores :D)

    4.06 à 10h32 - Répondre - Alerter
  • Il faut recycler les polluants de la tondeuse, la poussière aspiré du sol, et la pollution du moteur de manière à diminuer les émissions comme le font les tondeuses Brill ou Bagmower.

    18.04 à 19h22 - Répondre - Alerter
  • christophe : La tondeuse à gazon

    bonjour,
    votre article relate en fait 2 problèmes : 1/ la pollution directe par l’utilisation, qui, avec l’oreille attentive portée à l’écologie par les temps qui courent a sans doute une chance de trouver un remède rapidement ; 2/ la pollution par gaspillage, avec trop d’objets vendus, donc fabriqués, et là, c’est une vision totale de la société qui est à revoir : de ce côté là, j’ai un peu moins d’espoir.

    mais il reste que même si nous accédons au co-tondage, que nous utilisions individuellement une tondeuse 30 heures dans l’année, ou, regroupée à 10 (par exemple) 300 heures, la génération de ’smog’ sera équivalente.

    amicalement
    christophe

    25.11 à 06h59 - Répondre - Alerter
  • Joseph Le Turluer : La tondeuse à gazon

    Effectivement les tondeuseà gazon ont des moteurs plus polluants que les voitures

    Pour diminuer cette pollution il faudrait déjà revoir les règles d’urbanisme
    Quand on voit le developpement de l’urbanisme dans les petites communes rurales,cela devient une aberration.Il n’ya pas de limitation de surface de terrain,et chacun peut donc y semer la surface de pelouse qu’il désire ;

    Quand a votre conclusion ,je suis d’accord pour l’auto- partage ,cela diminue les Kms parcourus, c’est l évidence.La voiture transporte plusieurs personnes sur un même trajet
    Mais le tondo-partage ,je ne vois franchement pas
    où se trouve l’intéret , car il yaura autant de surface
    de pelouse à tondre .Cela ferait certes moins de tondeuses en circulation ,mais le temps de fonctionnement de ces dernières augmenterait d’autant et la consommation de carburant resterait la même

    29.10 à 21h30 - Répondre - Alerter
  • LA VOITURE ELLE PEUT TRANSPORTER PLUSIEURS PERSONNES A LA FOIS D’OU ECONOMIE D’ECHELLE ET BAISSE DE POLLUTION MAIS LA TONDEUSE NE PEUT TONDRE QU’UNE PELOUSE A LA FOIS

    en consequence CECI NE REDUIRAIT PAS LA POLLUTION MAIS FAIRAIT FERMER PAS MAL D’USINE ET DU SAV ( petit reparateurs locaux )EN BAISSE DE CHIFFRE D’AFFAIRE

    qu’EN PENSEZ VOUS ?

    26.10 à 16h59 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité