publicité
Accueil du site > Actu > Green Biz > Au Viêt-nam, du poisson à la pompe
Article Abonné

Au Viêt-nam, du poisson à la pompe

Taille texte
Au Viêt-nam, du poisson à la pompe
(Crédit photo : Hervé Lisandre)
 
Dans le delta du Mékong, l’aquaculture produit 2 millions de tonnes de poissons-chats par an. Elle rejetait leur graisse dans le fleuve jusqu’à ce qu’en 2006, un ingénieur la transforme en carburant.
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET
Article publié dans le magazine
"Pub et écologie : comment les marques vous manipulent"

Trinh Minh Tu carbure à la mauvaise graisse. Celle de poisson-chat. Depuis 2006, cet ingénieur chimiste recycle les déchets de l’aquaculture vietnamienne et en tire un agrocarburant, ou dans ce cas, un « bestio-carburant ». Et pas quelques gouttes : un kilo de graisse permet d’obtenir un litre de carburant, du diesel essentiellement. « Dans le delta du Mékong, la matière première semble inépuisable », se réjouit le patron de Minh Tu Company, basée à Can Tho, la principale ville de la région. Le Viêt-nam élève en effet en quantité industrielle – 2 millions de tonnes en 2009 – des pangas, une espèce de poisson-chat à la chair blanche. Avant de partir à l’exportation, ce poisson bon marché est conditionné en filets sur place. Et les déchets ? Ils sont généralement balancés dans le Mékong. Sauf quand Trinh Minh Tu les rachète aux éleveurs et aux usines de transformation pour 12 000 dongs le kilo (0,52 euro).

Sans odeur et sans valeur

Blanchâtre, visqueuse et inodore, la graisse de panga parcourt ensuite un entrelacs de cuves rouillées et de tuyaux. Quelques réactions chimiques plus tard, elle brille, liquide, d’un jaune vif. La voilà devenue carburant, vendue 15 800 dongs (0,68 euro) le litre à des entreprises locales, des briqueteries et des moulins à riz notamment. Trinh Minh Tu en exporte aussi vers Singapour. Et comme dans le poisson tout est bon, l’ingénieur prend soin de séparer au préalable, les triglycérides – les graisses – des protéines. Ces dernières sont revendues et servent à la fabrication de farine pour nourrir d’autres poissons.

Depuis ses premiers litres il y a quatre ans, Trinh Minh Tu concentre toutes les attentions. Certains, comme Agifish, l’un des plus importants acteurs de l’aquaculture du delta, ont cessé de rejeter dans le Mékong la graisse du panga pour élaborer leur propre « agrocarburant ». Le marché du déchet est né. Au grand bonheur des éleveurs qui négocient une matière auparavant sans valeur. Mais au grand dam de Trinh Minh Tu qui achète, aujourd’hui, quatre fois plus cher son kilo de gras qu’au début de l’aventure. Pas de quoi décourager le pionnier pour autant : il ambitionne de quintupler d’ici un à deux ans sa production quotidienne de 50 000 litres. Car il ne subvient pour l’heure qu’à 1 % des besoins en diesel du delta du Mékong.

Haricots et noix de coco

Trinh Minh Tu n’a beau être devenu écolo que sur le tard – « Je cherchais avant tout à tirer profit d’une matière inexploitée, tant mieux si cela évite de polluer le Mékong » – il espère faire des émules ailleurs dans le monde car, selon lui, « toutes les graisses de poisson se valent ». Et dans son laboratoire, il continue à expérimenter avec d’autres matières naturelles, comme les haricots, la noix de coco ou les grains de riz. La glumelle, l’enveloppe de la céréale, a d’ailleurs été transformée avec succès en agrocarburant par une équipe de scientifiques de l’université de Can Tho. Expérience très prometteuse : le Viêt-nam, deuxième exportateur mondial, produit chaque année plus de 35 millions de tonnes de riz non décortiqué, le paddy. —

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
Soyez le premier à réagir à cet article !
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité