publicité
Accueil du site > Blogs > Coin couloir > La lettre de Bridget Kyoto : A la cantine, contre les bigots, mangez des (...)
Article Abonné
29-04-2015
Mots clés
Alimentation
France
Billet

La lettre de Bridget Kyoto : A la cantine, contre les bigots, mangez des haricots

Taille texte
La lettre de Bridget Kyoto : A la cantine, contre les bigots, mangez des haricots
(Crédit illustration : Quentin Vijoux pour « Terra eco »)
 
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET
Article publié dans le

N° 67 - mai 2015

30 milliards d’amis ?

Cher Terra eco, l’écologie peut résoudre bien des problèmes. Et pas des moindres. Prenez les guerres de religion à l’école. On a vu fleurir de-ci de-là un débat stérile autour des menus uniques à la cantine. Les jours de saucisse-purée, doit-on penser aux petits musulmans qui ne mangent pas de porc ? Dilemme. Positionnement des plus grands dirigeants politiques. Le maire de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire) a répondu par la négative : au nom de la laïcité, pas d’exception, tout le monde mange pareil. Notons, au passage, que personne ne se pose la question pour les enfants au régime micro-carné ou végétarien.

Mais enfin, les gars, la solution est là, devant vous. Plutôt que d’alourdir les assiettes des petits avec des considérations religieuses, donc indigestes, mettez-vous donc à la page ! C’est en matière de cantine qu’il faut appliquer urgemment la politique du ni-ni : ni porc, ni bœuf, ni agneau, ni Captain Igloo. Le repas « veggie » est probablement la réponse à bien des fatwas alimentaires. Avec des œufs (qui sont des animaux pas nés, donc pas morts), des fromages, des légumes, des céréales, on fait du bien à la planète et au débat public. Il n’est pas pour autant question de simplement sucer des branches de céleri. Moult plats plaisant aux enfants et aux cuisines collectives font l’affaire : un risotto, des pâtes, une pizza, un curry de légumes, des nuggets de courge, des croquettes de riz au fromage, des quiches aux poireaux… et que sais-je encore. Ce qui me désole, c’est que personne n’a eu l’idée d’en parler. —

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter

Bridget Kyoto est un double déjanté de Laure Noualhat, journaliste, qui offre chaque semaine une Minute nécessaire sur Internet.

Les liens de Bridget : page Facebook, Youtube

1 commentaire
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Alala ma brave dame ! Mais un repas ne peut pas être complet sans viande ! Et les protéines, vous y penser aux protéines ?
    ... Quoi ? Les protéines végétales ? Et la culture ? Vous y pensez à la culture ? Le saucisson c’est du patrimoine !

    Quand la moitié de la population pense encore que les végétariens mangent du poisson, et l’autre que le végétarisme ne concerne que des jeunes adolescentes post-pubères rachitiques et déprimées, ça ne m’étonne pas que personne ne l’ai envisagé !

    18.05 à 13h42 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité