publicité
Accueil du site > Actu > Le Gros mot > L’écocide, crime de demain ?
4-08-2010
Mots clés
Environnement
Justice
Monde

L’écocide, crime de demain ?

Taille texte
L'écocide, crime de demain ?
(Légende : extraction des sables bitumineux au Canada - Crédit : Léonard/Picasa)
 
Une avocate britannique se bat pour que les désastres écologiques soient reconnus comme « crimes contre l'environnement » punissables devant un tribunal international. Verdict en janvier à l'ONU.
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET

Après le génocide, voici l’écocide. Polly Higgins, avocate et militante écologiste britannique, lutte depuis quelques mois pour la reconnaissance par l’ONU du statut de « crimes contre l’environnement ». Si sa motion est votée, les destructions écologiques seront punissables devant la Cour internationale de justice, comme le sont aujourd’hui quatre autres crimes contre la paix : le génocide, le crime contre l’humanité, le crime de guerre et le crime d’agression.

Mais l’écocide, qu’est ce que c’est ? Polly Higgins propose sur son site une définition légale : « L’écocide est la dégradation partielle ou totale d’un écosystème, provoquée par l’homme ou par d’autres causes, et qui diminue de façon importante la jouissance d’un territoire par ses habitants. » En clair, souligne ailleurs l’avocate, l’écocide est l’antithèse de la paix puisqu’il conduit à la diminution des ressources et donc aux conflits armés.

Et des écocides, le monde n’en manque pas. La déforestation de l’Amazonie, l’extraction du pétrole dans le delta du Niger ou des sables bitumineux dans l’Alberta au Canada sont autant d’outrages à notre planète pointés du doigt sur le site de Me Higgins. On imagine déjà le pédégé de Total, celui de Shell ou, pourquoi pas, les derniers présidents brésiliens traînés en justice.

La proposition risque de faire grincer bien des dents. En attendant son passage devant la Commission du droit international de l’ONU en janvier, l’avocate tente de rassembler le maximum de soutiens. Elle en aura besoin car sa motion devra rassembler les votes des deux tiers de l’assemblée onusienne, soit au moins 128 pays sur les 192 membres, pour être adoptée.

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter

Rédactrice en chef à « Terra eco ».

3 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Bonjour,
    Pour soutenir notre initiative , rendez-vous sur www.endecocide.eu

    22.04 à 22h37 - Répondre - Alerter
  • Bonjour,

    Comment puis-je apporter mon soutien à cette initiative ?Y-a-t-il une pétition en ligne ?

    Merci de votre réponse.
    Aude Sonntag

    24.02 à 20h18 - Répondre - Alerter
  • l’ homme est un locataire de la planéte , mais il s’ en approprie à des fins d’exploitations commerciales lucratives , de plus en plus sophistiquées.
    Il ne cesse de chercher pour percer les secrets de la terre, des mers , de l’espace afin d’y puiser toutes ressources à des fins rentables lucratives..
    Les chercheurs exploitent, in fini, leurs connaissances , trouver et obtenir des brevets , qu’ils vendront à des hommes affairistes "’ les financiers" .
    L’homme est un prédateur dangeureux , trop souvent impuni juridiquement sauf au coup par coup , sans lui donner l’injonction de recommencer une seconde fois .
    Cependant il devra répondre de ses actes , car la planéte se venge , les climats sont incontrôlables, les sinistres désastreux , nous connaissons les responsables de ces crimes.
    Les hommes sont responsable de la destruction de leur maison .
    Nous sommes des clients compulsifs de ces styles de produits de consommations, et trop peu nombreux à réaliser que nous participons à cette pollution .
    et participons à cette déstruction
    Nous mettons notre systhéme planétaire hors norme pour la vie des hommes, des espéces animales qui viendront aprés nous !!!
    Admettons, tous enfin , que nous devons barrer la route à cette marche infernale de la fin de toute vie sur la terre..
    Oui, cette avocate britanique à raison , on doit trés rapidement mettre en place une juridiction : "la justice et des lois pour la planéte "
    Tout notre systhème planétaire est mise en prison , par des hommes responsables , conscients car ils continuent à détruirent impunément .
    Punissons-les en leur demandant de faire des TIG , afin de remettre la planéte en état du retour à la vie ... les obliger à chercher et payer des brevets pour remplacer les brevets destructeurs pollueurs.

    11.08 à 14h11 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité