publicité
Accueil du site > Actu > Le Gros mot > Blackwashing
Article Abonné
31-01-2010
Mots clés
ONG

Blackwashing

Taille texte
À LIRE DANS LA MÊME RUBRIQUE
Article publié dans le

n°11 - Février 2010

65 millions de carnivores

Les ravages de l’industrie de l’huile de palme et la déforestation à Borneo et Sumatra sont tels qu’il n’y aura plus d’orangs-outans en 2011. Voici l’alerte lancée il y a quelques mois par une ONG américaine. Ce message a l’avantage d’être percutant mais l’inconvénient d’être… inexact, selon une étude du « Journal of tropical biology and conservation » (1). La stratégie, qui consiste à peindre tout en noir pour faire bouger les consciences, a pris le nom de « blackwashing ». Ce catastrophisme serait tout aussi néfaste que le greenwashing. A terme, les associations de défense de l’environnement courent en effet le risque que le grand public ne croie plus aux campagnes de sensibilisation. Aujourd’hui, il subsiste environ 50 000 orangs-outans et leur survie est effectivement menacée. Mais il en restera encore l’an prochain.

(1) www3.interscience.wiley.com/journal/122681415/abstract

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter

Rédacteur en chef édition

TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
Soyez le premier à réagir à cet article !
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
  • NEWSLETTERS
    Cochez les cases pour vous abonner à vos newsletters
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité