publicité
Accueil du site > Actu > Société > Aéroport de Nantes : doit-on faire marche arrière ?

Aéroport de Nantes : doit-on faire marche arrière ?

Taille texte
Aéroport de Nantes : doit-on faire marche arrière ?
(DR)
 
A Notre-Dame-des Landes, le combat se durcit. Les expulsions d'occupants réfractaires à l'aéroport se multiplient depuis une semaine. Mais pas question pour les détracteurs de baisser les bras. Et vous qu'en pensez-vous ?
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET

Squatteurs contre gendarmes. Mardi matin, 500 gendarmes et CRS appuyés par des hélicoptères, ont procédé à l’évacuation de la zone occupée de Notre-Dame-des Landes.

Les travaux de construction du futur aéroport doivent démarrer en 2013 et impliquent le rachat des maisons avoisinantes par Vinci, le concessionnaire. Mais certains agriculteurs s’opposent au départ et ont obtenu, en mai, la suspension de leur expropriation jusqu’à ce que leur recours en justice soient examinés. A leurs côtés, des occupants déclarés « hors la loi » et venus soutenir ces paysans voisins, occupent les maisons abandonnées ou ont érigé des cabanes. C’est ceux-là qui font l’objet des évacuations policières. Toutes les maisons squattées seront démolies d’ici « un peu plus d’une semaine », a promis la préfecture. « J’appelle tous ces opposants à abandonner le plus vite possible leurs comportements violents, a demandé le préfet, Christian de Lavernée. A chaque manifestation hostile, il y aura une réponse d’ordre public. Et je ne crois pas qu’il y ait une possibilité que le rapport de force s’inverse. »

Ce projet d’aéroport à 30 kilomètres au nord de Nantes a été déclaré d’ « utilité publique » par le Conseil d’Etat en 2008. Pour ses détracteurs, c’est au contraire un projet coûteux, inutile et à fort impact environnemental. C’est le cas d’Europe Ecologie-Les Verts « EELV demande l’arrêt des expulsions et réaffirme que l’aéroport de Notre-Dame des Landes, situé sur des terres agricoles, est pharaonique, dispendieux et inutile, à l’heure où les comptes publics sont dans une telle situation. Il ne doit pas voir le jour », comme le rappelle Pascal Durand, le secrétaire national, dans un communiqué.

Et vous qu’en pensez-vous ? L’Etat doit-il poursuivre coûte que coûte son projet ? Doit-il faire marche arrière ?

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter

Installée entre Paris et Nantes, la rédaction de « Terra eco » commet des enquêtes et articles originaux et « pilote » un réseau de 100 correspondants sur les 5 continents.

- Aimez notre page Facebook

- Suivez nous sur Twitter : @terraeco

- Rejoignez-nous : ouvrez votre blog en un clic sur Terraeco.net

- Terra eco vit principalement du soutien de ses lecteurs. Abonnez-vous à partir de 3€ par mois

68 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • bien sûr NON A CETTE POLLUTION ! les paysans font parti de notre patrimoine... INDIGNONS NOUS !

    29.10 à 19h58 - Répondre - Alerter
    • il est certain qu’il faudrait, en cette période d’économies budgétaires, abandonner ce projet, malheureusement les politiques ne sont plus au service de la nation, mais au service de leur gloire et de leur portefeuille. De plus leur ego formidable ne leur permet pas de reconnaitre s’être trompés. La conséquence de cette constatation, c’est que je ne vois pas un premier ministre abandonner ce projet dédié à sa gloire, celui qui lui permettra de laisser son nom dans l’histoire.
      On en est là, il faudra donc céder, ou bien, malheureusement répondre à la force par la force, ou, peut-être, utiliser la même arme que celle qui a en d’autre temps chassé les anglais de l’Inde... Mais qui saura être nôtre Ghandi ?

      18.11 à 09h51 - Répondre - Alerter
  • D’un coté il y a un "besoin" : celui de + de transport collectif longue distance pour l’avenir. Et sur ce point, n’en déplaise aux écolos purs et durs, l’avion en fait parti pour qlq décennies encore...

    De l’autre, l’URGENCE à préserver nos terres agricoles, à réduire drastiquement l’artificialisation des sols, à faire mieux avec (bcp) moins, à maîtriser la mobilité des biens et des personnes, etc...

    Au final, ce futur aéroport de NDDL est une énorme insulte au futur : il n’a plus sa place dans ce siècle car il ne sera jamais desservi correctement en TC. Surtout, il y aurait eu bien mieux à faire en optimisant l’existant. A condition bien sûr de ne pas se limiter aux études partisanes et aux avis des lobby du "toujours plus de".

    Ce projet va couter très cher à JM Ayrault qui n’avait pas besoin de ça pour être hué de toute part vu la période.

    à bon(s) entendeur(s)

    29.10 à 11h48 - Répondre - Alerter
  • bonjour,
    le problème de la marche arrière c’est le coût politique, ou plus précisément la peur du coût politique. Le dédit, le dédommagement à Vinci, c’est normal, ça se chiffre, mais c’est moins coûteux que de continuer. Continuer aussi c’est politiquement hors de prix pour ceux qui en ont fait un emblème de leur carrière pour l’Histoire, car ce serait un fiasco économique, écologique, social et humain. Et ce serait hors de prix, beaucoup plus que les chiffres annoncés, en commençant par les dispositifs militaires nécessaires comme en ce moment et depuis des années, et surtout par les travaux gigantesques qu’il faudrait pour dompter l’eau de cette zone, juste pour que le sol résiste aux avions, pompage, décaissement, remblaiement, même la ressource pour remblayer manque dans la région, il faudrait ouvrir des dizaines de carrières, donc exproprier d’autres paysans etc, savez-vous que le tram train Blain Nantes suivrait l’ancienne voie ferrée qui passe en travers de l’aéroport en projet ? M^me pas peur : des responsables nous ont expliqué que la ligne tram train passerait donc SOUS l’aéroport ! Combien ça coûte ? Mystère, mais allez voir comment c’est bas, plat et mouillé en ce moment.
    Donc surcoûts de toutes sortes, et croissance illusoire du trafic : Nantes-Atlantique affiche une croissance en 2012 "dûe à une politique de tarifs attractifs"(dixit Vinci), donc à bas coûts au détriment de la sécurité, et les bénéfices prévus ne tiennent plus dans ce cas, qui renflouera ? Pourquoi ailleurs tant d’aéroports sont en difficulté ? L’A380 ne pourrait pas venir , alors que c’était une des motivations du projet. Orly se développe, ce qui règle le problème du "3ème aéroport parisien" que devait être NDDL.
    Donc le fiasco serait inévitable. Et beaucoup le savent, au gouvernement, au PS et à droite aussi. Il faut donc faire abstraction du coût politique, c’est bien la difficulté. Les responsables du lancement de la navette Challenger étaient prévenus du risque, ils n’ont pas pris au sérieux les experts, ingénieurs et techniciens, qui les alertaient, parce qu’ils(les responsables) visaient le bénéfice politique du lancement. Et craignaient le coût politique de reporter le lancement . Challenger a explosé aussitôt le décollage. Cet exemple est le premier du livre "Les décisions absurdes" de Christian Morel, sociologue reconnu.
    Le coût politique de persister ainsi c’est l’ensemble du PS qui est en train de se préparer à le payer, pour juste quelques élus qui y tiennent par-dessus tout, maintenant juste pour "l’honneur".
    Dommage pour eux, sincèrement, qu’ils ne voient pas qu’ils se grandiraient à trouver vite une sortie honorable (prendre l’initiative au lieu de subir l’abandon du projet). L’énergie de résistance ne fait que croître depuis des années, quoiqu’il se passe, la valeur de l’action des squatters devient convertible en euros, à la hauteur du budget militaire/policier mis en oeuvre pour une durée indéterminée, ce qui ne fait que légitimer un peu plus leur action, car un repère financier rassure, rend crédible aux yeux de l’opinion. Les paysans locaux sont soutenus par des réseaux paysans de toute la France. Aucun opposant ne se rallie aux porteurs du projet, le flux est à sens unique.
    Donc de grâce, amis deTerra Eco, n’ayez plus peur des représailles si vous vous engagez vraiment contre ce projet, c’est vers là que l’Histoire a basculé depuis au moins le 8 mai 2012 (accord signé avec les grévistes de la faim, grâce à l’intervention de François Hollande, symbole du pouvoir suprême).
    Ce projet est EMBLEMATIQUE de la transition écologique nécessaire d’urgence. Mais surtout de la transition démocratique, car ce projet est né de la folie des grandeurs d’élus il y a 40 ans, remplacés par d’autres qui ont repris ce rêve de grandeur, et ont tenté d’imposer ce projet par la peur à tous les étages. Je ne me bats pas seulement contre un aéroport, mais contre la peur qui entretient l’ignorance, la soumission, la régression de la démocratie.

    Bientôt nous serons tous libérés de ce fardeau et il restera à reconstruire la gestion de ce bocage exceptionnel avec ses habitants, ses paysans et ses vaches.

    25.10 à 00h07 - Répondre - Alerter
    • Pour la biodiversité, pour le maintien des emplois dans l’agriculture dans cette région, pour le maintien des zones vertes en zones périurbaines, pour un environnement préservé du bruit et de pollution, pour un tourisme vert NON A L’AÉROPORT DE NANTES

      25.10 à 15h05 - Répondre - Alerter
  • Moi je trouve ça nul que Terra Eco exploite un sujet très polémique et important pour la région nantaise pour se faire de la pub !!
    Un sois-disant magazine écologique incapable de prendre position parce que bien-sûr il faut éviter de déplaire à certains lecteurs...Et bien restez bien confortablement dans votre petite pensée unique, les couilles vertes et bien au chaud.
    Ne comptez pas sur moi pour faire suivre votre pseudo-sondage !

    24.10 à 17h21 - Répondre - Alerter
  • Quelle obstination ! Pourquoi tant de fermeture, de refus d’entendre, de remettre en question un projet lourd, coûteux, destructeur de terres, d’espoir pour beaucoup. Que cherche donc à prouver ce ministre : qu’il a une ambition démesurée et déplacée, à contre-sens de ce qui pourrait se concevoir pour marquer son temps.
    Pire que dommage : j’espère que les populations vont poursuivre leurs actions pour que cet aéroport ne soit jamais réalisé !

    23.10 à 19h04 - Répondre - Alerter
  • Cet aéroport n’est pas pour Nantes ou Rennes.
    Il faut un autre aéroport international en France.
    Je trouve celui la très bien.
    J’aime beaucoup l’avion mais je vous avoue avoir hâte de passer aux dirigeables modernes...

    Marcel.

    23.10 à 16h54 - Répondre - Alerter
  • Oui il faut renoncer au projet de cet aéroport ! Les arguments contre sont tellement "éloquents " , convaincants , ..... que je ne vais pas les reprendre . Je comprends l’ amertume exprimée par certain(e)s par rapport à certains combats ( antinucléaires notamment )ayant insuffisamment mobilisé , mais il serait , je le crois et sans vouloir faire la leçon à quiconque, dommage de cultiver les amertumes , le amalgames et autres dérives du genre ; nous avons plutôt à inventer de nouvelles formes de luttes , d ’ actions accessibles au plus grand nombre de citoyen (ne) s et à faire converger les combats dans le sillage de ceux du passé , sans nostalgie ( c’ ’est un ancien du combat de plogoff qui s’ exprime , excusez moi ! )

    23.10 à 13h55 - Répondre - Alerter
  • Le combat contre NDDL est terminé. Over. En faire un point de non retour, c’est politiquement placer tout le poids politique de l’écologie dans un combat perdant. Et en sortir affaibli. Décrédibilisé.

    Et quand bien même une volonté gouvernementale -seul recours- viendrait à abandonner le projet, que le concessionnaire privé demanderait quelques milliards d’euros de dédommagement… Et les obtiendrait ! Effet politique : les écolos font payer la collectivité pour servir des indemnités à Vinci… Non, je ne veux pas voir ça !!!

    Le combat contre NDDL est terminé depuis au moins deux ans. Ce n’est pas moi qui le dit, mais le cabinet d’avocat spécialisé, payé par EELV.

    Raisonnons clairement : l’ecologie n’est pas condamnée à être brouillonne et inefficace. Elle doit au contraire se concentrer sur des combats réalistes, et à la mesure de ses forces. Nous ne sommes pas des bouffons à petites fleurs ! Nous pouvons, nous devons, évaluer les situations et déterminer nos combats.

    Et je me suis toujours demandé pourquoi l’énergie de ces grévistes de la faim s’est épuisée à Nantes, sur un combat perdu, alors qu’à quelques centaines de kilomètres de là, à Flamanville, il y avait un véritable combat à mener !!!

    Et où étions-nous, à Flamanville ???

    Avons-nous bloqué le périphérique Parisien, envahi les terrains, campé dans la ville, pour protester contre une construction qui nous amènera à prolonger l’ère du nucléaire de 40 années supplémentaires ?

    En fait, le point de clivage que constitue NDDL n’est pas de nature politique, mais identitaire. Il nous permet de nous reconnaître, de nous rassembler, de fédérer. Ce combat n’est pas une action contre NDDL, puisque la question est tranchée. Militer contre NDDL est devenu un acte de foi, un témoignage autour de ce qui est devenu une icône. La geste héroïque du Larzac y est rappelée aux jeunes en exemple, bien que la véritable filiation soit plutôt Le Carnet.

    Alors, c’est bien de se rassembler. Mais la lutte, elle commence quand ?

    Quand le plan EPR aura franchi son point de non retour ?

    23.10 à 11h37 - Répondre - Alerter
  • Ah !!! Vinci... fallait-il qu’il soit derrière, pour que ce projet veuille à tout prix voir le jour contre tout bon sens. L’argent me direz-vous !!! Pourquoi dit-on qu’il n’a pas d’odeur ???

    Et, oui pourquoi ceux qui usent leur énergie à Nantes ne vont pas à Flamanville ?? Peut-être parce que leur maison, leur ferme, leur vie se trouvent à Nantes ou aux environs.

    Toutes les bonnes raisons contre cet aéroport sont citées ci-dessus, par contre les avantages semblent bien minimes...sauf, bien sur pour Vinci !!! le pauvre et également ceux qui se sont fourvoyés en acceptant d’adhérer à ce projet destructeur
    Bien sur, pourquoi renoncerait-il à cette mine d’or qui est là sous un tas de papiers, lui le spécialiste du parking, des autoroutes, qui défigurent déjà tout ce qu’il touche..Ah ! non !! Je suis méchante, il a mis de grandes poubelles sur les aires d’autoroutes, écologie ou économie ??? Au profit de la nature ou de ses finances ???

    Oui notre premier ministre ne devrait pas insister (si, si on sait tous qu’il est derrière), et l’argent du dédommagement, on n’a qu’à le demander aux protagonistes et initiateurs du projet, qui, pour leur profit ont oublié que des gens vivaient sur ces terres. Mais on le sait, dans un certain monde, l’argent à plus de valeur que les hommes.

    Pourquoi s’obstiner à prendre l’avion qui est si polluant alors qu’il y a le train, et que fera-t-on de ce bel aéroport, lorsqu’il n’y aura plus de pétrole ??? Mais oui, bien sûr l’exploitation des gaz de schistt aura sans doute défiguré les paysages de notre beau pays, pour trouver la solution permettant avec un peu plus de chimie de continuer à faire voler ces avions.

    Je n’habite pas vers Nantes, ni près d’un aéroport, n’appartiens à aucun parti politique, j’ai juste des convictions, une expérience de vie et des humains, de leur courage.

    Petite blague en passant, que se passera-t-il si "hélas" ce projet arrive à sortir du sol, et qu’une compagnie minière (riche elle aussi, au moins autant que Vinci) voudra exploiter les gaz de schisst qui seront dessous ce bel ouvrage tout fraichement sorti de terre ??
    Hi ! Hi ! je vous l’accorde, la blague est de mauvais goût, comme ce projet...
    Marinette
    Un grain de sable

    23.10 à 11h32 - Répondre - Alerter
    • Madame, si vous n’habitez pas sur Nantes, voici quelques éléments qui vous aideront peut-être à comprendre la situation.

      - Les écologistes locaux sont, et restent, contre l’aéroport, sur le principe. Mais ils préfèrent se concentrer sur d’autres projets, gagnables. François de Rugy, député EELV de Nantes, n’aime pas en parler. Le sujet clive, et l’écologie n’a rien à gagner à déplorer le passé. L’écologie, c’est l’avenir.

      - Certes, au printemps, après avoir entendu Cécile Duflot conditionner l’alliance PS-EELV à l’abandon du projet, nous avons un peu espéré. Mais elle-même a du se rendre à l’évidence que la bataille était terminé, et a "oublié" cet engagement.

      - Enfin, les activistes qui campent aujourd’hui à NDDL sont dans leur immense majorité arrivés là pour des raisons idéologiques. Dans les campements, on entend toutes les langues européennes. Ce ne sont pas des locaux. Pour beaucoup, ils ont l’expérience des trains Castor, etc… J’ai beaucoup de respect pour ces gens. J’ai juste envie qu’ils luttent là où l’écologie a besoin d’eux.

      23.10 à 11h50 - Répondre - Alerter
      • J’entend bien ce que vous déplorez au niveau de l’énergie des personnes qui parfois se perdent dans ce qui pourrait nous paraître de mauvais combats, mais ne jugez pas tout le monde sur ce que vous entendez ici ou là.
        Si le combat doit être perdu par K.O, j’attends celui-ci avant de baisser les bras.
        Ce combat comme tant d’autres va bien au delà de l’aéroport de Nantes, et même si ces personnes se perdent un peu dans un idéal, au moins ils soutiennent ceux qui sont concernés, et si mes moyens m’avaient permis d’être sur le terrain à Nantes j’aurais aussi été expulsée ces derniers jours.
        J’entends bien qu’au niveau politique il est des enjeux qui nous dépassent, mais est-ce une raison pour baisser les bras et se laisser écraser par ceux qui ont l’argent et le pouvoir. Car honnêtement lorsque l’on entend "Vinci", on entend que bassesse et argent sans honneur. L’honneur va à ceux qui travaillent à faire gagner cet argent à la sueur de leur front, pas à ceux qui le dépensent le derrière un bureau, sur une chaise, longue ou pas.
        Connaissez-vous les combats des pauvres au quotidien ? Je souhaite pour vous que non.
        Mais ces personnes sont peut-être aussi et hélas engagés malgré elles par cette misère là. Et de ce niveau là, je peux vous dire que les "Z..héros" du Cac40 , on leur fait face avec ces moyens là, c’est notre seule arme, et au moins celle-ci ne tue pas.
        Nous avons les mains propres, et pouvoir se regarder dans la glace chaque matin en se disant je suis quelqu’un de bien, c’est une bonne chose qui ignore la politique, ces enjeux et parfois sa puanteur.
        Pour moi, cet aéroport sens mauvais.
        Comme vous je déplore souvent ceux qui rouspètent et ne se retrouvent pas sur le terrain au bon moment, pour la bonne cause, ceux qui ne sont pas sur les manifs contre les gaz de schiste, l’EPR, le projet Phoenix, la biodiversité, et tant d’autres causes à défendre. Il y a tant à faire, justement parce que des "Vinci" et autres nous endorment avec de soi-disant beaux projets derrière lequel se cachent de mauvaises intentions.
        Toutes les causes qui défendent l’avenir de la planète et de l’humanité sont bonnes.
        Je n’ai rien contre la richesse, mais suis contre" l’exploitation "quelle qu’elle soit.

        Je vous remercie des éléments que vous portez à ma connaissances. Quand aux évidences, elles n’ont probablement pas le même sens pour chacun de nous,on peut parfois ne pas voir ce qui se cachent derrière de pseudo bonnes intentions, et concernant Madame Duflot, je ne sens pas du tout les mêmes choses que vous, mais cela reste mon avis.
        Je sens de bonnes intentions et beaucoup de sincérité dans vos propos, et peut-être de la jeunesse, mais là aussi ce n’est qu’un ressenti qui n’engage que moi.
        Pour moi l’écologie n’a pas de couleur, mais des défenseurs qui portent individuellement des intentions, des projets au delà de leur propre personne, jusqu’à les pousser en actions concrètes.
        Voilà pourquoi je n’adhère à aucun parti, car il y a toujours des convoitises, au delà des projets et des bonnes intentions de départ, pourtant j’ai bien conscience que sans organiser ces énergies, au sein de partie, les choses n’avanceraient pas.
        Je vous remercie pour ces informations et vous souhaite une bonne journée.
        Marinette
        Un grain de sable.

        23.10 à 14h23 - Répondre - Alerter
      • Voila un commentaire plein de bon sens, auquel je rajouterai que ce projet est connu depuis le début des années 60 et que la GRANDE majorité des populations concernées par les expropriations, sont venues en connaissance de cause.

        Par ailleurs, sur le fond, lâchés par EELV et le PS, il y a peu de chances que ces extrémistes verts, voient leur combat aboutir.

        Enfin, ici comme ailleurs, ce projet pour les 50 prochaines années devraient nous laisser le temps d’innover avec de vraies ruptures technologiques et que (peut-être) bientôt, "l’empreinte carbone par voyageur" sera inférieure à celle des (quelques rares) manifestants venus évidemment en voiture ou en tracteur (...) pour manifester... :)

        29.10 à 09h26 - Répondre - Alerter
  • Bien sûr qu’il faut le faire cet aéroport . Que pensez-vous de terre en friche depuis 50 ans ? Les bois, des taillis qui ont grandi ! La lande des hectares vendus à très bon prix aux pères de ceux qui manifestent aujourd’hui et qui en profitent depuis tous ce temps ( les années 80) . Vous les avez déjà payées avec vos impôts . Allez-vous leur revendre ? Croyez-vous qu’ils vont vous les racheter ? Cette région n’est pas la Beauce,mais la lande .
    Tous ces manifestants anarchistes n’ont rien à voir avec la réalité du terrain ni avec celle des populations concernées ni dans le sud ni dans le nord du département .

    23.10 à 10h49 - Répondre - Alerter
    • Bonjour,
      en premier : beaucoup d’opposants sont du terroir nord et sud-Loire et même pas forcément "anarchistes" CQFD
      en second : c’est bien le bon gros mot qui fait peur à ceux qui se croient encore vers 1968 et ne voient pas la jeunesse de 2012 et les problèmes de la jeunesse de 2012 : peur de leur propre ombre, de leur propre histoire, de leur propre nombril, incapables d’imaginer que l’Autre puisse savoir rester suffisamment idéaliste (et non idéologue !), que l’Autre puisse être différent, franc et non roublard comme certains professionnels de la politique (ex-)"militants chevronnés" spécialistes du calcul voire de la manipulation politique. L’art de mettre tout le monde dans le même panier et d’imaginer sous l’étiquette "anarchiste" la noirceur qui a envahi son propre cerveau... Vision faussée = riposte fausse ! Ils se rendent malades eux-mêmes rien que par la pensée et ne voient pas que le roi va tout nu (ce sont nos impôts qui paieront les intérêts grassement prévus pour des décennies dans le contrat de partenariat public-privé !)
      PS : J’ai plus de 50 ans et habite sous le passage actuel des avions et dis : vive l’aéroport à Château-Bougon plutôt qu’à NDDL !

      29.10 à 14h07 - Répondre - Alerter
  • Bien sûr qu’il faut arrêter ce projet, et les destructions de maisons qui continuent !
    Tous les bons arguments ont été recensés avant moi, je n’en ferai donc pas des tartines.
    Je précise juste que ça fait plus de quarante ans que ce projet existe, au départ c’était un relais pour le Concorde, et c’était avant les crises pétrolières des années 70. Autant dire que ça n’a plus aucune pertinence aujourd’hui.

    23.10 à 10h43 - Répondre - Alerter
  • Oui, je suis contre la construction de cet aéroport qui s’établirait sur une zone humide très importante pour la protection de la diversité et dont l’intérêt économique est sans commune mesure avec les dommages créés à l’environnement. Va-t-on multiplier le type d’infrastructure "éléphants blancs" qui ont été une des causes de la ruine de plusieurs régions espagnoles ? Pour quel bénéfice ? Pour combien d’emplois hormis ceux créés dans le fantasme des décideurs de la région et quelle projection de développement ?
    Où sont l’enthousiasme et la bonne volonté créés par le Grenelle de l’Environnement ? Un pragmatisme court termiste et cynique trouvant sa justification dans la crise les a anéantis.

    23.10 à 09h24 - Répondre - Alerter
    • Très beau discours.
      Parlons-en du beau grenelle de l’environnement et plus particulièrement sur l’activité photovoltaïque, et cette bulle spéculative qui une fois stoppé à fait perdre 15 000 emplois en France.
      Regardez bien ce qui était prévu au grenelle et la réalité (une foutaise).
      A+

      23.10 à 09h45 - Répondre - Alerter
  • Le passé : Il y a eu le Larzac, il y a eu l’histoire d’un certain barrage sur la Loire : longue opposition, abandon des projets contestés, et à présent tout le monde trouve ça très bien !

    Maintenant : Stop ! Urgence ! Arrêtons d’artificialiser les sols !

    Et moi : pour des raisons de cohérence entre mes actes et mes opinions, je ne prends JAMAIS l’avion.

    23.10 à 09h21 - Répondre - Alerter
  • pour sur, il faut faire marche arrière !! le projet de cet aéroport est juste une histoire d’égo et d’argent....ce n’est en rien un projet de croissance et d’emploi !!! une étude a été faite comme quoi l’aéroport actuel est sous utilisé et peut etre agrandi pour répondre au besoin d’un aéroport international ! de plus, ils vont détruire des exploitations de paysans qui sont là depuis des générations !!! j’hallucine !! ils ont qu’à raser chambort pour faire passer un autoroute !!! dans l’interet d’utilité publique ! les paysans font parti de notre patrimoine... INDIGNONS NOUS !

    23.10 à 09h20 - Répondre - Alerter
    • A Patlebeno.
      Ayez le courage de nous dire, et sans mentir (dixit amstrong) où habitez-vous ?
      Certainement pas près de l’aeroport actuel !!!
      et à Hirondelle 85. "Parce que les citoyens n’en veulent pas et qu’ils ont d’excellentes raisons."
      Et oui certainement pour vous, à en croire votre pseudo, vous devez habiter en vendée et prenez certainement souvent l’avion, et que le déménagement su NDDL ne vous arrange pas.
      En fait tous les gens opposés à l’aéroport ont certainement une très bonne raison !!!
      A+

      23.10 à 09h35 - Répondre - Alerter
      • Je ne prends jamais l’avion, je suis passionnée d’ornithologie et ne vous en déplaise , je suis fermement opposée à ce projet irresponsable.
        Vous jugez bien rapidement et laissez penser que vos opinions sont de même nature : à l’emporte-pièce......

        23.10 à 10h20 - Répondre - Alerter
        • Vous rigolez, à la place de l’aéroport on aurait fait une ZAC de 30 ou 40 Ha, personne n’aurait rien dit.
          En fait ce qui dérange le plus, c’est personnes qui ont spéculés pendant des années sur l’annulation du projet en achetant des terrains à bas coût dans l’environnement du projet et qui, si le projet ne se faisait pas, ferait le jackpot en revendant ces terres.
          Alors continuer à les aider .....

          23.10 à 11h14 - Répondre - Alerter
      • A Yvon44, j’habite la région parisienne avec ses aéroports au nord et à l’ouest de la capitale, ses autoroutes, son périphérique, ses gares rer et trains, ses usines.... je ne prends quasiment jamais l’avion. les rares fois sont pour aller dans des pays éloignés. Je ne suis absolument pas concernée par cette aéroport. je conteste ce projet commencé depuis 30ans, qui n’est plus d’actualité et qui n’apporte rien. A la date d’aujourd’hui, la france est très bien pourvue en aéroport. Coté emploi, on ferait mieux d’utiliser l’argent pour d’autres projets qui ameneront tout autant d’emploi et qui répondra à une demande locale (éducation, hopital, aide à la personne, services de proximité, petites exploitations agricoles, développement d’énergie renouvelable...etc....) Coté transport, on ferait mieux de remettre en route les trajets de train qui fonctionnaient avant et qui ont été arreté faute de rentabilité, développer le ferroutage, résoudre les problèmes incessants dans les trains et rer, développer les véhicules propres et leurs réseaux...
        pour moi voyager, c’est prendre son temps. regarder autour de soi et aller à la rencontre des gens...
        et OUI, Yvon44, je veux bien des éoliennes près de chez moi...pour moi ce sont les moulins d’antan !! et OUI, je consomme de l’électricité..je suis chez enercoop..en étant en appartement et en ville, j’essaye de faire attention à ma consommation et ou je me fournis !..et NON je ne veux plus de centrales nucléaires...et OUI, j’aurais des panneaux photovoltaïques si j’ai une maison mais je serais autonome et non raccordée à edf.....
        Donc NON, tous les gens contre le projet ne sont pas concernés directement par ce projet. on peut avoir des idéaux et les exprimer !

        23.10 à 18h59 - Répondre - Alerter
      • Au fait, en ce qui me concerne, et en ce qui concerne bien d’autres opposants à ce "gâchis" financier, j’habite au sud de NANTES, et plutôt plus près de l’aéroport actuel, et je suis résolument contre... alors vos réflexions "à la con" vous pouvez vous les garder ! Vous avez une courte vue, Monsieur.

        24.10 à 11h06 - Répondre - Alerter
      • Vous par contre devez résider près de l’aéroport actuel et votre motivation ne va pas plus loin que celle de le voir déménager ailleurs. Les "contres" ont en effet tous de bonnes raisons et c’est heureux, car c’est mieux de savoir pourquoi on se bat. Mais ne vous en déplaise, beaucoup ont d’autres motifs d’indignation que de voir cette idée du quaternaire envahir le bout de leurs jardins. La partie n’est pas gagnée, elle est même probablement perdue et ce ne sera pas la première fois que l’obscurantisme et les vieilles idées d’après guerre l’emportent. Cependant comme le dit un autre commentateur, il n’est pas inintéressant de pouvoir se regarder dans la glace et d’aspirer à un autre monde que celui que vous et vos pairs n’avez de cesse d’imposer malgré les signes répétés de ses échecs, de ses insuffisances, de ses scandales, de ses inégalités, de ses dysfonctionnements au nom d’un libéralisme aveugle, débile et meurtrier.

        24.10 à 20h01 - Répondre - Alerter
  • Bien sur que non, c’est une évidence, quand on regarde bien la question,il est sur que tous les anti aeroport de Nantes vont répondre oui.
    les autres qui sont d’accord avec cette ouvrage (prévue depuis plus de trente ans) ne vont pas répondre en majorité à ce questionnaire car ils savent que de toutes façons il se fera.
    Il faudra sans doute qu’un avion s’écrase sur Nantes pour qu’on dise "si on avait su".
    En fait pour résumé les anti NDDL sont en majorité des habitants concernés par le futur survol des avions.
    C’est exactement les mêmes qui veulent bien consommer de l’électricité mais qui ne veulent pas d’éoliennes près de chez eux.
    Ils peuvent être pro-nucléaire mais ne veulent pas de centrale près de chez eux.
    Ils veulent bien mettre des paneaux photovoltaîques sur leurs toits mais il faut que ça rapporte un max.
    Je suis certain que la majorité des Nantais sont pour la création de l’aéroport.
    Bien à vous....

    23.10 à 09h12 - Répondre - Alerter
  • Non seulement il faut abandonner ce projet mais IL FAUT que les élus Verts en fassent un point de non-retour .... à force d’avaler les couleuvres, ils avalent des Bélugas !
    Ici en Basse Ariège, nous avons un tel projet d’aéroport dans les cartons de certains. Quel message fait passer le pouvoir socialiste et ses alliès les Verts si à Nantes, le projet passe par la force. Il y a encore des recours en route ....

    23.10 à 08h27 - Répondre - Alerter
    • Les recours sont à la marge. Ils concernent les prix de cession des terrains, et d’autres détails.

      Le combat contre NDDL est terminé. Over. En faire un point de non retour, c’est politiquement placer tout le poids politique de l’écologie dans un combat perdant. Et en sortir affaibli. Décrédibilisé.

      Et quand bien même une volonté gouvernementale -seul recours- viendrait à abandonner le projet, que le concessionnaire privé demanderait quelques milliards d’euros de dédommagement… Et les obtiendrait ! Effet politique : les écolos font payer à la collectivité des indemnités de rupture de contrat à des multinationales… Non, je ne veux pas voir ça !!!

      Le combat contre NDDL est terminé depuis au moins deux ans. Ce n’est pas moi qui le dit, mais le cabinet d’avocat spécialisé, payé par EELV.

      Raisonnons clairement : l’ecologie n’est pas condamnée à être brouillonne et inefficace. Elle doit au contraire se concentrer sur des combats réalistes, et à la mesure de ses forces. Nous ne sommes pas des bouffons à petites fleurs ! Nous pouvons, nous devons, évaluer les situations et déterminer nos combats.

      Et je me suis toujours demandé pourquoi l’énergie de ces grévistes de la faim s’est épuisée à Nantes, sur un combat perdu, alors qu’à quelques centaines de kilomètres de là, à Flamanville, il y avait un véritable combat à mener !!!

      Et où étions-nous, à Flamanville ???

      Avons-nous bloqué le périphérique Parisien, envahi les terrains, campé dans la ville, pour protester contre une construction qui nous amènera à prolonger l’ère du nucléaire de 40 années supplémentaires ?

      En fait, le point de clivage que constitue NDDL n’est pas de nature politique, mais identitaire. Il nous permet de nous reconnaître, de nous rassembler, de fédérer. Ce combat n’est pas une action contre NDDL, puisque la question est tranchée. Militer contre NDDL est devenu un acte de foi, un témoignage autour de ce qui est devenu une icône. La geste héroïque du Larzac y est rappelée aux jeunes en exemple, bien que la véritable filiation soit plutôt Le Carnet.

      Alors, c’est bien de se rassembler. Mais la lutte, elle commence quand ?

      Quand le plan EPR aura franchi son point de non retour ?

      23.10 à 10h35 - Répondre - Alerter
  • Oui, mille fois Oui !!!

    Parce que les citoyens n’en veulent pas et qu’ils ont d’excellentes raisons.
    La folie du développement qui produirait des emplois, grande foutaise que l’on peut vérifier chaque jour à moins d’être aveugle ou lobotomisé.

    Le non-respect de la loi sur l’eau et la destruction d’une zone naturelle riche d’ une faune et flore exceptionnelles , zone humide d’importance capitale pour nous tous.

    Par dessus le marché, l’état et Vinci se payent le luxe de refuser les compensations prévues par la loi afin de recréer une zone "équivalente" qui tentera de réparer en partie les énormes dégâts subis. Argument avancé : Trop coûteux !
    Alors Messieurs les politiques, les entrepreneurs, les économistes si vous n’avez pas les moyens de respecter la Loi, l’issue est claire : ABANDON TOTAL ET DÉFINITIF.

    Ce projet ne respecte ni la volonté des citoyens ,ni l’environnement, ni l’eau et encore moins la situation économique grave.

    Comme d’habitude, ils essayent de faire passer ceux qui s’opposent au désastre pour des terroristes dangereux et des irresponsables........

    23.10 à 08h17 - Répondre - Alerter
  • Un projet dispendieux, inutile, qui détruit une zone naturelle et agricole et trouve une opposition farouche et persistante depuis des mois... et bien oui, en ces temps de crise de confiance et de crise économique, il semble préférable que l’Etat revoie sa copie...
    et que nous soutenions plus activement les opposants a ces projets imbéciles. Indignons-nous, indignez-vous !

    22.10 à 22h33 - Répondre - Alerter
  • Non au poujadisme pseudo écolo
    La maison brûle et vous faites un scandale pour un mégot qui traîne

    Le projet est quand même déclaré d’utilité publique , dans un pays démocratique , on a multiplié les enquêtes publiques et concertations (même si il y aurait à redire) et la balance est tombée d’un côté qui comporte aussi des avantages "environnementaux"
    le transport aérien ce n’est pas ma tasse de thé mais je ne peut que constater sa croissance , la majorité silencieuse vote avec ses clics sur les sites internet de voyages lowcost
    Ce n’est pas l’abandon du transfert d’un aéroport qui fera progresser la cause écologique
    Mais je constate navré depuis 40 ans , que certains pleins de bonnes intentions préfèrent s’indigner à bon compte sur un symptôme alors que le vrai combat autrement plus difficile devrait être contre le LOWCOST , la consommation moutonnière (les Maldives pour tous) tout un système économique qui ne n’arrêtera pas ses dégâts avec l’abandon d’un projet beaucoup moins néfaste que des tas d’autres atteintes permanentes à l’environnement qui se font sous nos yeux
    Il y a dans la façon de s’exprimer des opposants trop de choses qui sonnent bizarement à mes oreilles ce poujadisme anti-élus notamment

    22.10 à 20h43 - Répondre - Alerter
    • Le megot d’on tu parle petit colibri et une des multiples sources de l’incendie.
      Pour le reste lance toi, fait quelque chose ?
      les poujadistes pseudo écolo ils font ce qu’ils peuvent, avec leur moyen modeste mais beaucoup de coeur.
      Kenavo

      22.10 à 22h29 - Répondre - Alerter
    • Bonjour, je ne suis pas d’accord sur le point sur l’aéroport de NDDL (je suis contre, pour des raisons similaires aux nombreux commentaires ci-dessous), mais sur le low-cost, une vidéo consacrée à NDDL en parle et ça peut vous intéresser (chercher la vidéo "Pilotes contre NDDL" sur DailyMotion, entre 1:30 et 6:20).

      23.10 à 00h02 - Répondre - Alerter
  • J’ai bien apprécié le message de debbie-mayah (22.10 à 14 h 06)
    Pour compléter par des exemples un peu plus concrets donc :
    - Danger de l’actuel aéroport par le survol de Nantes ? Et la valse des hélicoptères qui survolent la ville à basse altitude pour aller et venir des CHU ? Ce n’est pas dangereux, ça ?
    - Engorgement de l’actuel aéroport ? C’est une plaisanterie ! Même l’été avec les charters, il y a très peu de temps d’attente. D’une manière générale, les retards d’avions au départ sont extrêmement rares. Les enregistrements se font très rapidement.
    Pour ce qui est de la pollution du nouvel aéroport, des intérêts financiers en jeu, tout a déjà été dit, mais je le rappelle brièvement pour en rajouter une couche...

    22.10 à 20h05 - Répondre - Alerter
  • BRAVO A CEUX QUI LUTTENT LA BAS !!!

    cet aéroport, comme de nombreux autres "grand projets inutiles et imposés", représente le combat entre deux visions du monde : une en train de vouloir entraîner le reste dans sa chute inéluctable, l’autre se donnant un mal de chien à imaginer et expérimenter des vies meilleurs, pour l’homme et le monde dont il est partie !

    non à l’ayraultport !!

    jonathan, nantes

    22.10 à 18h05 - Répondre - Alerter
  • Oui à l’abandon de l’Ayraultporc !!!

    Pas besoin d’argumenter, nombres d’éléments discréditent ce projet...

    22.10 à 16h51 - Répondre - Alerter
  • Bien sûr qu’il faut l’abandonner. On ne peut pas donner de grandes conférences environnementales, vouloir travailler main dans la main avec les écologistes et continuer dans des délires d’aménagement couteux pour faire plaisir au géant du BTP qu’est VInci.
    Il y a un moment donné ou il faut faire preuve de cohérence ! Le PS doit faire preuve de cohérence et changer de paradigme. La croissance doit changer de cap, elle doit être celle de la protection des ressources et du développement de ce qui pourra y aider (isolement du bâti,énergies renouvelables, transport en commun) sûrement pas un nouvel aéroport sur des terres bocagères ou fleurissent des projets alternatifs. Cette Zone à Défendre est un laboratoire d’idée pour vivre différemment ! Respectons là plutôt que de la saccager.

    22.10 à 16h50 - Répondre - Alerter
  • NON il ne faut pas et de toute façon, on ne peut pas !! Je suis toujours surpris des réactions perpétuellement négatives des anti-tout ! Tout le monde veut qu’on lui ramasse ses ordures mais personnes ne veut de déchetterie a côté de chez soi, tout le monde veut de la viande bon marché mais personne ne veut d’une porcherie industrielle près de chez soi...
    En ce qui concerne cet aéroport, sans même rentrer dans le détail de l’activité économique qu’il va apporter pour notre génération et les futures, il est évident que les investissements déjà engagés depuis plus de 35 ans par l’état et depuis quelques temps par Vinci sont irréversibles ! Effectivement, on va abbattre des arbres, on va écraser des petites bêtes et les pelleteuses ne vont pas tourner à l’eau claire, OUI c’est vrai mais on aura de l’emploi ! Si ça se trouve on aura même assez d’emploi pour tous les petit malins qui en ce moment squattent le site du futur aéroport en plantant des salades..., dévalisent à l’occasion le Super U voisin, construisent des cabanes en bois ou il fait si bon vivre, LE TOUT BIEN SUR, SOUS PERFUSION D’AIDES SOCIALES ! Sauf qu’évidement ceux là ne veulent pas de tous ces emplois pour une bonne raison, le travail leur fait peur ! D’ailleurs pour m’être entretenu avec l’un d’eux, ils ne comptent pas rester là, il y a un projet de ligne TGV Bordeaux-je ne sais plus quoi et forcement Ils sont aussi anti TGV donc rendez-vous là-bas !

    OUVREZ LES YEUX CET AEROPORT SE FERA !!! ET SOYONS POSITIF il amènera croissance et emploi !

    22.10 à 16h49 - Répondre - Alerter
    • Hey ben ! T’a tout compris toi, la croissance, l’emploi, oh oui, t’en veux !!!

      Sans blague, j’imagine que tu fais parti de cette population qui croit, coût que coûte, que la croissance va nous sauver. Tu ne sais pas que la croissance sur une planète aux ressources limitées est un non-sens ? T’as pas d’enfant ? Où alors tu préfère les voir jouer sur le béton plutôt que dans la nature des fois qu’ils attrapent des microbes ? Tu veux qu’ils puissent bosser à l’Ayraultporc peut être ?

      Tu sais qu’un grand département français disparaît tous les dix ans sous le béton et que les paysans qui vont être virés produisent ce que tu as dans ton assiette, à moins que tu préfère te nourrir de kérosène ?

      A l’emploi, la grande illusion qui fonctionne auprès de certains aveugles et sourds apparemment !

      Les couleuvres de nos politocards trouvent écho chez quelques intolérants qui montrent du doigt leurs congénères car c’est vrai après tout, c’est à cause des chômeurs, des étrangers, des handicapés que nous en sommes là. Non pas à cause des hommes politiques et industriels, Ô grand jamais !

      T’aurais pas un penchant sarkozyste toi ? Voir même pire... La grande machine médiatique fonctionne bien auprès des types comme toi, hein ?

      Plutôt que de lorgner sur ce que font où ne font pas tes concitoyens, ouvre les yeux et regarde comment la vaseline dégouline de ton arrière train. Regarde aussi ton petit cerveau de FAF, de tes oreilles coulent un liquide visqueux, ce n’est pas du cérumen, non, c’est ton cerveau qui se liquéfie à force de regarder TF1...

      Je n’essaierais même pas de te convaincre de quoi que ce soit tellement ta vision est étroite et dépassée...

      22.10 à 17h16 - Répondre - Alerter
      • Bonjour cher Escande !

        Content de voir que la force des faibles est toujours l’attaque personnelle, gratuite, vulgaire et infondée !

        "regarde comment la vaseline dégouline de ton arrière train" -> Bel argument, je m’incline !
        "ton petit cerveau de FAF" -> mon dieu, sais tu au moins de quoi tu parles... tu es désepérant !
        "T’aurais pas un penchant sarkozyste toi ?" -> Belle perspicacité - He bien oui effectivement, j’ai un petit penchant sakozyste comme 48% de tes concitoyens - et alors ? C’est vrai que pour en revenir à cet aéroport, vos amis socialistes vont dans votre sens... Et oui ! Tu commences à réfléchir là...

        Quand au reste, quand il s’agit du concret tu es malheureusement complètement a coté de la plaque :

        "les paysans qui vont être virés produisent ce que tu as dans ton assiette" -> Informes toi un peu avant d’attaquer sur ce terrain car MOI je connais bien le dossier ! Pour ton info et t’éviter de te rendre ridicule à l’avenir, les agriculteurs dont tu parles ne vont pas être virés... non non non, ils ont vendus leurs exploitations à l’état (au conseil général) depuis les années 70 ! Depuis, ils exploitent gratuitement (sans aucun fermage) des terres qui ne leur appartiennent plus ! D’ailleurs la plupart des exploitants concernés (et j’en connait quelques uns) ne se plaignent pas et heureusement...
        Quand à nos assiettes, pas d’inquiétude, l’intégralité des surfaces agricole ACHETEES (et non pas saisies) on été récupérée par préemptation sur les communes limitrophes par l’intermédiaire de la SAFER sur toutes les ventes de terrains (y compris à destinantion de particuliers) et la remise en cultures de terrains en friche... voila la réalité - Evidement si tu n’écoutes que les dernier marginaux qui squattent là bas parce que leurs parents on vendu à l’époque et que plutôt que de soigneusement stocker la valeur du fermage pour se donner capacité à racheter (comme l’ont fait la plupart), ils ont préférés profiter à fond de l’exploitation gratuite en spéculant sur le fait que cet aéroport ne verrait peu être jamais le jour. Ils ont voulus gagner des 2 côtés en jouant très risqué, dommage ils ont perdus ! Leur évacuation vas couter au contribuable (celui qui travaille, ne t’en déplaise...) plus 500 000 € et ils trouvent encore des perdus (je pense plutôt des ignorants) pour les soutenir !

        "Je n’essaierais même pas de te convaincre de quoi que ce soit tellement ta vision est étroite et dépassée..." -> Effectivement n’essaye pas car le peu d’arguments que tu as essayé de m’avancer comfirme ton ignorance totale du dossier. Ton raisonnement est purement politique et d’ailleurs infondé et pourtant je te cite : "Les couleuvres de nos politocards trouvent écho..." MDR

        Continu mon ami à sombrer dans la vulgarité et l’imbécilité... tu valorises l’image des militants anti-aéroport...

        25.10 à 10h23 - Répondre - Alerter
        • A l’attention de Ben

          Bonjour
          J’entends bien vos critiques concernant les paysans "profiteurs" depuis des années de l’opportunité de s’enrichir sur le dos de l’ensemble des citoyens. (Par ailleurs, je suis bien d’accord avec vous sur le fait que la vulgarité ne fait pas avancer le débat, bien au contraire...).
          Ceci posé, il me semble que vous ne répondez pas (mais peut-être n’ai je pas lu toutes vos interventions) aux arguments synthétiques formulés par l’intervenant "Lustucru" ce 25 /10 à 00 h 07. En effet, sans a priori politique, je suis contre ce projet qui m’apparaît -comme à beaucoup - pharaonique, et d’autre part inutile vu le sous-emploi de Nantes Atlantique, mais je ne connais pas assez bien le dossier pour m’avancer. Ainsi, j’apprécierais que vous vous exprimiez là-dessus.
          Dans cette attente.
          Cordialement.

          25.10 à 11h14 - Répondre - Alerter
        • Cher Ben,

          Je reconnais mon égarement à la lecture de ton commentaire d’intolérant vis à vis de tes semblables (d’accord ou pas avec ce projet), j’étais tellement agacé par ton propos, qu’il est vrai, je me suis emporté, car comme tout bon sarkozyste que tu es, tu préfère cracher sur tes congénères plutôt que de voir à quel point les politiques (de tous bords) manipulent les esprits et notamment le tient. Comme Sarko l’a si brillamment insufflé, il est plus facile de s’en prendre à nos concitoyens qu’à nos politiques qui sont, avec les multinationales qui les corromps, coupables de la situation économique et sociale de notre pays.

          Tu parle d’attaque personnelle, n’est ce pas ce que tu as fais en parlant des personnes sous perfusion d’aides sociales à qui le travail fait peur et qui feraient mieux d’aller bosser au lieu de mettre en place un projet de maraichage ?

          Ensuite, les socialistes ne sont absolument pas mes amis et je ne suis pour aucun parti car je ne crois pas que ce système d’élus professionnels nous sortira du marasme dans lequel nous sommes... Tu sais d’ailleurs que parmi les socialistes, il y a nombre de soutien à ce projet, ce n’est pas pour rien qu’on nomme se projet l’Ayraultport.

          Ok, je m’incline sur ta connaissance du dossier, cependant, je pense que te trompe toi aussi. Selon la confédération paysanne, un des rares syndicats à ne pas soutenir ce projet, 2000 hectares de terres agricoles seraient massacrés pour ce projet, ce qui n’est pas rien !

          "2000 ha de terres agricoles seraient massacrés si le projet d’aéroport se concrétisait. 2000 hectares en moins dans le bassin laitier de Notre Dame des Landes ce sont 600 emplois qui disparaissent."
          Source : http://danactu-resistance.over-blog...

          Que certains paysans aient vu le vent tourner en vendant très vite, ça les regarde, mais ce n’est pas le cas de tous puisque certains se battent encore et sont d’ailleurs encore en procédure, ce dont tu es au courant bien sûr !

          D’autre part, toi qui connait bien le dossier, tu connais l’ADECA (Association de Défense des Exploitants Concernés par l’Aéroport) ? C’est donc bien qu’il reste encore des paysans qui ne veulent pas céder...

          Je suis porteur de projet agricole et comme bon nombre de mes confrères en projet, nous avons de grandes difficultés à trouver des terres, entre l’infamie de la SAFER qui distribue toujours aux plus gros (notamment aux céréaliers) et à prix d’or, les bétonneurs (Vinci notamment) qui détruisent à tour de bras avec l’aval des gouvernements successifs, et, au delà de ce projet, les chasseurs qui achètent eux aussi à prix d’or pour massacrer en toute quiétude, les céréaliers qui polluent allègrement, profitent du cours des céréales et des aides européennes ("20% des agriculteurs touchent 80% des aides", "Aujourd’hui, un éleveur gagne 5 à 7 € de l’heure contre 50 à 70 € pour les grandes cultures." Source : Confédération paysanne), donc je ne peux que m’insurger contre ce genre de projet inutile et l’agriculture dite moderne.

          Des arguments, tu en as plein la page, il ne m’a pas semblé nécessaire d’en ajouter, bien que, si tu y regarde de plus près, j’ai posté des interviews de pilotes qui me ont l’air plus renseignés et concernés que toi en terme de nécessité d’un nouvel aéroport.

          Mais je dois être à côté de la plaque...

          Concernant ton premier post : J’habite à 250m d’une déchetterie et n’y vois qu’un seul d’inconvénient, les utilisateurs dont les déchets s’envolent parfois avant d’arriver à destination. Je ne mange pas de porc industriel mais du porc bio d’un petit producteur à côté de chez moi, donc oui, je suis du genre à refuser les porcheries industrielles. De plus, je ne prends pas l’avion.

          Enfin, mon imbécilité vulgaire n’étais que réponse à ta grande intolérance.

          PS : Je te propose de lire notamment le commentaire de "Lustucru" très argumenté et intéressant !

          25.10 à 11h48 - Répondre - Alerter
    • "Je suis toujours surpris des réactions perpétuellement négatives des anti-tout !"
      et moi Je suis toujours surpris des réactions perpétuellement naïve des oui oui à tout.
      "déchetterie a côté de chez soi"
      pas de problème pour moi si elle est bien gérer, ca me fera moins de pétrole à dépenser pour récupéré les restes de votre sur-consomation ;o)
      "porcherie industrielle près de chez soi"
      Si l’élevage se fait sur de la paille il y a très peu d’odeur donc pas de problème.
      ... et ainsi de suite ...
      "sans même rentrer dans le détail de l’activité économique qu’il va apporter pour notre génération et les futures"
      Ça c’est intéressant , il faut rentrer dans les détails, les emplois se déplaceront simplement de l’ancien aéroport au nouveau.
      Les générations futures devrons rembourser l’investissement et la facture de VINCI.
      "les investissements déjà engagés depuis plus de 35 ans par l’état "
      alors la j’ai plein d’idée ... une pépinière d’expérience de vie autonome sans subventions étatiques,
      un zone protégé pour la réintroduction de l’Homme dans la nature, un parc regionnal, .....
      "Ils sont aussi anti TGV donc rendez-vous là-bas" Moi j’ai souvenir du train corail , c’était fonctionnel et les tarif était encore raisonnable

      si vous avez des proposition sur quoi mettre a la place de l’ayrault port faite le savoir !

      22.10 à 17h53 - Répondre - Alerter
    • Si Ben, on peut toujours ! Après des années de facilitation de la circulation automobile dans les centres urbains, on renverse la vapeur et on en revient aujourd’hui à des solutions "piétonnières". Ayrault lui-même en donne la preuve avec le cours des 50 Otages de Nantes !
      Peu importent les frais déjà engagés : quand on voit le gaspillage souvent fait des deniers publics (autoroutes entreprises et jamais terminées, ouvrages d’art inutiles,...), ce n’est pas bien grave. De surcroît, une extension (pour l’instant inutile de l’aéroport actuel loin d’être saturé contrairement aux arguments fallacieux qu’avancent certains) génèrerait elle aussi des emplois, de l’activité économique...

      22.10 à 20h16 - Répondre - Alerter
    • pensez vous vraiment que ce sont des avions qui vont apporter croissance et emploi à Nantes et sa Région ? non tout au plus qq emplois de plus pour VInci et ses sous-traitants
      Il n’ y a que qq entrepreneurs qui veulent optimiser leur temps de déplacement pour penser que cela en vaut le coup
      entrepreneur moi meme dans une PME locale je ne prends l’avion que très rarement... ça n’empeche pas de développer l’entreprise...
      un outil pour une minorité donc .... quant aux voyageurs pour les vacances... c’est pas de la croissance pour la France !!!!

      22.10 à 22h06 - Répondre - Alerter
      • Bonsoir,
        Tout à fait d’accord avec vous, les avions ne vont rien apporter en terme de croissance. Toutefois, le titre d’origine que vous avez maintenu laissait, au départ, l’impression que vous défendiez l’opinion contraire.
        Cordialement.

        22.10 à 22h46 - Répondre - Alerter
    • Pas d’accord avec vous, à mon avis les seules choses qui vont croitrent, ce sont l’ego d’Airault, et les bénef de Vinci quand on dépassera le budget de départ de plusieurs millions d’euros.
      Pour le reste, prenez vos billets par internet, wc autonettoyants comme dans les gares, excellent fléchage, distributeurs de boisson et de sandwichs .... ils sont ou les nouveaux employés ....
      Les compagnies aériennes ne savent plus quoi inventer pour attirer les voyageurs, certaines sont en faillite, Air-France ne voyage presque plus en France, je me demande bien qui veut aller à Nantes en avion, qui ne peut déjà s’y rendre.
      Vous vous rendez compte un projet de 35 ans, pour désenclaver un aéroport, si c’était la vérité il y a longtemps qu’on l’aurait fait.
      Et en arrivant là, il reste encore 30 km à faire, pensez-vous que ces gens prendront un bus plus économique et plus écologique pour se rendre au centre de Nantes en passant par les routes de campagne sauvegardée, il faudra pour ces beaux messieurs des autoroutes (Vinci vous dit merci) et des taxis, le co-voiturage c’est pas standing. Le TGV, vous emmène déjà directement au centre, il n’ont cas le prendre.
      La manne économique est un leurre, et ce projet une aberration quand on cherche à économiser des milliards, on ne les gaspille pas pour une poignée de capricieux, qui ne veulent pas payer d’impôts sur leur richesse, ni pour flatter l’ego d’un ministre qui prône l’austérité.

      23.10 à 17h04 - Répondre - Alerter
    • Pour Ben, voilà pourquoi on ne pourra pas être d’accord ! On n’a pas tous la même vision positive de la croissance, bon visionnage :
      http://www.youtube.com/watch?v=1xvm...

      26.10 à 15h40 - Répondre - Alerter
  • Oh oui !!!
    S’il vous plait !!! ça fait juste plus de 30 ans que les citoyens le demandent !!!!!
    Bravo a ceux et celles qui luttent actuellement !!

    22.10 à 16h12 - Répondre - Alerter
  • Il est évident pour la majorité des nantais et manifestement également par les lecteurs de ce site que cet aéroport est mal vu par tout le monde, mais la fierté, l’orgueil de notre Premier Ministre, font qu’il refuse de "baisser les bras". Pourtant, s’il le faisait, il ne ferait que nous sembler plus intelligent, et également plus sympathique. Insister dans sa connerie ne fait que le faire descendre un peu plus dans les sondages... avec son gouvernement.

    22.10 à 15h59 - Répondre - Alerter
  • bien-sur que oui ce projet date d’un autre age celui du pétrole pas cher et de l’écologie inexistante
    vous vous rendez conte un aéroport bbc ? il marche sur la tête ou quoi ?
    Et cerise sur le ponpon ils ont prévue de créé une ferme miniature a l’entrer, comme un musée de cire, ils sont caustique ces politiques.
    temps qu’ils y sont ils pourrait :
    - empailler un écologiste
    - diffuser les message dans l’aéroport avec la voix douce et suave de cecile Duflot (on l’entend pas beaucoup en ce moment... a si sur le cannabis c’est vrai que c’est tttrrreees important comme combat écolo )
    - ouvrir des espace restauration ou on pourrai déguster des Mac Salamandre et des nugget de trittons.
    allez
    Le changement en faite c’était juste pour annoncer sont changement d’adresse postal.

    22.10 à 15h31 - Répondre - Alerter
  • Un grand oui et beaucoup d’espoir dans la lutte contre ce projet absurde et surtout scandaleusement nuisible pour l’environnement et les habitants de Loire-Atlantique et de la Terre... ! L’espoir : les gens de ce pays ne se laissent pas faire quand leur environnement est menacé, se souvenir des luttes anti-nucléaires !! Courage aux opposants !

    22.10 à 15h19 - Répondre - Alerter
  • Oui, il faut arrêter ce délire aérodramatique ! Mais la république de M. Ayrault semble se moquer des avis des riverains et des Nantais... Quelques chouans pourraient bien le rappeler à la raison, non ?

    22.10 à 14h40 - Répondre - Alerter
  • OUI absolument ... Inutile, nocif, has been avant même d’être lancé. A l’encontre de toute projection de l’avenir proche, comme d’habitude, hélas...

    22.10 à 14h32 - Répondre - Alerter
  • OUI il est clair que face à tant d’opposition depuis 40 ans , ce projet devrait être abandonné. Le peuple doit être entendu !

    22.10 à 14h17 - Répondre - Alerter
  • C’est juste évident, il suffit de prendre le temps de comparer les arguments de chaque côté pour le comprendre. La question environnementale, la question financière, la question du besoin de cet aéroport, la question de faire, la question du danger de l’aéroport actuel, la question de "l’engorgement" de l’aéroport actuel... Ce n’est pas en lisant un commentaire que vous en prendrez conscience mais en faisant la démarche de chercher par vous même je ne donne que des pistes. Et si après vos résultats vous commencez à vous posez des questions, cherchez à savoir ce que gagne Ayrault, Auxiette et cie grâce à cet aéroport, cherchez à savoir ce que gagne Vinci, ce que gagne le gouvernement... Pas seulement en terme d’argent mais de motivations personnelles également (projets futurs utopiques, ambitions immorales de grand manitou etc...) Vous comprendrez peut-être mieux pourquoi encore une fois on vous prend pour des pigeons en vous faisant croire que cet aéroport est bénéfique. Pour finir regarder les discours d’avant-après des politiciens : le moment où ils cherchaient des électeurs et maintenant... Vous comprendrez que certain ont plus à gagner en retournant leur veste, donc : ils ont bien quelque chose à gagner, ils ne sont pas neutres et ils ont bien sur tous les pouvoirs pour vous faire croire tous ce qui les arrange...

    22.10 à 14h06 - Répondre - Alerter
  • Oui, c’est déjà tellement aberrant et écoeurant qu’ils l’envisagent... y en a vraiment plus que marre de leur foutu égoïsme au service des riches de la planète et au détriment de la planète elle-même et de ses habitants, se rendent-ils bien compte à quel point on est gentils quand ce préfet a le toupet de parler de comportement violent ? Je pense qu’ils le savent très bien et qu’ils sont juste prêts à tuer tous ceux qui s’opposent à leur expansion financière en les faisant passer pour des terroristes mais maintenant ça suffitttttttttttttttttttttt !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    22.10 à 13h59 - Répondre - Alerter
  • Ce futur aéroport est un gouffre financier et environnemental
    les avions, ça ne se mange pas ! on cherche à savoir comment on pourrait nourrir 9 milliards d’habitants et on supprime des terres agricoles pour faire du bruit et de la pollution ! on marche sur la tête ! quand est-ce que les hommes politiques vont-ils cesser de se regarder le nombril ?

    22.10 à 13h49 - Répondre - Alerter
  • Bien sûr que OUI.
    De mon point de vue, l’argument le plus probant est la non conformité du projet avec la loi sur l’eau. Ce site ne peut en aucun cas accueillir un aéroport.

    22.10 à 13h49 - Répondre - Alerter
  • STOP !

    Et dans 15 ou 20 ans, on nous dira : "Désolé, c’était une connerie..." Comme d’habitude.

    22.10 à 13h42 - Répondre - Alerter
  • Il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis.
    Oui, l’état doit abandonner ce projet, n’oublions pas que le budget 2013 est un budget d’austérité.
    Dans ce contexte, cet aéroport est contraire aux efforts demandés au peuple.

    22.10 à 13h35 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité