publicité
Accueil du site > Actu > Société > Vandaliser les villes avec des plantes
25-06-2008

Vandaliser les villes avec des plantes

Taille texte
Vandaliser les villes avec des plantes
 
Alors que certains ont décidé de faucher les cultures OGM, d’autres ont entrepris de re-végétaliser les espaces publics laissés à l’abandon. Armés de pelles et de râteaux, les "guerriers-jardiniers" assiègent de plus en plus de villes.
SUR LE MÊME SUJET

La nuit tombe, les soldats de la Guerrilla Gardening s’activent. Il est temps de miner les terrains insalubres de plantes et de graine. Le constat est simple : trop de lieux et particulièrement trop d’espaces publics sont négligés et délaissés. Pour contrer ce phénomène, des jardiniers activistes ont décidé de prendre d’assaut des lopins de terre dont ils ne sont pas propriétaires. Cette réappropriation illicite de l’espace public ou des terrains vagues vise essentiellement à nettoyer, puis à redonner vie à ces lieux grâce aux plantes. Certains de ces "guerriers" vont même jusqu’à introduire des potagers en ville. La guérilla jardinière est donc une guerre bien pacifique qui loin d’être destructrice, cherche au contraire à créer un espace de vie meilleur et mieux entretenu.

Les guérilléros verts s’activent

De Londres à San Francisco en passant par Tripoli ou Sydney, la lutte regroupe plus de 80 "troupes" réparties dans le monde et listés par le mouvement anglophone GuerrillaGardening.org. Certaines manifestations des "Guerrilla Gardeners" ont même regroupé des milliers de personnes comme ce fut le cas en 2000 au Parliament Square de Londres où légumes et fleurs ont été plantés.

Les pratiques varient et sont plus ou moins radicales : certains embellissent leur ville ou cultivent des légumes mais pour d’autres il s’agit de résister aux logiques industrielles de l’agro-alimentaire (recours aux pesticides, aux OGM …). Un livre « On Guerrilla Gardening » a même été consacré au sujet avec pour slogan « combattons les ordures avec des râteaux et des fleurs ».

Crédit photo : Amanda Rataj (Toronto public space committee)

Sources de cet article

- A lire également dans le journal Los Angeles Times "Guerrilla gardener movement takes root in L.A. area"
- Site du GuerrillaGardening.org

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
1 commentaire
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité