publicité
Accueil du site > Actu > Société > Six pubs écolo-trashs
Article Abonné
17-02-2011
Mots clés
Environnement
Publicité
ONG
Monde
Diaporama

Six pubs écolo-trashs

Taille texte
Suiv

2011 : A la veille de l’ouverture du Salon de l’agriculture, l’association France Nature Environnement (FNE) a lancé une nouvelle campagne de communication malgré la demande, rejetée par la justice, d’interdiction émanant de plusieurs syndicats agricoles. Le ministre de l’Agriculture a dénoncé un « scandale ». Son homologue de l’écologie a défendu « le droit d’expression » des ONG. Agence : Mediaprism

Prec
Suiv

2010 : Cette image tirée d’une vidéo particulièrement gore visait à encourager les Britanniques à réduire leurs émissions de CO2 de 10% sur l’année. Trop polémique, elle a été retirée des écrans et l’organisation 10:10 a présenté ses excuses. Réalisation : Richard Curtis et Dougal Wilson

Prec
Suiv

2009 : A l’occasion du sommet de Copenhague, Greenpeace et la Campagne globale pour l’action climatique (GCCA) ont affiché les portraits des leaders du monde sur les murs de la capitale danoise. Les visages sont vieillis. Nous sommes en 2020 et ces leaders regrettent leur inaction passée. « Je suis désolé. Nous aurions pu arrêter un changement climatique catastrophique... et nous ne l’avons pas fait », déclarait ainsi Barack Obama, Angela Merkel, Lula, José Luis Zapatero ou encore Nicolas Sarkozy. Agence : Arc Communications

Prec
Suiv

2008 : Un humain mutant tournant au poisson pour dénoncer le risque climatique et incarner la contre-évolution. « Stoppez le changement climatique avant qu’il ne vous change », affichait WWF dans sa campagne. Agence : Germaine

Prec
Suiv

2006 : Cette campagne réalisée pour le compte du programme mondial pour l’alimentation des Nations Unies et diffusé à Hong Kong : « Quand vous mourrez de faim, tout paraît appétissant. L’Asie affiche peut-être la meilleure croissance économique au monde, mais elle compte aussi plus d’enfants affamés que le reste du monde combiné. » Agence : Publicis

Prec

6.

2003 : L’association Surfrider – qui lutte pour la protection des océans et du littoral - lance une campagne en forme de « cartes postales » et dénonce la pollution maritime qui affecte notamment la peau. Agence : Young & Rubicam

 
France Nature Environnement dénonce en affiches 4x3 les excès de l'agriculture intensive. Utiliser des visuels chocs pour tirer la sonnette d'alarme : une recette souvent payante. La preuve en six pubs qui défendent la planète.
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET

- La campagne de FNE
- Le clip de 10 : 10
- La campagne de GCCA
- La campagne de WFP
- Les pubs du WWF
- Les campagnes de Surfrider

A lire aussi sur Terra eco :
- FNE : la campagne qui buzze !
- Climat : le clip gore interdit

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter

Rédactrice en chef à « Terra eco ».

TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
Soyez le premier à réagir à cet article !
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité