publicité
Accueil du site > Actu > Opinion > « Rentrée au port, Tara ne raccroche pas le ciré »
26-04-2012
Mots clés
Océans
Point De Vue

« Rentrée au port, Tara ne raccroche pas le ciré »

Taille texte
« Rentrée au port, Tara ne raccroche pas le ciré »
(Crédit photo : V.Hilaire-Tara-Expeditions)
 
Après deux ans et demi passés à naviguer tout autour du monde, l'expédition Tara Oceans est désormais à quai. Les scientifiques vont analyser les milliers d'échantillons qu'ils ont prélevés en mer.
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET

Enfin à quai... Voilà plus de deux ans et demi que notre goélette Tara n’était pas restée amarrée plus de quelques jours. Ce constat illustre l’intensité de l’expédition Tara Oceans qui a vu se relayer à bord de la goélette plus de deux cents personnes, scientifiques, ingénieurs, marins, journalistes, observateurs et artistes. Pour toute l’équipe, en mer comme à terre, qui a œuvré avec opiniâtreté au succès de l’expédition, le moment est émouvant et l’événement de taille. Car Tara Oceans, odyssée de 115 000 kilomètres autour du globe, initiée en 2009 depuis Lorient, a atteint tous ses objectifs et même plus... Je pense à la qualité des échantillons récoltés, aux connaissances que les scientifiques en sortiront, aux images et souvenirs de voyage que nous ramènent celles et ceux qui étaient à bord, et aux visages illuminés des enfants des pays visités venus à bord.

Une des particularités de Tara Oceans qui me semble être parmi les plus importantes est sa dimension « société civile ». A contrario du fonctionnement de la recherche, ce projet n’a pas été déclenché par un appel d’offre mais par la volonté et l’énergie d’une poignée de personnes. C’est à la lecture de Darwin qu’Eric Karsenti, chercheur en biologie cellulaire, a eu l’idée de refaire un voyage comme celui du Beagle. Et c’est en 2007 lors de notre rencontre avec Eric, que nous avons décidé de construire l’expédition autour d’une solide base scientifique.

Organisme-marin. Crédit photo C.Sardet-CNRS-Tara-Oceans

Océanographes, biologistes, généticiens, physiciens et communicants se sont unis pour comprendre et expliquer comment l’écosystème évoluera au gré des changements climatiques imminents. Si le plancton est la clé de la survie des chaines trophiques marines, source de protéines de près d’un milliard d’êtres humains, il piège aussi une grande partie du dioxyde de carbone produit sur la planète. Un véritable réacteur biologique qu’il va bien falloir connaître pour le préserver, car à travers les premiers éléments de résultats, nous découvrons l’étendue de notre ignorance.

L’aventure continue

Tara Oceans continue désormais dans les laboratoires et ce pour quelques années. Le challenge va être de conserver ce groupe de chercheurs soudé autour de notre vision commune initiale mais l’envie est là et je ne doute pas de la volonté des protagonistes de faire quelque chose de grand ensemble.

Cependant, Tara Expéditions ne raccroche pas le ciré, après une escale à Paris cet hiver, la goélette repartira dès 2013 en mission tout en continuant à partager les résultats des expéditions effectuées depuis 2004 avec vous. Forts de la venue à bord du Secrétaire Général des Nations Unies, M. Ban Ki-moon, en février, nous travaillons d’arrache-pied pour fédérer les acteurs marins de la société civile internationale autour d’un message commun, lisible et atteignable pour la révision de la gouvernance des océans, et notamment de la Convention sur le droit de la Mer qui fêtera ses trente ans cette année.

Nous vous embarquerons à l’été 2013 dans le Grand Nord alors que Tara tentera d’effectuer le tour de l’Océan Arctique par les passages du Nord Ouest et du Nord Est si la glace le permet… La plupart des scientifiques et instituts impliqués dans Tara Oceans nous accompagneront pour étudier l’écosystème polaire marin et compléter le travail effectué depuis 2009. Ce sera aussi l’occasion d’ajouter de nouveaux programmes de recherche spécifiques à cette région, sur les particules de plastique ou sur les traces de polluants. Bien sûr, nous partagerons l’aventure avec vous tout en abordant les sujets d’actualité de cette région si inhospitalière et si fascinante.

2014 est encore loin mais Tara poursuivra sa route vers les récifs coralliens du Pacifique avec une équipe mixte de scientifiques, de marins et de cinéastes puisque nous travaillons d’ores et déjà à définir les contours de cette expédition avec le réalisateur Luc Jacquet et le plongeur Laurent Ballesta. Tara Expéditions, son président Etienne Bourgois et Agnès b. s’engagent sur le long terme. Parez à virer…

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
Soyez le premier à réagir à cet article !
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité