publicité
Accueil du site > Agir > Terra Responsable > Vos recettes pour un « Terra eco » indépendant

Vos recettes pour un « Terra eco » indépendant

Taille texte
Vos recettes pour un « Terra eco » indépendant
(Crédit illustration : Denis Esnault)
 
Rassurez-vous, on va vous éviter les 186 épisodes de notre rocambolesque saga. Mais « Terra eco » célèbre mine de rien son 8e anniversaire en ce début janvier. L'occasion de s'interroger sur le sens du mot « indépendance ».
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET

Comment vous dire... Il aura fallu une feuille A4 toute blanche, quelques préalables bien arrosés et une dose d’inconscience pour lancer la drôle d’aventure Terra eco. L’idée : un média indépendant doté d’une ligne éditoriale dans laquelle l’humain et l’environnement seraient au cœur du système. Ah j’oubliais. 1 500 euros dans le pot commun, histoire de figer dans le marbre le prix de la liberté.

Huit ans plus tard, l’aventure a bien entendu grandi. Nous avons connu la cave, le garage et 1 001 anecdotes, traversé de sérieux grains et « touché l’os » aussi à quelques reprises. Mais le projet flotte toujours, fort d’une équipe convaincue que notre monde et son système peuvent changer de cap. La preuve, nous bouclons ce mois-ci le 145e magazine de notre courte histoire.

Pour cela, nous avons tenté depuis ce 5 janvier 2004 de protéger la sacro-sainte indépendance de notre média. Le meilleur moyen, imaginions-nous sans doute naïvement, consistait à rendre nos contenus payants, nous affranchir de la publicité et finalement vivre de nos seuls lecteurs.

Enquêtes après reportages et sans cesse depuis ce jour, nous avons remis sur le métier l’ouvrage d’un modèle économique viable et prospère qui ne trahit ni nos ambitions éditoriales, ni notre liberté. La quête se poursuit aujourd’hui encore. La victoire d’un jour ne garantissant jamais à 100% celle du lendemain. Ce désir de faire fleurir le projet, de protéger les équipes qui le portent et d’influencer un tantinet ce monde en déséquilibre permet de soulever quelques montagnes mais il devient vain sans moyens ni indépendance.

En 2012, Terra eco veut réfléchir et échanger avec vous sur cette question. Comment imaginez-vous cette presse indépendante ? Comment garantir la pérennité de votre Terra eco ? Quels outils financiers ou juridiques lui offrir afin de sécuriser le travail et la force d’investigation de ses journalistes ? Quel rôle, quel poids vous octroyer à vous lecteurs de Terra eco ?

- Exprimez vos idées et suggestions au bas de cet article, nous vous tiendrons régulièrement informés.

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter

Président de l’association des Amis de Terra eco Ancien directeur de la rédaction de Terra eco

7 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Au dela de ’’L’abonnez-vous’’, vous pourriez proposer une campagne de ’’abonnez-les’’ en offrant aux lecteurs la possibilitité d’abonnez un deuxieme contact (exemple : 2 abonnements pour 5€/mois) ou de proposer des formules sous forme de pack d’abonnement (de 3, 6 mois ou 12 mois) a 3, 5 ou 10 personnes.
    Au dela de l’effet buzz et d’un gain dans votre captation de lecteurs/suiveurs. J imagine que la plupard des suiveurs (comme moi) sont des gens convaincus qui passent leur temps a twitter et convaincre leur proche d’idées que vous défendez.
    Personnelement, au lieu d’offrir un cadeau matériel qui sert souvent a rien, je me vois bien offrir de l’information utile a certains proches... et la réduc, c’est la carrote qui m’aide en tant que consommateur a franchir le pas.

    7.03 à 01h45 - Répondre - Alerter
  • Bonjour
    pourquoi ne pas proposer des articles payants ou des compléments d article payants via des qr code glissés dans le journal à un prix plus faible pour ceux qui ont achetés le journal. Bonne continuation .

    10.02 à 08h25 - Répondre - Alerter
  • Cheza : Dur question

    Pas de solution miracle à proposer... ni de solution tout court d’ailleurs.
    Votre abonnement internet avec son contenu "en parti gratuit / en parti payant" est déjà une bonne formule : j’ai suivi longtemps vos articles gratuits, puis j’en ai eu marre et me suis abonnée au Terra Eco en ligne... que je renouvellerais d’ailleurs l’année prochaine !

    Bonne année 2012, j’espère que l’aventure Terra Eco continuera indépendante pour encore longtemps...

    10.01 à 18h39 - Répondre - Alerter
  • Renseigner les contacts sur l’existence de Terra eco, entre autres Age de Faire, permet de multiplier les réflexions/actions. Au lieu d’être coincé(e)s par le nerf de la guerre, essayons celui de la Paix qui déconstipe efficacement les neurones...

    10.01 à 10h45 - Répondre - Alerter
  • Pas de solutions à part faire verser une cotisation pour lecture et/ou abonnement ou accepter des pubs en faisant une "certaine" sélection : vous vous retrouvez dans les mêmes problématiques que nicolas Hulot et sa fondation que les hommes politiques pris au piège du financement et ensuite du lobbying et des petits arrangements...l ’argent est le nerf de toute guerre et il vaut mieux avoir l argent de Microsoft pour faire une bonne action ...la gauche à elle de grandes idées généreuses avec l’argent des autres ce qui est pire que tout.

    9.01 à 22h25 - Répondre - Alerter
  • Heureux 2012 à toute l’équipe, mon cadeau, même si je n’ai pas les sous pour m’abonner : diffuser votre existence dans mes réseaux...Merci d’exister !

    6.01 à 15h01 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité