publicité
Accueil du site > Actu > Société > Michelin poursuivi pour violation de droits humains en Inde
19-10-2012
Mots clés
Multinationales
Inde

Michelin poursuivi pour violation de droits humains en Inde

Taille texte
Michelin poursuivi pour violation de droits humains en Inde
(Travaux de construction du mur d'enceinte de l'usine, en décembre 2010 -CCFD- Terre solidaire)
 
L'entreprise française de pneumatiques est poursuivie par cinq ONG. Elles l'accusent de bafouer les droits d'une communauté indienne, en s'implantant sur ses terres. La plainte sera étudiée en novembre à Paris.
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET

L’entreprise française s’apprêterait à inaugurer l’une de ses plus grandes usines de pneus dans la région du Tamil Nadu, dans le sud-est de l’Inde. C’est cette usine, située près du village de Thervoy, qui vaut à Michelin d’être poursuivi par le CCFD-Terre Solidaire, l’association Sherpa de lutte contre les crimes économiques, la CGT et deux organisations indiennes : Sangam, association de villageois, et la Fédération pour les droits de la terre au Tamil Nadu. Ces cinq organisations accusent le groupe de violer les droits d’une communauté d’Intouchables.

Leur plainte, déposée auprès du point de contact national (PCN) de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) en juillet, à Paris, a été jugée recevable ce jeudi.

Bibendum est-il allé trop loin pour rouler sa bosse ?

Le PCN – instance tripartite qui rassemble des représentants des ministères de l’Economie et du Travail, du Medef et des syndicats de salariés – accepte ainsi de vérifier si les agissements de Michelin dans le Tamil Nadu respectent les principes directeurs de l’OCDE. Ces principes visent à encourager les multinationales des pays membres (dont la France) à avoir, partout où elles exercent leurs activités, un comportement responsable.

L’audience, pendant laquelle l’entreprise – qui n’a pas encore réagi à l’heure où nous publions cet article – et les plaignants pourront tour à tour s’exprimer, est fixée le 22 novembre prochain à Paris, au siège parisien de l’OCDE.

Une forêt collective passée aux mains de Michelin

Les organisations de la société civile pointent du doigt le fait que les quelque 450 hectares de terre mis à la disposition de l’entreprise par les autorités locales, sans concertation de la population des 18 villages avoisinants, sont situés au cœur d’une forêt collective. Forêt qui abritait jusqu’ici des activités agricoles et pastorales, uniques moyens de subsistance des habitants.

Dans un communiqué commun aux ONG, William Bourdon, président de l’association Sherpa, déclare que « la vraie responsabilité d’une entreprise se mesure désormais au regard de la prévention des risques liés à son activité ».

« Il est très positif que le PCN ait jugé recevable notre plainte », estime pour sa part Antonio Manganella, qui suit le dossier pour le CCFD-Terre solidaire. Les plaignants demandent au PCN de suspendre des travaux de construction de l’usine (qui sont presque achevés), de mettre en place un comité de suivi rassemblant des membres de la population locale et d’obliger Michelin à mener une étude d’impact sur le long terme sur les droits de l’homme.

Des espoirs mais pas trop d’illusions

Mais Antonio Manganella ne fonde pas d’espoirs démesurés sur cette procédure, dont on pourrait connaître le résultat en début d’année prochaine. « Si le PCN nous donne raison, il va formuler des recommandations et pourra s’assurer ensuite de leur bonne mise en œuvre. Mais il n’a aucun pouvoir de contrainte. » Il recommande toutefois à Michelin de ne pas faire comme le groupe minier britannique Vedanta ressources, qui n’avait pas suivi les recommandations du PCN britannique.

Résultat : le PCN avait communiqué sur l’absence de prise en compte de ses demandes, et plusieurs gros actionnaires de l’entreprise s’étaient retirés du groupe. A tel point que Vedanta a dû reculer et annuler ses projets d’extraction polémiques en septembre dernier. C’était en Inde, déjà.

- A lire aussi sur Terraeco.net : En Inde, les bons principes de Michelin se dégonflent.

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
3 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Ne venez pas salir le cadre de vie des habitants de Vichy et des environs avec votre parodie de chimie verte. Nous connaissons vos méthodes :
    1 - "Accaparement des terres " (d’après l’ONG Corporate Europe Observatory)
    2 - "Accaparement" des élus locaux et de l’appareil d’Etat ...
    3 - Dire, AVANT : "Mais il n’y a pas de projet !" Dire APRES : "Trop tard, c’est déjà fait" !

    Michelin, la colère monte....
    Signez la pétition sur www.montpertuis.com.

    1er.03 à 21h38 - Répondre - Alerter
  • Michelin is tarnished by the mistreatment of their workers and not only for its closure. Last week workers of more than 25 years in the company were physically assaulted, they have been on strike outside of the Cali plant since it was announced closure. Violating the human rights, Michelin sent the police to enter in to force no matter what there are humans claiming a fair dismissal after so many years of service. But who can be against them ? They’re calling the homes of the workers, their families, making threats to receive the crumbs they want them taking advantage of the needs that exist in Colombia. It’s the fight of a powerful murderer against hundreds of families who have given their lives for years and now have been thrown away like dogs on the street.

    3.08 à 16h50 - Répondre - Alerter
  • Dans le conseil de surveillance du groupe michelin : Laurence Parisot, entre autres...
    Attendre de la justice, 1 réaction rapide et juste : faut pas rêver, c’est qu’il faut aussi s’occuper des expulsions de France et de Navarre, de Notre Dame des Landes et autres joyeusetés sécuritaires pour la croissance économique, voyons ! Le + efficace, c’est de faire appel aux hackers pour couler les comptes bancaires de ce genre de firmes !

    22.10 à 11h27 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité