publicité
Accueil du site > Actu > Société > Le développement durable sur les bancs de l’école
18-05-2010
Mots clés
Développement Durable
Education
France

Le développement durable sur les bancs de l’école

Taille texte
Le développement durable sur les bancs de l'école
(le site education-developpement-durable.fr)
 
Comment expliquer le réchauffement climatique en classe de sciences et vie de la terre ? Ou évoquer la déforestation dans un cours de géographie ? Un portail propose gratuitement aux élèves et aux enseignants des ressources pédagogiques sur le développement durable.
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET

Le développement durable a fait son entrée à l’école. Son enseignement est même recommandé dans la loi Grenelle 1. Le sujet n’est pas prêt de détrôner l’épreuve de philosophie en ouverture du baccalauréat mais ils est bien présent dans de nombreuses matières : Géographie, SVT (sciences et vie de la terre), Économie... La société d’édition Terra Project a mis en ligne un portail de contenus spécialisés à destination des enseignants et des élèves de collège et lycée. Elle a reçu pour cela le soutien du Ministère de l’Éducation et de l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) qui lui ont chacun apporté 90 000 €.

« Aucune discipline n’enseigne le développement durable en particulier et il y a peu de supports éducatifs disponibles en dehors des outils venant des associations militantes. Pourtant, beaucoup de professeurs ajoutent aujourd’hui cette thématique dans leur enseignement et ont besoin de ce genre de supports », explique Anne Marleix, cofondatrice de Terra Project. Une centaine d’études de cas et 250 exercices sont disponibles, sur inscription, pour permettre à ces professeurs de « préparer des cours et de diffuser aux élèves des séquences pédagogiques ». Les sujets abordés vont du bilan carbone de l’éolienne au développement durable appliqué à Los Angeles, en passant par la préservation de la forêt du Morvan.

2 000 professeurs sont déjà inscrits. Il faut dire que ce n’est pas simple d’enseigner le développement durable. Comment, par exemple, expliquer les problématiques climatiques aux élèves alors que les attaques des climato-sceptiques font rage ? « Nous n’exposons que les données essentielles qui font consensus, détaille Anne Marleix. Nous voulons faire réfléchir, pas convaincre. Nous n’avons donc pas évoqué le climato-scepticisme. Ce n’est pas exclu mais à nos yeux cette polémique n’est pas utile à l’enseignement global de la problématique ». La dirigeante reconnaît toutefois avoir adopté « une démarche engagée ». Le site compile une série d’éco-gestes à réaliser pour respecter l’environnement. « C’est quand on a compris les raisons pour lesquelles on agit que le développement durable fait sens et c’est ainsi que les plus jeunes pourront devenir des citoyens responsables », conclut-elle.

Sources de cet article
Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter

Non, nous n’avons pas à « sauver la planète ». Elle s’en sort très bien toute seule. C’est nous qui avons besoin d’elle pour nous en sortir.

1 commentaire
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • A partir de la rentrée 2010, le programme de Géographie de 5ème inclut officiellement la question du Développement durable. Moi-même enseignante en Histoire-Géographie, j’ai participé à un stage de formation sur ces nouveaux programmes : les instructions qui nous ont été données m’ont semblé très dirigistes et destinées à minimiser la responsabilité humaine et peut-être à éviter des réactions un peu trop malthusiennes.

    20.05 à 10h29 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité