publicité
Accueil du site > Actu > Énergie > Fermer sa porte : un bon moyen de s’enrichir pour un magasin
Article Abonné
2-12-2010
Mots clés
Consommation
Energies
Grande-Bretagne

Fermer sa porte : un bon moyen de s’enrichir pour un magasin

Taille texte
Fermer sa porte : un bon moyen de s'enrichir pour un magasin
(Crédit photo : teamaskins/Flickr)
 
En laissant leurs portes constamment ouvertes, les boutiques perdent de l'argent et émettent plusieurs tonnes de CO2 par an, précise une étude de l'université de Cambridge.
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET

Ce n’est pas un scoop : il fait froid. Très froid même. Et pourtant, certains magasins n’hésitent pas à laisser leurs portes béantes, histoire de mieux attraper le chaland. Mais est-ce bien nécessaire de chauffer les piétons sur le trottoir ? Et d’émettre, en passant, quelques nuages de CO2. Que nenni, répond l’association britannique « Close the door » qui milite pour la fermeture systématique des portes de boutiques. Pour prouver le bien-fondé de sa cause, elle a même publié une étude en partenariat avec l’université de Cambridge. Les chercheurs ont ausculté deux boutiques de la ville l’hiver dernier. Résultats : la fréquentation ne baisse pas et en fermant leurs portes, les magasins pourraient économiser chaque année jusqu’à 1 800 livres (2 100 euros) par an et éviter d’envoyer 10 tonnes de CO2 dans l’atmosphère, soit l’équivalent émis par un passager sur un vol Paris-New York aller-retour !

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter

Rédactrice en chef à « Terra eco ».

1 commentaire
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Bonjour,

    Un article qui tombe bien. Il y a quelques jours j’ai écrit au service clients de 2 enseignes de vêtements que l’on retrouve dans quasiment toutes les villes. Là où j’habite en effet, tous les soirs en rentrant chez moi je refais le même geste c’est à dire fermer les portes des boutiques. J’ai déjà discuté avec les vendeuses mais elles me répondent systématiquement que c’est une consigne de la direction de laisser la porte ouverte (soit dit en passant les vendeuses elles-mêmes jugent cette position absurde). Si on veut faire changer les comportements c’est bien au niveau des directions centrales qu’il faut orienter la sensibilisation. Mais j’en viens à penser qu’ils font de telles marges sur les vêtements même vendus à bas prix qu’ils ne se posent même pas la question des économies sur les dépenses de fonctionnement (chauffage, électricité...).

    Romain

    PS : je n’ai reçu aucun retour des deux enseignes

    9.12 à 21h40 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité