publicité
Accueil du site > Actu > Conso > Je ne prends pas de douche tous les jours, je suis « crado » ?
17-10-2012
Mots clés
Société
Santé
France

Je ne prends pas de douche tous les jours, je suis « crado » ?

Taille texte
Je ne prends pas de douche tous les jours, je suis « crado » ?
(Illustration : Christina Gransow pour « Terra eco »)
 
20% des Français ne se douchent pas tous les jours. Mais ce ne sont peut-être pas les plus sales de l'Hexagone...
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET
Article publié dans le

N°42 - décembre 2012

Faut-il avoir confiance dans le bio ?

« Un Français sur cinq ne se douche pas tous les jours. » La statistique tirée d’un sondage BVA et publiée ce lundi, s’est répandue comme une traînée de poudre. Elle a donné lieu à de joyeux échanges de blagues entre amis, et il a suffi que l’on aborde le sujet à Terra eco pour que l’équipe de votre journal préféré se noie dans ces aquatiques débats.

La douche, abysse à débat

La meilleure preuve de cet engouement est probablement le réseau social Twitter. Voilà deux exemples de réactions, choisies au hasard :

Avouons-le maintenant, j’appartiens à la minorité de Français qui réalisent très rarement le grand Chelem des sept douches en une semaine. Les réactions à ce sondage me posent donc trois questions :

- Une première, plutôt personnelle : Peut-on avancer, comme le fait l’ancienne professeur de l’émission « Star Academy » sur Twitter, que je suis un « crado » ?

- Risque-t-on de développer de fortes odeurs corporelles si l’on zappe une douche ? Pour revenir au registre personnel, mes collègues ont-ils l’amabilité de se boucher le nez discrètement en ma présence ?

- Je constate qu’à la fois RTL.fr, Metrofrance.com, BFMTV.com ou encore Jeanmarcmorandini.com ont tous titré leur article sur ce chiffre. Or cette étude, menée dans le cadre de la Journée nationale du lavage des mains, révélait aussi que pas moins de 12,5% ne se lavent pas systématiquement les mains en quittant les toilettes. Pourquoi la douche quotidienne paraît-elle plus importante que le lavage des mains post-water-closet ?

Où j’apprends que je ne suis pas un « crado »

Commençons par évacuer la première question. « Il n’y a à ma connaissance jamais eu d’étude scientifique qui montre une différence en termes d’hygiène entre se laver tous les jours et se laver tous les deux jours » , assure le docteur Brigitte Roy-Geffroy, directrice de la Société française de dermatologie. Ce que confirme Fabien Guibal, qui exerce lui à l’hôpital Saint-Louis à Paris : « Pour l’immense majorité des gens, l’absence de douche n’est problématique que s’il y a un risque de prolifération de bactéries dû à la chaleur. Dans des lieux froids et secs, le risque est très faible. Pour caricaturer, vous pourriez passer un mois au pôle Nord sans prendre de douche sans que cela ne pose de problème. »

Ouf, je respire. Mais ne jetons pas le bébé avec l’eau du bain, et évoquons la cruciale question des odeurs. « Le principal but de la douche est effectivement aujourd’hui de lutter contre les odeurs corporelles, et correspond donc à une fonction de confort qui est très culturelle. A ce titre, un rythme d’une douche tous les deux jours est largement acceptable sauf activités physiques particulières », avance le praticien. Brigitte Roy-Geffroy conseille, elle, une toilette par jour, mais pas forcément une douche ou un bain. Tous deux s’accordent par contre sur la nécessité d’une bonne hygiène des mains, qui sont le « principal vecteur de bactéries ». Les vrais « crados », ce sont donc ceux qui négligent le passage au lavabo. Pas encore convaincus ? Rappelons qu’un Français consomme en moyenne 137 litres d’eau par jour, dont 40% rien que pour se laver. Eviter une douche de temps en temps est donc le meilleur moyen de réduire votre consommation d’eau.

Trop de douche tue la douche ?

Reste une question, concernant les 11,5% des Français qui prennent plusieurs douches par jour. Cette pratique n’est pas utile, sauf cas exceptionnels. Mais peut-elle être néfaste pour la peau ? « Il peut y avoir un effet délétère à se laver trop souvent », confirme Brigitte Roy-Geffroy. Car l’eau n’hydrate pas la peau. Au contraire : elle la dessèche, en particulier si cette eau est calcaire. Par ailleurs, certains produits de toilette sont agressifs. Si bien qu’une douche peut altérer la protection naturelle de la peau, appelée film hydrolipidique, et constituée de sueur et de sébum. Ce qui peut provoquer des inflammations et « des sécrétions réflexes et accrues de sébum », explique la praticienne.

« Cette altération du film hydrolipidique est inconfortable mais n’est pas dangereuse, nuance Fabien Guibal, car les bactéries à la surface de la peau se développent à une vitesse exceptionnelle et le film se recompose donc en une ou deux heures. » Si vous tenez vraiment à passer sous la douche plus d’une fois par jour, veillez toutefois à prendre les produits les moins agressifs possibles, comme des savons surgras et sans colorant. Et pour nettoyer votre bilan, il vous faudra tenter de réduire vos autres postes de consommation d’eau. Besoin de conseils ? C’est ici.

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter

Non, nous n’avons pas à « sauver la planète ». Elle s’en sort très bien toute seule. C’est nous qui avons besoin d’elle pour nous en sortir.

35 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Tres interessant vos commentaires. Je ne prends pas de douche tous les jours tout simplement parce que je trouve cela un peu chiant. Et je fais aussi comme vous, je me lave les parties intimes, les aisselles et je me brosse les dents surtout si je dois sortir et rencontres des gens car je vis seule. Comme ca j’evite d’incommoder les autres. Je cherche une alternative naturelle au deodorant chimique car je sue beaucoup.

    J’aime bcp l’idee de recuperer l’eau froide pour nettoiyer et pr le WC.

    4.04 à 09h41 - Répondre - Alerter
  • J’abonde dans le sens des économiseurs d’eau et donc de douches :
    Je récupère l’eau de lavage des légumes, de rinçage de la théière, de rinçage vaisselle dans un seau, posé de façon très accessible dans la cuisine. Je m’en sers ensuite pour "tirer la chasse".
    Je lave la vaisselle dans deux bassines quand je la fais à la main : on utilise beaucoup moins d’eau, et on récupère celle de rinçage, comme cité plus haut.
    Pour obtenir de l’eau très chaude après le repas, le premier litre qui coule froid, est récupéré dans la bouilloire, que je mets en marche : elle me chauffe donc cette quantité d’eau (non perdue ainsi) qui sert alors à laver la vaisselle, en complétant avec celle qui coule enfin chaude au robinet.
    Dans la salle de bains, j’ai mis une bassine qui récupère l’eau froide de tous les robinets (lavabo, bidet, douche) lorsque l’on attend d’obtenir de l’eau chaude pour la toilette. Elle me sert à arroser les plantes, ou à "tirer la chasse", selon les besoins. Tout ma famille s’y est habituée et raisonne ainsi.
    Pourtant, je travaille. Ce n’est pas une histoire de temps...

    Par ailleurs, étant infirmière libérale, je m’occupe d’un grand nombre de personnes âgées, souvent alitées, en tous cas fatiguées. Très peu d’entre elles supportent l’effort que demande une douche, ou sont aptes physiquement à s’y rendre. Je fais surtout des toilettes "au lit".
    Avec une bassine, je lave ces patients de la tête aux pieds si nécessaire, en la remplissant 2 fois (3 si besoin). Cela correspond à environ 10/12 litres d’eau. Et je puis vous assurer qu’ils sont à l’aise, et "propres" !
    Et jamais avec un gel douche : c’est irritant et cela demande beaucoup trop d’eau pour rinçage du gant de toilette et de la peau.

    Moi-même, malgré ce travail auprès d’eux, je ne me douche pas tous les jours (1jour sur 3 en moyenne). Il suffit de se laver au lavabo.
    Lavage des mains extrêmement souvent par contre (maniaquerie professionnelle !), et, comme le signalait un blogueur : AVANT et APRES le passage aux toilettes. Avant pour
    se protéger soi, après pour protéger les autres...

    6.10 à 22h39 - Répondre - Alerter
    • Bonjour, pour l’émission c’est mon choix : je recherche des personnes qui ne se lavent pas souvent pour le thème "je ne me lave pas" avec un vrai discours. J’ai lu votre post et j’aimerais en discuter avec vous. Si cela vous intéresse, pourriez- vous m’appeler au 01.53.84.30.24 s’il vous plait ?
      Merci d’avance
      Elodie
      journaliste c’est mon choix
      01.53.84.30.24

      13.11 à 18h01 - Répondre - Alerter
    • Bonjour Gribouille,

      Je travaille pour l’émission "Comment ça va bien !" présentée par Stéphane Bern sur France 2 et nous allons réaliser un reportage sur les bactéries "utiles" à notre peau que l’on élimine en prenant trop souvent sa douche et en utilisant du gel douche (plein de produits chimiques).

      Après lecture de votre post, nous avons pensé qu’il serait pertinent que vous témoigniez dans une séquence du reportage si vous êtes d’accord pour expliquer votre démarche.

      N’hésitez pas à me joindre par mail pour toute question ou demande.

      Merci beaucoup.

      La rédaction beauté de CCVB !

      11.12 à 12h28 - Répondre - Alerter
  • Merci pour cet article qui fait réfléchir. Simplement, je crains qu’une idée reçue soit répandue dans cet article : il faudrait se laver les mains une fois être passé aux toilettes. Certes, il s’agit d’un acte d’hygiène élémentaire.
    Mais on en oublie que les mains sont les parties du corps les plus sales et qu’il est donc plus urgent de les laver AVANT de passer aux toilettes. Je pense que c’est un acte encore plus élémentaire mais pas pas présent dans nos pratiques quotidiennes.
    Pour caricaturer, notre imaginaire pense que le sexe est sale alors que les mains sont propres.. J’en doute fort

    14.12 à 14h47 - Répondre - Alerter
  • Vraiment, Terra Eco, je trouve indécente votre façon de poser la question ! Votre formulation laisse planer un doute... Les millions de personnes - en France et de par le monde, qui ont à peine quelques litres d’eau par jour à leur disposition, seraient-ils crados ? Votre question amène les citoyens anti-gaspi à se justifier : non on ne sent pas mauvais... Je vous ai connu plus créatifs dans l’art d’encourager les comportements vertueux ! Du coup, je le revendique haut et fort : NON JE NE PRENDS PLUS DE DOUCHE TOUS LES JOURS DEPUIS QUE J’AI VISITE LE PLUS GRAND CENTRE DE TRAITEMENT DES EAUX USÉES EN FRANCE, ET LE PLUS MODERNE... J’ai été traumatisée de voir ces surfaces immenses consacrées à gérer nos gaspillages, les tonnes de résidus "ultimes" enterrés ou exportés un peu plus loin, les émanations toxiques... (beau sujet de reportage pour Terra Eco). Il est grand temps de se réveiller. J’attends le jour où le prix de l’eau intégrera le coût de l’environnement...

    14.11 à 08h46 - Répondre - Alerter
  • Je me douche en fonction de mon activité physique et de la saison ! En moyenne c’est une fois tous les deux jours et...aucune mauvaise odeur ! C’est à chacun de juger en fonction de son métabolisme (certaines personnes transpirent plus que d’autres !) , des activités pratiquées, de la chaleur etc. Je rappelle aussi que se laver au gant est tout aussi efficace et nettement moins consommateur d’eau !

    8.11 à 21h40 - Répondre - Alerter
    • Non ce n’est pas être crade ni sale..il y a cinquante ou soixante ans les gens en France ne se douchaient pas car seuls les riches disposaient d’une douche ou baignoire..Etaient ils sales ?Non ! Ils prenaient une bassine et se savonnaient tous les jours le visage,les parties intimes et voilà..je n’aime pas prendre de douche tous les jours pour ma part et puis mon appart est vétuste,c’est peut être la raison,il est vieux,je m’y sens pas très bien..et sauf l’été ou je transpire et me lave les pieds en plus tous les soirs car sinon je trouve qu’ils sont sales,et ne sentent pas le frais,je me lave un jour sur deux comme un chat,les aisselles,les parties intimes et c’est tout..et ca suffit..un bon savon,un gant de toilette et ca économise l’eau. En France on se lave beaucoup trop,j’ai connu un mec qui se lavait deux a trois fois par jour,il avait décapé sa peau et un autre qui se lavait pas du tout il était pas ragoutant,ce sont les extrèmes mais bon..Pas besoin de se décaper la peau..une douche par jour ou tous les 2 jours suffit largement si on a un mode de vie sédentaire et le reste en toilette de chat..après tout dépend la transpiration mais on peut se laver dans une bassine.Je trouve ca plus agréable,plus tactile les éviers ou les bassines..

      22.06 à 23h09 - Répondre - Alerter
      • Bonjour Severina,

        Je travaille pour l’émission "Comment ça va bien !" présentée par Stéphane Bern sur France 2 et nous sommes à la recherche d’une personne acceptant de témoigner sur sa démarche santé de ne pas prendre de douche tous les jours.
        Il s’agirait d’une interview dans le cadre d’un reportage beauté sur les bactéries "utiles" à la peau que l’on élimine en prenant trop souvent des douches ou en utilisant des gels douche pleins de produits chimiques.

        Si vous êtes d’accord pour témoigner ou pour toute question, n’hésitez pas à me contacter au 01. 80. 60. 95. 21.

        Merci beaucoup.

        Manon de la Rédaction beauté CCVB !

        11.12 à 12h35 - Répondre - Alerter
  • En panne de douche, j’attends le plombier depuis un mois et je suis donc contrainte de ne prendre une douche que tous les trois jours chez ma fille. Je n’ai pas l’impression de puer plus que d’habitude et je pense que l’on peut de toute façon se laver sans consommer des quantités d’eau : lavage des aisselles et bidet. Je ne fais jamais l’impasse sur le lavage des mains que je considère essentiel, mais là aussi j’évite de faire couler trop d’eau, meme si je ne suis pas chez moi (resto). Idem pour les dents, inutile de faire couler l’eau quand on les brosse, elle ne sert qu’au rinçage.
    Quand les Français perdront-ils leurs préjugés sur le bidet ? j’habite en Italie où il est très répandu et je le trouve extremement pratique car il permet de se laver sans consommer des quantités d’eau.
    Economiser l’eau est un geste responsable.

    30.10 à 08h40 - Répondre - Alerter
  • Les Français ont été statistiquement considérés comm eles plus sales du monde, parce que les statistiques venaient d’Unilever, à une époque où les Français utilisaient encore beaucoup le savon de Marseille (hautement recommandable) plutôt que toutes ces cochoneries insupportablement parfumées aux faux fruits archi-chimiques. Donc il était considéré qu’ils ne se lavaient pas puisqu’ils n’utilisaient aps de produits unilever...
    Bon, ceci dit, le métro et le bus de ce pays au mois de mai, quand la population commence à alléger sa tenue, c’est parfois pénible, et mon expérience de terres tropicales me fait penser que les gens d’ici se lavent moins que les gens d’ailleurs.
    D’autre part, quand j’y étais, aux-dits tropiques, on n’avait pas d’eau. J’ai appris à me doucher dans un demi seau d’eau. Et j’étais propre, je vous le jure. Tous les jours. D’ailleurs pour ce qui est de la douche, perso je la trouve très pratique, bien plus que de me laver au lavabo, mais on n’est pas obligé d’y rester demi-heure, ni d’utiliser de savon. La douche à l’eau, ça lave, oui, oui, et en très peu de temps. Et puis l’été on peut arroser avec cette eau, quand on n’y met pas de produit ou qu’on en met très peu et pas n’importe lequel. Le savon de Marseille est un très bon insecticide pour plantes. Alors la douche fait plusieurs emplois.

    23.10 à 16h52 - Répondre - Alerter
  •  ::o))
    C’est comme l’histoire de l’Africain étonné qui dit à un Européen : "Vous, vous êtes tellement riche que vous chiez dans l’eau potable !!!"

    23.10 à 14h55 - Répondre - Alerter
  • Résumons-nous :

    1) nombre de douches raisonnables par semaine en fonction de ses activités physiques :

    - nous préservons notre environnement (moins de gaspillage ET de pollution de l’eau - donc à traiter avec gaspillage d’énergie aussi)
    - notre peau nous remercie : moins agressée
    - moins de déchets si utilisation gel douche = récipient plastique à jeter...(perso je suis revenue au savon, moins consommateur d’eau car plus facile à rincer !)

    Le "petit plus" évoqué : récupérer l’eau froide de la douche dans un seau pour utiliser ailleurs plutôt que de la laisser couler jusqu’à température idéale

    2) adopter les toilettes à séparation ou les toilettes sèches pour éviter les "engorgements" d’égoûts...qui arrivent plus souvent parce que les gens jettent n’importent quoi dans les toilettes que par "excès de caca" (un vrai casse-tête pour les stations d’épuration !)

    3) les plus escrocs ne sont pas ceux qu’on croit : ceux qui nous vendent depuis des dizaines d’années à coup de pub télé des belles nénettes sous la douche avec leur gel pour nous faire consommer de produits pour la douche nous ont bien conditionnés...regardez la taille du rayon gel douche en hypermarché...fascinant...

    Bref, ne pas prendre de douche n’a jamais empêché de se laver...comme disait l’autre, "l’ouverture d’esprit ne se limite pas à une fracture du crâne"

    22.10 à 06h57 - Répondre - Alerter
  • eh bien moi je prends une douche tous les jours, que je savoure chaque fois intensément car quand j’étais enfant, je me lavais au gant de toilette dans une bassine...j’essaie de faire vite pour ne pas gaspiller l’eau mais je pourrais difficilement faire l’impasse sur ce geste de bien-être..çà ne m’empêche pas de me laver très fréquemment les mains, et pourtant je ne suis pas maniaque mais c’est indispensable pour ne pas contaminer ses enfants quand on prépare les repas.

    20.10 à 12h56 - Répondre - Alerter
    • Je comprends bien les personnes qui n’ont pas connu l’eau courante, il fallait même aller la chercher au puits. Se laver près du feu de la cheminée en plein hiver ne réchauffait pas forcément les corps mouillés... Ceci était valable certainement plus en campagne qu’en ville où l’eau courante est arrivée plus tôt.
      Mais ce que je n’arrive pas à comprendre (outre la facilité d’ouvrir le robinet et donc de moins d’efforts), c’est comment on en est arrivé à passer d’un extrême à l’autre. En dehors de métiers ou activités physiques intenses, rien ne nécessite de prendre une douche par jour, encore moins plusieurs !!! Une "toilette de chat" la moitié du temps suffit.
      Le lavage des mains par contre est absolument nécessaire après des activités salissantes (bien sûr en ne laissant pas l’eau couler pendant le savonnage) . Ceci est surtout essentiel pour protéger la santé des enfants. Dans les maternités où les nourrissons ont moins de 5 jours, qui se lave les mains avant de les prendre dans les bras ?
      Autrefois, les médecins se lavaient les mains entre chaque patient : qui le fait encore ?

      Concernant ceux/celles qui font le ménage tous les jours (j’en ai rencontré une qui tirait même ses meubles chaque jour !), à part la pièce de la cuisine et les toilettes, rien de nécessite de récurer la maison de la sorte.
      Et que dire encore des vêtements (outre les bleus de travail) mis au linge sale alors qu’ils n’ont été porté qu’une fois !!
      Tout ceci démontre chez ces personnes ce que je pense qu’on pourrait appeler des TOC (troubles obsessionnels compulsifs) qui les empêcheraient de dormir, ou même de vivre... si ces gestes (réellement exagérés) n’étaient pas faits.
      Sachez Mesdames et Messieurs que ça se soigne... !

      En tout cas pour moi, ma priorité est claire : il est urgent d’économiser de l’eau potable pour que nos enfants et nos petits-enfants... puissent tout simplement boire !

      23.10 à 11h53 - Répondre - Alerter
  • Journalistiquement, on peut se demander quel est l’intérêt de ’’faire mousser’’ cette info ?
    1.Ce sondage a été réalisé en questionnant... 1000 personnes.
    2.Il a été commandé par une firme spécialisée dans la vente de distributeurs de gel nettoyant, essuies-mains et savons, auprès des entreprises et collectivités
    3.Cette même firme soulignant dans son préambule, qu’en cette période automnale où d’horribles virus et bactéries s’apprêtent à répandre la TERREUR dans tous les lieux publics, il est de son devoir d’alerter les masses sur la nécessité absolue de consommer sans retenue, plusieurs fois par jour, du gel nettoyant, des essuies-mains et du savon.
    Allez, on tire la chasse ?

    19.10 à 18h20 - Répondre - Alerter
  • Il y a plusieurs facteurs à la sécrétion excessive sudoripare : efforts physiques ou mentales intenses + taux hormonal propre à l’individu + alimentation chargée en toxines.
    Oui, je fais partie des gens qui se lavent les mains, chaque fois que je dois manger, étreindre les miens, et autres instants sacrés de mon existence. Les parties intimes avec 1l d’eau me suffit + 1l et1/2 pour mes pieds. Je ne transpire abondamment que lorsque je suis malade, ou que mon système immunitaire doit évacuer certains excès. Et surtout j’évite de cacher mon malaise corporel par des parfums de synthèse. Me doucher quotidiennement, implique que je dois passer du temps à me ré-hydrater le corps, à chaque fois. Car outre que ma peau de tropicale en sort lézardée de calcaire et de démangeaisons, je n’ai pas le temps de ne penser qu’à me pomponner...L’hygiène commence par l’interne...

    19.10 à 13h35 - Répondre - Alerter
  • le message "prendre une douche plutôt qu’un bain" m’a tjs fait réagir ! J’ai 50 ans, quand j’étais enfant le bain c’était une fois par semaine. Au fil des années, l’équipement des salles de bains s’est souvent amélioré côté douche, notamment. Et la douche, c’est pour la plupart, ts les jours ! Je ne suis pas sûre qu’une douche ts les jours soit moins consommatrice d’eau qu’un bain 2 à 3 fois par semaine, par ex !
    je suis très propre, je ne sens pas mauvais, j’ai une vie sociale riche au contact de plein de gens ....et par cohérence (avec mon souci de préserver les ressources naturelles), j’ai cessé de prendre une douche ts les jours, habitude que j’avais prise par facilité, ou conformisme.
    Notons aussi, que la douche s’accompagne souvent de produits très industriels aux composants bien chimiques et aux emballages très markettés. La toilette au lavabo avec la gant et le savon, c’est bien plus simple.

    19.10 à 09h03 - Répondre - Alerter
  • C’est vrai que cela ne veut pas dire pour autant ne pas ce laver, mais bon la réputation au sujet de l’hygiène des Français n’est pas reluisante.

    18.10 à 15h49 - Répondre - Alerter
  • Et c’est faux, archi-faux, voilà ce qui me dérange avec cette enquête qui pousse encore à faire des conclusions hâtives.

    "Brigitte Roy-Geffroy conseille, elle, une toilette par jour, mais pas forcément une douche ou un bain." Là tout est dit, "ne pas prendre de douche" ne signifie pas "ne pas se laver".
    La plupart des gens qui ne prennent pas de douche tous les jours font leur toilette pourtant tous les jours, oui ils se lavent !!

    17.10 à 22h55 - Répondre - Alerter
    • Tout à fait d’accord. Ne pas prendre de douche ne veut pas dire ne pas se laver ! Tout le monde n’a pas de douche et un lavage minutieux au gant au lavabo est bien souvent plus efficace qu’une douche baclée. De plus cela voudrait dire qu’une grande partie de l’humanite est crade c’est du grand N’importe quoi venant de la part de gens privilegies et qui ont deja oublie que les douches sont recentes dans l’histoire de l’hygiene a domicile.

      18.10 à 10h39 - Répondre - Alerter
    • Pareil, 2-3 douches par semaine, et les autres jours au lavabo+gant (ça réveille autrement plus !). Et surtout jamais de bain !
      Après j’utilise du savon d’alep et un gel douche solibio du limousin sans cochonnerie. je faisais avant qu’avec le savon d’alep mais sur le corps ça moussait pas suffisamment. Pour les cheveux, la tête tondue et 2 lavages par semaines au savon et ça brille comme neuf.
      Les gens sont obsédés par la propreté, je sais pas d’où ça vient cette maladie mentale, c’est du même genre que tout désinfecter chez soit sans arrêt. J ’en connais qui se douchent avant de se pieuter (pas une douche pour être propre avant de faire crac-crac, hein), et le lendemain matin... Aux fous !

      19.10 à 07h04 - Répondre - Alerter
  • Bonjour,

    Je m rappelle lorsque j’était étudiant (alors je ne parle pas de mes parents), nous n’avions pas de douche ou de bain dans les dortoirs. C’était à l’évier... et pourtant nous avions eu cours de gymnastique. Les moeurs ont évoluée. L’eau est plus facilement disponible pour nous, mais pas pour tout le monde... (blogueurs, blogueuses, vous pouvez offrir 1 an d’eau potable à un enfant, allez voir sur mon site www.gestes-environnementaux.Com).

    Le dermatologue a interdit la douche tout les jours à une amie.... la peau se déssèche.... elle est à 2 à 3 douches semaines.

    Bon nettoyage.

    17.10 à 21h15 - Répondre - Alerter
  • endoctrinés par l’idéologie escrolo, les allemands tirent tellement peu la chasse que les égouts
    s’engorgent.

    A la fin, des quartiers entiers puent la merde. Les égoutiers sont obligés in fine d’envoyer de l’eau sous pression.

    Ce qui consomme au final bcp plus d’eau.

    Ce genre de problème "technique" commence à apparaître sur Paris

    17.10 à 20h48 - Répondre - Alerter
    • Vos sources ?

      17.10 à 22h46 - Répondre - Alerter
      • lamoule : Samuele Furfari

        Fonctionnaire européen depuis 30 ans.

        Spécialiste des questions énergétiques.

        Dernier ouvrage paru "L’écologie au pays des merveilles"

        18.10 à 10h35 - Répondre - Alerter
        • ok, je vais être obligé de vous faire confiance, n’ayant rien trouvé à ce sujet sur google, et ne parlant pas allemand :-)
          En tout cas je n’ai rien senti quand je suis allé visiter Berlin et Francfort :-)

          J’ai tendance à penser qu’à Paris par exemple, le nombre d’"escrolo" (comme vous dites) qui tire trop peu la chasse d’eau est bien trop faible pour avoir le moindre impact sur les égouts. Mais il est aussi très probable que quelques égouts mal conçus s’écoulent mal, et ça n’est pas nécessairement lié au nombre de fois où on tire la chasse d’eau...

          18.10 à 23h24 - Répondre - Alerter
    • Une autre méthode : recueillir l’eau de la douche dans une bassine et l’utiliser pour les WC...

      18.10 à 05h59 - Répondre - Alerter
    • Abécé : escrolo

      Ce n’est pas parce que vous ne faites pas attention à votre environnement et que vous n’en avez cure que vous devez qualifier les écologistes d’escrocs. D’ailleurs visiblement, vous n’avez visiblement jamais eu affaire à des escrocs, sinon vous sauriez que ceux-ci agissent à votre détriment et pour leur profit personnel. On cherche vainement où est le profit personnel dans le cas que vous nous présentez.

      Sinon, les faits que vous rapportez sont des anecdotes, et comme vous le rappelez à juste titre, la solution est facile.
      En revanche, lorsqu’il n’y aura plus de poissons dans la mer, et que nos nappes phréatiques seront contaminées par du gaz de schiste, vous pourrez tenter tout ce que vous voulez, vous devrez attendre quelques décennies voire milliers d’années avant de voir la situation se résorber (certaines nappes phréatiques sont même encore plus âgées que ça...)

      18.10 à 22h50 - Répondre - Alerter
    • Abécé : Et d’ailleurs...

      Rejeter ses excréments dans de l’eau potable et traitée n’est pas du tout écologique.
      Une très mauvaise idée, qui s’est malheureusement développée par facilité. Renseignez-vous sur les autres solutions existantes, et si elles étaient adoptées, nous aurions les égouts les plus propres du monde.

      18.10 à 22h53 - Répondre - Alerter
    • Endoctrinés par l’idéologie escrolo ?? Je comprends pas ce que ça veut dire, surtout que le reste du message et le pb constaté sont sans rapport.
      Heu sinon, c’est après le pipi qu’on tire pas la chasse en principe si on doit ne pas la tirer. Après la grosse commission ça m’étonnerait que beaucoup s’amuse à tout laisser en plan ! lol En tout cas je m’y amuserais pas vu se que je relâche ^^
      Mais bon, vaut mieux manquer d’eau ou que ça pue la merde ? Oui on se la pose pas cette question ici car on a pas de soucis, mais en inde ou le continent juste en dessous d’une autre, ils n’ont pas la chance de pouvoir être aussi difficile que vous niveau odeurs (de merde ou des gens crados). Voilà pour les chochottes égoïstes intègres. ;)

      19.10 à 07h14 - Répondre - Alerter
      • Bien entendu après la "grosse commission" il faut tirer la chasse, mais tous les flux d’eau (douches etc) contribuent
        à faire "couler" les égouts.

        Par ailleurs, on ne manque pas d’eau (cycle de l’eau : évaporation, pluie, ruissellement etc).

        Tout ça c’est des pbs de riches, ce qu’il manque c’est de l’énergie dans les PVD pour traiter et acheminer l’eau

        25.10 à 22h43 - Répondre - Alerter
        • J’aime pas penser juste au présent. L’écologie c’est penser au futur, ne pas gaspiller et dégueulasser ce qui un jour pourrait nous manquer pour x raisons.
          A mon sens l’eau douce et accessible est d’une quantité si infime qu’il me semble précieux de l’utiliser avec parcimonie. Ne serait-ce que par par solidarité, même si économiser chez nous n’aura pas d’effet pour ceux plus au sud.
          Et puis comme vous commencez à le dire, assainir, retraiter et acheminer l’eau, ça demande de l’énergie.
          Mais bon, au final économiser quelques litres d’eau par an avec sa chasse si on mange du bœuf et du lait c’est complétement stupide (15.000 litres le kilo de bœuf selon la FAO et c’est pas de l’eau forcément utilisée là où elle est abondante..).
          Pour ceux qui veulent significativement économiser de l’eau, devenez végétalien. La chasse c’est du pipi de chat à côté, si je peux m’exprimer ainsi.

          26.10 à 00h52 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité