publicité
Accueil du site > Actu > Société > En Mongolie, une invasion de mineurs en sol majeur
Article Abonné

En Mongolie, une invasion de mineurs en sol majeur

Taille texte
Suiv

La capitale mongole, Oulan-Bator, compte 1,5 million d’habitants. Les populations venues de la campagne s’installent en banlieue, dans des yourtes.

Prec
Suiv

A Sainshand, dans la province de Dornogobi, un forage sur un site d’exploration de minerai d’uranium de la firme française Areva.

Prec
Suiv

Sainshand compte environ 25 000 habitants. 6 000 personnes arrivent chaque année pour profiter d’un nouveau parc industriel créé par l’Etat.

Prec
Suiv

La mine de cuivre de Oyu Tolgoï, dans le sud du désert de Gobi. 15 000 salariés y exploitent le plus grand gisement d’or et de cuivre de la planète.

Prec
Suiv

Le « Blue Sky Building », à Oulan-Bator. Il domine la place Sukhbaatar et abrite des sièges d’entreprises, des restaurants et un hôtel de luxe.

Prec

Les grandes enseignes occidentales (ici le magasin Louis Vuitton de la place Sukhbaatar) envahissent Oulan-Bator.

 
La capitale mongole, Oulan-Bator, compte 1,5 million d’habitants. Les populations venues de la campagne s’installent en banlieue, dans des yourtes. Attirés par les incroyables ressources de son sous-sol, entreprises et capitaux étrangers affluent dans la steppe. Et le pays et ses trois millions d’habitants connaissent une croissance aussi subite qu’effrénée.
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET
Article publié dans le

N° 52 - novembre 2013

Habitat partagé : Et si on vivait ensemble ?

Ici règnent grues et bulldozers. L’ère des transhumances et des rites d’un autre temps a fait place aux centres commerciaux et aux mines à ciel ouvert. La Mongolie et ses 3 millions d’habitants basculent brutalement dans un nouveau millénaire. C’est dans le sous-sol que se cache l’explication. 150 millions de tonnes de charbon, du cuivre en quantité, du fer, de l’uranium, du zinc, du nickel, des « terres rares »… Rien ne manque. Les Mongols ont un trésor sous les pieds, que convoitent des dizaines de multinationales. Areva vient y piocher le carburant de ses centrales. Vuitton, BMW ou Maserati sont les nouveaux totems de la capitale, Oulan-Bator. Grand comme deux fois et demi la France, le pays est transfiguré par un taux de croissance fulgurant (17 % en 2012) et un revenu moyen par habitant qui devrait décupler d’ici à 2015, bondissant de 1 500 à 15 000 dollars (1 110 à 11 100 euros). Prise en sandwich entre la Chine et la Russie, la Mongolie du président – tout juste réélu – Tsakhiagiin Elbegdorj tente de regarder vers de nouveaux alliés économiques, comme l’Europe ou les Etats-Unis. Sur fond de steppes, un condensé de mondialisation. —

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter

Président de l’association des Amis de Terra eco Ancien directeur de la rédaction de Terra eco

TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
Soyez le premier à réagir à cet article !
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité