publicité
Accueil du site > Actu > COP21 > Des paradis pas (encore) perdus
Article Abonné
25-08-2011
Mots clés
Tourisme
Biodiversité
Monde

Des paradis pas (encore) perdus

Taille texte
 
Fascinantes, les îles du bout du monde sont aussi souvent menacées par le changement climatique. La preuve avec une exposition du Centre national de la mer Nausicaá.
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET
Article publié dans le

N° 28 - septembre 2011

La contre-attaque du nucléaire

Pour son vingtième anniversaire, le Centre national de la mer Nausicaá, à Boulogne-sur-mer, dans le Pas-de-Calais, raconte des « Histoires d’îles » (1) paradisiaques et vulnérables. Ainsi, l’exposition se place au confluent de deux caractéristiques : d’un côté, ces îlots coralliens qui inspirent l’évasion ; de l’autre, ces bouts de terres menacés immédiatement par le changement climatique. Autre paradoxe : la mer offre à leurs habitants une grande partie de leurs ressources tout en les isolant du reste du monde. Pour mieux saisir ces ambivalences, quoi de mieux que de discuter en direct avec ces insulaires sur le plateau multimédia de l’expo ? Le centre Nausicaá, qui s’est associé à l’Alliance des petits Etats insulaires pour l’événement, veut ainsi mettre en lumière les solutions, souvent pionnières, inventées pour parer à une angoisse croissante : se faire engloutir par la montée des eaux. —

(1) Exposition présentée pour une durée de trois ans.

Sources de cet article
Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
Soyez le premier à réagir à cet article !
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité