publicité
Accueil du site > Actu > Le marketing expliqué à ma mère > Comment dénoncer une pub choquante ?
Article Abonné
25-08-2010
Mots clés
Publicité
France
Interview

Comment dénoncer une pub choquante ?

Taille texte
Comment dénoncer une pub choquante ?
(Crédit photo : DR)
 
Trois questions à Anne-Carine Jacoby, avocate spécialisée dans le droit de la propriété intellectuelle.
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET
Article publié dans le magazine
"Pub et écologie : comment les marques vous manipulent"

Pouvez-vous nous raconter pourquoi vous avez déposé une plainte devant le Jury de déontologie publicitaire (JDP) contre la publicité pour la lessive Le Chat « Eco-Efficacité » ?

Je n’agissais pas en tant qu’avocate mais comme citoyenne : n’importe qui peut saisir le JDP, en déposant plainte sur leur site. L’audience n’a été fixée qu’après plusieurs relances de ma part. Et le Jury, qui a considéré que ma plainte n’était pas fondée, a rendu sa décision le jour même de l’audience, sans prendre le temps d’un délibéré. Cela souligne les limites du JDP, et de l’Arpp auquel il est associé. Ce ne sont pas des instances indépendantes : elles sont financées par les annonceurs et les agences de publicité.

Peut-on aller en justice pour attaquer une publicité qui relève du greenwashing ?

On peut déjà la dénoncer auprès de la Direction générale de la concurrence de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF). Cette dernière exige alors des responsables de la marque de lui fournir des éléments de preuves. Elle peut ensuite transmettre un dossier au procureur de la République pour une poursuite éventuelle. Par ailleurs, les associations de consommateurs agréées, les syndicats professionnels, le fabricant d’un produit concurrent peuvent saisir le tribunal de grande instance à l’aide d’un avocat.

Sur quels fondements ?

Sur le fondement du greenwashing, qui n’est rien d’autre que de la publicité trompeuse sanctionnée par le Code de la consommation (code L213-1). Il y a tromperie, par exemple, quand une publicité repose sur de fausses allégations, indications ou présentations. Mais on peut aussi attaquer pour concurrence déloyale ou marque déceptive (de nature à induire le public en erreur sur la qualité, l’origine et la nature du produit, ndlr). —
Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
9 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • parentsencolere : photo sexe

    désolé de voir la pub Milanoo qui fait l apologie du sexe sous différentes forme....pour des parents d’enfants nous sommes choqués par ce spectacle et notre plus grande gêne est qu’on ne peut la supprimer !

    26.04 à 21h08 - Répondre - Alerter
  • Bonjour,
    On fait des campagnes de prévention routière contre le téléphone au volant, ce qui est très bien. Mais je viens de voir une pub (bannière) pour un site de trading qui m’a interloqué... L’image montre les mains d’un individu ; Dans la main gauche son smartphone avec l’appli pour trader, et dans la main droite... le volant de sa voiture !!! Je ne ferai pas plus de commentaire, je deviendrai grossier mais il faut supprimer cette pub qui incite à trader même en conduisant !

    28.10 à 18h59 - Répondre - Alerter
  • je suis choquée par le cote "humiliant " de la pub d’une firme de lunettes qui se termine par "et gnagnagna moi j’aurai voulu une fille" adresse a un enfant

    12.12 à 08h38 - Répondre - Alerter
  • Je suis choquée alors que toutes pub pour l’alcool et le tabac sont interdites depuis des années à l’exception des pub de prévention sur les dégâts que ces produits occasionnent, aujourd’hui on nous montrent une "belle jeune fille" préparant une cigarette électronique et on continue avec la vente en bureau de tabac des recharges pour ces cigarettes.

    On incite les jeunes, car se sont surtout eux qui sont visés, à utiliser un produit qui n’est certainement pas moins inoffensif que le vrai tabac, du moins rien ne le prouve.

    Tout le monde doit gagner sa vie, l’avenir des buralistes est difficile certes, mais vendre une mort ou une autre est-elle la solution. Je suis une ancienne fumeuse et je trouve cela déplorable.

    Et ça continue dans la série "SAM" avec une prof qui fume à tout va et en plus dans les toilettes des élèves.

    On ne respecte plus rien sous prétexte de faire de l’argent.

    11.05 à 13h31 - Répondre - Alerter
  • je suis choque des message diffuser par le gouvernement sur le racisme tout de suite après les attenta de Belgique on na pas besoin de cela pour faire la diferance entre toute les arabes respecte les mort svp

    23.03 à 12h05 - Répondre - Alerter
  • je suis choquée et abasourdie par cette pub pour une marque de voiture qui pour vanter la solidité de son produit utilise un enfant(cautionné par un adulte...).Ces derniers se livrent à des gestes brutaux en vue d’altérer voire de détruire le véhicule, qui en plus est représenté comme un jouet. Partout les médias, les scientifiques dénoncent et mettent en garde contre cette violence gratuite qui ne fait que s’accroître. En acceptant la diffusion de ces images
    il se crée une banalisation de plus en plus importante de cette violence. Je ne comprend pas comment une personne responsable a pu sortir cette idée de sa cervelle, bien atteinte malheureusement. Et de penser que si il existe un organisme de contrôle, ayant le pouvoir de la censure envers des propos, des images, non appropriées, celui-ci n’est plus vraiment efficace.

    1er.03 à 01h17 - Répondre - Alerter
  • A Niort dans le 79, des placards publicitaires énormes de marques de fringues disant à peu près ceci "on ne te prendra plus pour un blaireau.." mais c’est complètement, fou, les pauvres gamins dont les parents n’auront pas les moyens se verront donc traiter de blaireau. Que peut on faire contre cette pub ignoble.

    6.11 à 10h39 - Répondre - Alerter
  • On en "fait des tas" avec des publicités soi-disant "sexistes" alors qu’on laisse sur la TV la diffusion du spot publicitaire SFR avec une gamine "puante" qui insulte ses parents parce que son jean a été repassé !
    A mon avis, il y a plein de gamins "puants" comme ça qui en voyant ce spot publicitaire se disent qu’ils ne sont pas les seuls, que finalement c’est normal et et qu’ils peuvent continuer à insulter, voire à battre leurs parents ou leurs proches, car vu la "furie" SFR, elle ne va pas tarder à leur mettre son poing dans la figure... C’est tout simplement honteux et ça n’apprend pas le respect à nos enfants

    5.02 à 13h03 - Répondre - Alerter
  • Bonjour
    Bien sûr qu’ils sont pieds et poings liés tous ces gens-là : j’ai saisi l’ARPP en janvier dernier à propos d’une pub de Perrier très choquante eh bien, devant les "arguments "de Perrier et de son avocat, j’ai été déboutée et on m’a fait passer pour une pudibonde.
    Que les marques ne s’étonnent pas ensuite d’être considérées avec distance par les consommateurs que nous sommes ... tout juste bons à payer !

    C. Pélissier

    7.09 à 16h58 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité