publicité
Accueil du site > Actu > Revue de presse > Au Yémen, la drogue tombe à l’eau
Article Abonné
28-03-2010
Mots clés
Drogue
Eau
Asie Et Océanie

Au Yémen, la drogue tombe à l’eau

Taille texte
 
SUR LE MÊME SUJET
Article publié dans le

n°13 - Avril 2010

Allègre et les climato-sceptiques : comment ils nous manipulent

Plus une goutte d’eau en 2017 : voilà ce que prédisent les experts à Sana’a, la capitale du Yémen. Le pays consomme chaque année quatre fois la quantité d’eau ajoutée par les pluies dans la nappe phréatique. En cause, révèle le quotidien britannique The Guardian, l’irrigation massive des cultures de qat, ce narcotique dont les feuilles sont mâchées durant des heures par les hommes. Plus d’eau, mais aussi bientôt plus de pétrole, qui fournit aujourd’hui les trois quarts des revenus du pays le plus pauvre de la péninsule arabique, dont 7,5 millions d’habitants souffrent de sous-nutrition chronique.

Sources de cet article
Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
Soyez le premier à réagir à cet article !
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité