publicité
Accueil du site > Actu > Société > A financer : Insolite fashion
28-08-2014
Mots clés
Consommation
Solidarité
France

A financer : Insolite fashion

Taille texte
A financer : Insolite fashion
(Crédit photo : DR)
 
Fin de la collecte : 21 septembre 2014. Thématiques : Handicap, mode. Objectif : 2 500 euros.
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET
Article publié dans le

N° 60 - septembre 2014

Notre futur, par Edgar Morin

Les galères de la vie quotidienne en fauteuil roulant, Amedi Kisitu les connaît par cœur. « Quand j’étais en rééducation, on se retrouvait le soir autour de la machine à café, se souvient le quadragénaire, paraplégique depuis un accident il y a dix ans. Chacun racontait son histoire. Le problème qui revenait tout le temps, c’était l’habillement. » Amedi Kisitu cherche alors une solution. Puis se lance, il y a deux ans, et crée sa marque de vêtements adaptés aux personnes handicapées : Insolite Fashion. Avec l’aide d’étudiants de l’école de commerce de Reims (Marne), la ville où il habite, le projet prend forme. Sandrine, la couturière, fabrique les prototypes. Jupe, veste ou pantalon, tout est fait pour faciliter la vie du ou de la futur(e) propriétaire. « Certaines personnes sont capables de s’habiller seules, mais souvent il leur manque un petit truc pour être autonomes : un bouton, une fermeture… », précise Amedi Kisitu. Des ouvertures sur les côtés permettent ainsi d’enfiler et d’enlever le vêtement plus facilement. « Pour ceux qui ont besoin d’une aide, ça évite beaucoup de manipulations et ça enlève du stress », ajoute-t-il.

Robes à fleurs contre joggings

Pour mener à bien son projet, l’équipe cherche, au minimum, 2 500 euros, via le crowdfunding. Une somme qui permettra aussi d’améliorer l’esthétique des prototypes. Car les joggings ou les « vêtements tristes » n’ont pas droit de cité. Insolite Fashion préfère les pantalons de ville ou les robes à fleurs ! Les vêtements seront vendus à un prix raisonnable pour toutes les personnes hémiplégiques, paraplégiques et tétraplégiques. « Jamais au-dessus de 80 euros », assure Amedi Kisitu, qui souhaite créer des produits accessibles à tous. Last but not least, ils seront 100 % made in France, puisque la production se fera à Reims —

- A financer ici

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
Soyez le premier à réagir à cet article !
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité