publicité
Accueil du site > Actu > Revue de presse > "A bas la viande !"
26-01-2010
Mots clés
France
Revue De Web

"A bas la viande !"

Taille texte
 
SUR LE MÊME SUJET

A 4 jours de la Journée mondiale pour l’Abolition de la Viande, le blog Shige-Pékin reprend la "proposition radicale" du collectif Abolir la viande, photos à l’appui. La campagne rappelle la phrase de Paul McCartney, militant pro-végétarisme : « If slaughterhouses had glass walls, we’d all be vegetarians. » (Si les abattoirs avaient des parois de verre, nous serions tous végétariens.) A la question de "Pourquoi abolir la viande ?", les instigateurs de la campagne donnent 4 raisons principales : "Parce que la production de viande implique de tuer les animaux que l’on mange. Parce que nombre d’entre eux souffrent de leurs conditions de vie et de mise à mort. Parce que la consommation de viande n’est pas une nécessité. Parce que les êtres sensibles ne doivent pas être maltraités ou tués sans nécessité."

Avec ce mot d’ordre, les militants anti-viande espèrent renforcer le droit des animaux, tout comme les anti-esclavagistes l’ont fait avant eux : "Il est important de provoquer le débat sur le meurtre d’animaux à des fins alimentaires". On se souvient peut-être qu’en août 2009, un membre de l’organisation de protection des animaux L214 s’était infiltré dans l’abattoir Charal de Metz pour filmer avec une caméra cachée les conditions d’abattage. Des images d’une rare violence en étaient ressorties, dont la direction de Charal avait reconnu l’authenticité. L’association avait alors porté plainte contre l’entreprise, l’accusant de cruauté envers les animaux qui selon elle, reprenaient conscience sur la chaîne d’abattage. Charal avait démenti les accusations de non respect de l’abattage standard. "Les bêtes ne peuvent pas reprendre conscience. Il s’agit d’abattage standard et les techniques (...) font que les animaux restent inconscients. Donc les bêtes que l’on voit gesticuler, c’est à cause de réflexes nerveux. On parle de réflexe agonique."

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
3 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Haro sur la viande :
    Le tracteur et le poulet : Plus de la moitié des paysans n’ont même pas un animal pour les aider dans les travaux des champs. 10% disposent de mécaniques. Les autres ont qui un buffle qui une vache ou un chameau. La viande, et le lait c’est d’abord un sous produit d’une source d’énergie et d’amendement (voir aussi les pigeonniers et le guano)
    N’oublions jamais que pour faire du lait il faut que la vache fasse un veau et que pour avoir des œufs, il faut des poules.
    Les poissons sont étouffés, les crustacés ébouillantés, les huitres et les grenouilles écartelées, les insectes grillés.
    Pourquoi se concentrer sur la viande rouge ? anthropomorphisme ou émotion ?
    Que laisserons nous le droit de manger aux esquimaux, lapons, peul et masaï et même aux pygmées et papous ? et que donnerons nous à nos si chers chiens et chats, tous carnivores ?

    Notre estomac et notre organisme sont encore les mêmes que ceux des chasseurs cueilleurs ci dessus. Mais la terre ne peut pas porter 6 milliards de chasseurs cueilleurs.
    La consommation de viandes et protéines animales baisse régulièrement depuis plus de 20 ans dans les pays du Nord. Quand aux pays du Sud ils ont faim de viande : ils passent de "notre pain quotidien et de la viande une fois par semaine" du début du 20eme siècle dans nos pays à "gagner son bifteck" des années 1950...

    29.01 à 09h56 - Répondre - Alerter
  • ça me paraît une excellente idée de mettre en cause la viande, jusqu’ici inquestionnée ; il y avait un tabou, qui faisait qu’on avait beau savoir que des milliards d’animaux souffrent le martyr chaque année rien qu’en France pour satisfaire ce qui n’est finalement rien d’autre qu’un caprice de notre part, le bon goût d’un morceau de chair sous le palais, on ne pensait pas pouvoir mettre cette conso et l’élevage qu’elle sous-tend sur la sellette ; ça paraissait naturel, et dieu sait si le naturel est l’objet d’un respect religieux !

    et puis, pour je ne sais quelle raison, tout semble s’écrouler ; ce tabou en tout cas prend l’eau de toute part, le colosse d’argile se fissure...

    tant mieux ! nous avons tout à y gagner, et les êtres sensibles non-humains les premiers !

    28.01 à 16h48 - Répondre - Alerter
  • Annlise5 : Anne Lise

    La viande n’est pas utile pour être en bonne santé.
    Elle implique un désastre écologiques sans précédent, il faut que la société ouvre les yeux !

    26.01 à 16h03 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité