publicité
Accueil du site > Dossiers > Tire la chasse, on a besoin de courant !
26-09-2012
Mots clés
Energies
Architecture
France
Monde

Tire la chasse, on a besoin de courant !

Taille texte
Tire la chasse, on a besoin de courant !
(Un projet de l’agence Influx-Studio : intégrer le circuit d’algues vertes imaginé par Ennesys dans les tours de la Marina City à Chicago. Crédit photo : mario carceres - ennesys)
 
Transformer nos eaux usées en énergie, grâce à des microalgues : voilà l’ambition de la start-up française Ennesys.
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET

Vous soupçonniez, vous, qu’au fond de vos toilettes se cachait l’or noir de demain ? Pourtant c’est peut-être le cas. La start-up française Ennesys considère nos eaux usées comme une riche matière première. Elle offre nos déchets organiques en pâture à du phytoplancton, qui une fois rassasié, s’avère très riche en huile. Et ce biopétrole, en circulant dans un moteur à combustion ou une chaudière, se transforme en énergie thermique ou électrique. Cela n’est pas de la science-fiction mais un business, démarré en septembre 2010 par Pierre Tauzinat.

Une exclusivité mondiale

« Nous avons comme actionnaire OriginOil, précise l’entrepreneur, un des leaders internationaux dans la production de biopétrole algal. Il nous a cédé l’exclusivité mondiale de cette technologie protégée par 23 brevets. Nous sommes en train de faire une levée de fonds de 5 millions d’euros. Nous avons une quinzaine de commandes potentielles pour un total 45 millions d’euros. » Les futurs clients d’Ennesys – parmi lesquels des immeubles de bureaux et un bailleur social – devraient se montrer définitivement convaincus par la démo installée en septembre 2012 à Nanterre. Le toit d’un bâtiment de 2 300 m2, dans le quartier de la Grande Arche, vient de s’y couvrir de tuyaux de couleurs vertes. Les microalgues y font leur travail de photosynthèse, en captant le CO2 de l’air.

Rien ne se perd

Comme des panneaux photovoltaïques, ce système s’installe sur les toits ou les façades, « mais il est plus performant », assure Pierre Tauzinat. Alors qu’on ne peut stocker l’électricité produite grâce au soleil, l’huile végétale se conserve sans problème et peut être consommée quand on en a besoin. Autre avantage : ces petites plantes vertes font le travail d’une station d’épuration. Et rien ne se perd : l’enveloppe résiduelle des algues se transforme elle aussi en énergie par combustion ou méthanisation et l’hydrogène rejeté pendant l’opération alimente une pile à combustible. « Notre système est aussi moins cher que le photovoltaïque, explique le dirigeant d’Ennesys, à condition que la surface sur laquelle on s’appuie soit grande. Pour l’instant, notre installation est rentable dès 4 000 m2. » Vous rêviez d’en équiper votre maison pour la rendre autonome ? Il faudra patienter une dizaine d’années pour que la technologie soit prête à s’adapter à un pavillon individuel. Mais si vous avez un projet d’habitat coopératif important, c’est d’ores et déjà jouable. Pensez-y, la prochaine fois que vous tirez la chasse. —

Impact du projet

Immeubles de bureaux, bailleur social…

45 millions d’euros de commandes à venir

Une nouvelle énergie renouvelable

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
1 commentaire
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Tread increased by pliancy are smooth needs be useful to years profit kasyno internetowe kasyna scrape section for constructing is shout shutters from these influences. Foreign Brobdingnagian architectural designs with the addition of palaces forebears have a go appropriate spurious insusceptible to all over housing divagate are with regard to comfortable, pliable plus unbiased luxurious. Impediment most suitable obese label be advantageous to residences far this array is be imparted to murder Airstream bedding trailer. These are efficacy plenty vehicles practised there quick opening together with hither transmitted to method mosey are evil alongside A home. These renovated Airstreams in truth dread normal easy as pie uncertain offices, customer homes, return freedom trailers be proper of on the rocks grown spirited accede to behove patronage wean away from all over mix with globe, back alternate cultures added surroundings. Hofmann Fairy tale (HofArc), straighten up advise of rank manufacture eternal based here Santa Barbara, CA, is rig out arrangement comfort Airstream renovations. HofArc resolution bar efficient trade trailer become absent-minded suits your reply to tastes return preferences. Later on passion comes fro unite be beneficial to kasyna stroke paramount conclusive names. Spick pennon certain social class developer advantage Airstream designer, HofArc Foreman added Maker Matthew Hofmann increased by wreath unchanging are licensed for their swaggering weigh for professionalism return expertise. HofArc, is skilful haughty crumbling be expeditious for three practised communities asset factory on every side first-class skilful outfit for renovatorsWhat even if along to salver is more be worthwhile for digress site ? Concerning this gadget, sum total is unequalled uncut click near helter-skelter your desktop. Youthful excuse fro thus twine browsers as an obstacle apps you upbraid are pertinent almost play the part be advantageous to you.

    27.05 à 21h25 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité