publicité
Accueil du site > Agir > Terra Responsable > Solidaires, les placements de nos ambassadeurs
28-02-2013

Solidaires, les placements de nos ambassadeurs

Taille texte
Solidaires, les placements de nos ambassadeurs
 
Fini le bas de laine sous le matelas. Bien placé, il financera un chauffage écolo, aidera des associations ou soutiendra des agriculteurs dans les pays en voie de développement.
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET
Article publié dans le

N° 45 - mars 2013

Paysans, la nouvelle idylle

- Délivrés des livrets

« J’ai ouvert mon premier compte en banque au Crédit agricole, lorsque j’ai signé mon premier contrat d’animateur, à 17 ans. Je l’ai quitté quand, sans emploi ni revenus, j’ai été quelques mois allocataire du RMI. Ma conseillère m’avait proposé un crédit conso, sans conditions de ressources ni justificatifs à produire. Je trouvais cette proposition scandaleuse. Depuis, je suis au Crédit coopératif. Tout se passe bien et nous reversons une partie des intérêts de notre livret à une association. »

HAÐED

- Ma finance solidaire

« Depuis 2007, je n’ai plus de PEA. J’ai des “ PEBROC ”, des “ PEC ” et des “ PEZ ”. Je les ai souscrits chez Zebunet. Cette structure de microcrédit permet d’investir dans un animal et de le “ prêter ” à un paysan d’un pays en voie de développement. Je reçois souvent des nouvelles du cochon Léon, de la brebis Paquita et du zébu Zébulon. »

YSZA

- Pompe à chaleur, granulés, bois : j’ai fait mon choix !

« Notre bonne résolution de l’année concerne le chauffage, qui plombe notre bilan carbone. Notre maison des années 1970 est chauffée au fioul. On a d’abord pensé à un chauffage au bois, mais nos économies et un bon concours de circonstances vont nous permettre de nous doter d’une pompe à chaleur de qualité, avec un investissement amorti sur six ans. L’étape suivante sera de se fournir en électricité renouvelable ! »

Une famille toulousaine


VOS NOUVEAUX DÉFIS

Les lasagnes industrielles ? Non merci. Préférez évidemment le fait maison !

1/ Vous craquiez sur le taboulé tout prêt, le cassoulet en boîte, la pizza ou la poêlée de légumes surgelée ? Maintenant, faites tout ça vous-même, avec des produits locaux si possible. Et partagez ensuite vos recettes avec le reste de la communauté.

2/ Tentez de ne manger, pendant une semaine complète, que des plats mitonnés dans vos propres fourneaux. Et sortez votre calculette pour nous dire si ça vous a coûté ou si ça vous a rapporté.

agir@terraeco.net

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter

Installée entre Paris et Nantes, la rédaction de « Terra eco » commet des enquêtes et articles originaux et « pilote » un réseau de 100 correspondants sur les 5 continents.

- Aimez notre page Facebook

- Suivez nous sur Twitter : @terraeco

- Rejoignez-nous : ouvrez votre blog en un clic sur Terraeco.net

- Terra eco vit principalement du soutien de ses lecteurs. Abonnez-vous à partir de 3€ par mois

1 commentaire
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Isolation de l’habitat + multiplication des miroirs qui permettent de réfléchir la lumière en en minimisant la consommation électrique. Les recettes d’économie d’énergie ne manquent pas, surtout en passant par la mutualisation de l’électro-ménager qui est grand consommateur.

    21.03 à 10h26 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité