publicité
Accueil du site > Actu > Le chiffre > 23%
1-06-2015
Mots clés
Développement Durable
France

23%

Taille texte
23%
(Crédit photo : MatHelium - flickr)
 
C'est le pourcentage de Français qui se désintéressent de l'écologie.
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET

De plus en plus impliqués… Ou de moins en moins ! C’est le rapport des Français à l’écologie, selon une étude menée par la société de services en développement durable GreenFlex et l’Ademe (l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie). Dans cette dernière, on apprend que 23% des Français se désintéressent des problématiques liées à l’environnement, un chiffre en hausse sur un an. 33,8% des personnes interrogées sont d’accord avec la phrase « Cela ne sert à rien que j’agisse pour l’environnement si les autres ne le font pas ». L’occasion de relire notre dossier du mois de mars « Ecologie, pourquoi tout le monde s’en fout ».



- Pour lire l’étude en entier, c’est ici.

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
2 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Robert : 23%

    23% qui s’en désintéressent, est-ce que cela fait 77% qui s’y intéressent ?
    Si oui, ce n’est pas si mal.

    28.06 à 14h25 - Répondre - Alerter
  • Sans doute parce que la classe politique, dans sa très grande majorité, utilise l’écologie comme une opportunité de communication et non comme une opportunité de progrès.
    Sans doute parce que cette classe politique, formatée par les mêmes moules, pétrie des mêmes certitudes est incapable de dépasser le modèle économique qu’elle a appris et définit les priorités ailleurs.
    Sans doute parce que les discours alarmistes génèrent un stress de plus et donc un rejet dans une période sans visibilité ni projets de société à moyen terme.
    Sans doute parce que les réglementations sont vécus comme des contraintes de plus et les aides systématiquement pillées et détournées de leur but au nez et à la barbe de tous.
    Sans doute parce que les réglementations sont illisibles, complexes, écrites, par et, au profil d’intérêts industriels et non du progrès et de l’écologie.
    Sans doute parce que le mouvement écologique émane de pacifistes qui n’ont pas pris la mesure de la violence systématique en face d’eux.
    Sans doute parce la génération dominante, majoritairement retraitée capricieuse et gâtée, n’en a absolument rien à foutre et profite du temps présent comme elle l’a toujours fait.
    Sans doute parce les écolos sont caricaturés par les médias, soit comme des bobo blindés soit comme des extrémistes altermondialistes écervelés jeunes et violents.
    Sans doute parce qu’en France les lobbies de l’énergie sont richissimes et "achètent" de la désinformation avec la bénédiction de la presse qui voit là une manne financière et une bulle d’oxygène.
    et j’en oublie certainement ...

    3.06 à 10h35 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
Site conçu avec
publicité