publicité
Accueil du site > Actu > Nature > « On ne peut pas continuer à considérer que l’animal est une chose (...)
Nature

« On ne peut pas continuer à considérer que l’animal est une chose »

<-  Retour à l'article

Faire avancer le droit des animaux est indispensable. C’est la raison pour laquelle il sera enseigné à l’université de Strasbourg à partir de la rentrée prochaine. Un projet inédit en France, porté notamment par le juriste Jean-Marc Neumann.

2 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • On doit, bien sûr, se réjouir des avancées sur le statut juridique des animaux (tellement timides, tellement timorées, hélas !) mais quelle honte d’en être encore à se poser cette question en 2015, au 21è siècle, tant il est évident qu’un animal qui bouge par lui-même, a un langage qui lui est propre, un corps et du sang dans les veines, procrée, vit et meurt tout comme nous, n’a rien à voir avec une table ou une chaise, objets inanimés qui ne font rien de tout ça !!!!!!!!!!

    La différence est tellement flagrante que la question ne se pose pas, n’aurait jamais dû se poser ! D’emblée, il aurait fallu créer une catégorie à part : les humains, les animaux et les choses.

    13.04 à 10h34 - Répondre - Alerter
  • LUTTE NATIONALE ET EUROPEENNE CONTRE L’HIPPOPHAGIE.
    NON ! UN CHEVAL CA NE SE MANGE PAS !
    Obtenez un autocollant gratuit en écrivant à :
    AEC
    Résidence La Pléiade
    98, rue de Canteleu
    59000 LILLE
    Joindre une enveloppe timbrée pour le retour du courrier.
    Faites passer le message à vos amis.
    Amitiés.
    AEC.

    5.05 à 23h37 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité