publicité
Accueil du site > Actu > Revue de presse > Sauver les banques ou sauver la planète ?
8-01-2010
Mots clés
Climat
Etats-Unis

Sauver les banques ou sauver la planète ?

Taille texte
À LIRE DANS LA MÊME RUBRIQUE

Joseph Stiglitz ne décolère pas après le sommet de Copenhague. L’économiste américain, connu pour ses violentes critiques envers le Fonds monétaire international et la Banque mondiale, est affirmatif : "Les leaders de ce monde sont incapables de transformer leur rhétorique à propos du changement climatique en actions". Dans un tribune publiée sur le site Project Syndicate, Joseph Stiglitz prend même des airs d’Evo Morales : "Si nous pouvons nous permettre de sauver les banques, alors nous pouvons nous permettre de faire quelque chose de plus pour la planète". Il met largement en cause le marché carbone européen où la tonne de CO2 est tellement basse qu’elle n’incite aucune entreprise à faire des efforts en ce sens. Solution de l’économiste ? Une obligation faite à chaque pays d’augmenter le coût des émissions de CO2, à travers des systèmes comme la taxe carbone.

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter

Rédactrice en chef du magazine et des éditions papier de "Terra eco"

TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
Soyez le premier à réagir à cet article !
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
  • NEWSLETTERS
    Cochez les cases pour vous abonner à vos newsletters
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité