publicité
Accueil du site > Blogs > Les blogs > Scènes, climat et remue-méninges > Nuits Carrées à Antibes : de l’eau delà !

Scènes, climat et remue-méninges

Par Hervé Fournier, Dominique Béhar
21-04-2008
Mots clés
Point De Vue

Nuits Carrées à Antibes : de l’eau delà !

Nuits Carrées à Antibes : de l'eau delà !
Chaque mois, Hervé Fournier vous propose la découverte de manifestations intégrant l’environnement dans leur organisation. événements culturels, commerciaux, opérations de relations publiques, les opérateurs répondent à des contraintes internes (le lieu) et externe (l’attente des publics) par des solutions créatives et innovantes dans une filière économique normalement consacrée à l’éphémère. Cette semaine, découverte des Nuits carrées à Antibes (Alpes-Maritimes)

Lancée en juin 2007, la première édition des Nuits Carrées d’Antibes a réuni pendant 48 heures près de 2000 spectateurs. Cette manifestation culturelle (théâtre, musique) est portée par l’équipe de Label Note, association locale intervenant plutôt dans le champ des musiques actuelles. L’événement s’est clairement démarqué des nombreuses manifestations d’été sur la Côté d’Azur par son ambiance conviviale et familiale, la diversité de son public et plusieurs « plus » qui font la réussite dans le temps d’une manifestation.

Une scénographie des espaces d’accueil et de restauration en matériaux de récupération (palettes, plastiques), des toilettes sèches, un accès facile (par la route et le train le long de la mer), une buvette au profit d’une ONG. Sébastien Hamard, initiateur de l’opération et Président de LabelNote, reconnaît son pragmatisme face à l’éco-conception : « les contraintes du lieu [1] en terme d’accès à l’eau, un budget serré m’ont conduit vers des solutions dîtes écoconçues qui sont aussi un moyen de fidéliser un public ».

Pour cette nouvelle édition, un projet plus global autour de l’eau est mis en place : fontaines à eau plutôt que bouteilles, gobelets consignés, toilettes sèches renouvelées, modules de sensibilisation au recyclage pour le public et surtout une nouvelle scénographie signée de l’artiste Julie Morel à partir de bouteilles plastiques. Un vaste programme de récupération est lancé ces jours-ci avec la Communauté d’Agglomération et les écoles primaires qui visent à collecter 18 000 bouteilles d’eau minérales usagées… pour le Festival des Nuits Carrées. Quatre mois avant l’événement, on ne pouvait imaginer meilleur plan de communication auprès de la population locale.

[1] La manifestation se déroule au Fort carré d’Antibes en bord de mer

COMMENTAIRES ( 2 )
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • dommage que pour les déchets, les efforts n’aient pas été fait dans une grande logique : la bière était servie dans des gobelets réutilisables certes mais depuis des canettes ... recyclables oui, mais déchets ! nos chèrs fûts et tireuses ont donc bien une valeur écologique ...

    19.11 à 19h00 - Répondre - Alerter
    • Viviane dit :Je vous adore Je vous ai (re)de9couvert e0 la fete de la vielle samdei dernier Et je n’ai pas e9te9 de9cue !! J’ai meme rencontre9 un de vos fervents fans . que j’ai du arracher e0 sa contemplation en l’invitant !!!!Continuez comme ca !!!A bientot, dans un de vos prochains bals I hoppe !!A bientot en normandie, j’espe8re !

      6.08 à 19h49 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte
  • NEWSLETTERS
    Cochez les cases pour vous abonner à vos newsletters
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité