publicité
Accueil du site > Actu > Enquêtes > Le guide touristique des paradis fiscaux

Le guide touristique des paradis fiscaux

Taille texte
 
Les listes de pays infréquentables existent. Curieusement, les noms des principales places offshore n'y figurent pas. Voici donc un (vrai) palmarès des "paradis fiscaux".
SUR LE MÊME SUJET

En 2000, le FMI a publié une liste de 64 territoires abritant une place offshore. Ceux-ci ne relevaient pas exclusivement de pays flibustiers : Etats-Unis, Suisse, Japon, Irlande, le Luxembourg, Londres, Les Pays-Bas, Malte et Chypre. Parmi ces 64, 42 abritaient une activité offshore "significative". De son côté, le Gafi publie une liste de 6 malheureux territoires (Iles Cook, Indonésie, Myanmar, Nauru, Nigeria, Philippines). Nous avons interrogé quelques spécialistes des paradis fiscaux, qui - ô surprise ! - proposent une liste un tantinet différente.

Champion du monde : le Delaware

Ce n’est a priori pas la destination préférée des amateurs de cocotiers et plages de sable fin. Cet Etat américain dispose d’un statut fiscal dérogatoire depuis le début du XXe siècle. "Les 200 principales entreprises américaines y sont établies", rappelle Thierry Godefroy. Ce qui signifie qu’elles y disposent au moins d’une filiale. Un autre état américain, celui du Nevada dispose lui aussi d’un statut dérogatoire.

Iles Caïmans : le coffre-fort

Selon les spécialistes, les principales banques du monde - y compris européennes - y sont installées. Territoire placé sous la tutelle de la Couronne britannique, cinquième place financière mondiale (après Tokyo, New York, Londres et Hong-Kong), les Caïmans abriteraient un patrimoine estimé à 850 milliards de dollars. Aux Caïmans ou ailleurs... D’une façon générale, "les fonds de pension et les fonds mutuels des pays industrialisés trouvent facilement refuge dans les centres offshore, estime Jean-François Thony, sous-directeur aux affaires juridiques à Washington "selon nos estimations [1], les centres offshore détiendraient des portefeuilles de valeurs mobilicres à hauteur de 1800 milliards de dollars. Les avoirs bancaires, quant à eux, s’élevaient en 1999 à environ 5000 milliards de dollars" .

Iles Vierges : la coquille

Ce territoire abriterait le plus grand nombre de sociétés "coquilles" au monde. Leur nombre a été décuplé en quelques années... depuis que les grands de ce monde se sont publiquement attaqués à la question des places offshore : "30000 au milieu des années 90, 400000 aujourd’hui", selon Thierry Godefroy.

Bermudes : belle assurance !

C’est le laboratoire mondial des compagnies d’assurance et de réassurance. La masse de capitaux qui y séjourne a doublé pendant les années 90.

Luxembourg et Suisse : hospitalité légendaire

Réputés pour leur "hospitalité fiscale", ces deux pays se concentrent depuis le 11 septembre sur la gestion de fortunes. A noter, le secret bancaire suisse date de 1934 quand un député français révéla l’identité de détenteur français de comptes suisses. Actifs estimés : 100 milliards de dollars.

Sans oublier...

Le Liechtenstein, ce petit territoire coincé entre la Suisse et l’Autriche, abriterait des actifs estimés à 100 milliards de dollars. Il y a aussi Monaco et Andorre, dont le président de la République française est d’ailleurs co-prince. Au sujet des "paradis fiscaux" européens, voir le rapport parlementaire d’Arnaud Montebourg et Vincent Peillon.

Articles liés :
Savez-vous planquer les sous ?...

Trois petits tours de passe-passe et puis s’en vont

Pour en savoir plus sur les centres offshore

[1] Offshore Financial Centers, a Progress Report and the Future of the Program, International monetary Fund, 2003, consultable à l’adresse http://www.imf.org/external/np/mae/...

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter

Cofondateur et directeur de la publication du magazine Terra eco et du quotidien électronique Terraeco.net

- Suivez-moi sur twitter : @dobelioubi

- Mon blog Media Circus : Tant que dureront les médias jetables

Par
X
3 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Paradis fiscaux ? paradis fiasco !!!

    Le G20 organisé à grands coups de pubs et médiatiques apporterait un soulagement à ce que les peuples vivent , à ceux qu’on appauvrit volontairement et cyniquement pendant que des millions , des milliards de dollars et d’euros volent au-dessus de leurs têtes ,pendant que d’autres empochent sournoisement , sans aucun état d’âme , l’argent qu’ils planquent dans les paradis fiscaux comme des bandits de grands chemins à la différence que ces gens là sont des cols blancs et néanmoins des voleurs ! sans doute se mettent-ils à l’abri des mauvais jours qui se préparent mais que les autres subiront !!! Le G20 et les spéculateurs boursiers ont mis de l’ordre , si on peut le dire , mais pour EUX seuls , les paradis fiscaux les contrariant dans ces détournements de masse . Le G20 répond à cette minorité de bureaucrates politiciens verreux qui veullent dominer la masse mondiale . Mais une question : A France Info il a été dit qu’ISRAEL était un paradis fiscal mais ne souhaitait pas que cela se sache ? Or vous ne citez pas ISRAEL ! Pourquoi ? Y aurait-il un rapport entre le chaos social économique financier organisé , le gouvernement mondial annoncé et les juifs organisés dans la grande francmaçonnerie principalement installée aux USA ?

    8.04 à 11h00 - Répondre - Alerter
    • Le fond du problème :
      On se réunit à Londres (les gens qui nous représentent, pour qui on a voté) et on oublie (accort tacite Jersey, Guernsey, l’Ile de Man). Les personnes qui ont contribué à l’évasion fiscale vers le Luxembourg du fait d’une banque Belge n’ont toujours pas été jugé aprés 13 années (on attend la prescription ?).
      La liste noire (merci Mr Obama) est réduite à sa plus simple expression.
      Porto Rico continue à bien porter son nom.
      Ma banque continue à m’envoyer des mails pour annoncer que le taux de mon compte on line est réduit à 2%.
      Jean Claude Trichais (sorry j’avais voulu dire Trichet) gagne x milliers d’Euros par mois.
      Je trouve que l’on vit une époque formidable (un merci à ceux qui vont diner dans un grand restaurant à Luxembourg ce midi et qui ont vendu les emplois de la sidérurgie wallone à Mital).

      9.04 à 08h59 - Répondre - Alerter
    • Les paradis fiscaux existent et c’est une bonne chose pour
      ceux qui ont de la monnaie sonnante et trebuchante...
      Si on lit quelques ouvrages on s’aperçoit que chaque auteur
      a sa grille d’analyse.
      Le regretté doudou Chambost parlait de certains pays avec
      une certaine pointe de sel:le vatican,la corée du nord.
      Lui ,l’avocat de Pully nous faisait marrer,contrairement
      aux détracteurs de ces édens monétaires reconnaissables
      à leurs looks type:costards mi-tergal-laine deambulant non pas avec une serviettecuir,mais avec une saccoche demi-skaï accrochée au poignet.À l’intérieur si vous avez la curiosité de regarder:vous trouverez les cartes de credit
      type :teg 19,6,france loisirs...et sa photo en militaire
      A suivre

      22.10 à 17h17 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité